Recherche avancée       Liste groupes



      
NU SOUL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2010 Quadron

QUADRON - Quadron (2010)
Par ONCLE VIANDE le 28 Novembre 2010          Consultée 1113 fois

La soul connaît un regain d’intérêt notable depuis quelques années. D’Amy WINEHOUSE au MENAHAN STREET BAND, c’est presque toujours ceux qui s’appliquent à retrouver le son des sixties qui rehaussent un genre aujourd’hui noyé sous un flot de productions insipides. A croire qu’en dehors du revival, point de salut. Une bonne raison pour se pencher sur QUADRON, duo danois (sic) dont la visibilité reste pour l’heure confinée au web et dont le premier album est enfin distribué en France.

Robin Hannibal est un peu le Johnny Jewel scandinave. Une patte, un savoir-faire et des idées à revendre. Parmi ses multiples projets, QUADRON est un peu son GLASS CANDY. Coco Maja a trop de rondeurs pour danser comme Ida No mais la brunette a une voix en or à laquelle aucun mélomane normalement constitué ne pourra rester insensible. Sensuelle, mutine, mélancolique, elle évoque à la fois BJÖRK, Diana ROSS et le TRIO ESPERANÇA.

QUADRON pratique une musique élégante, sensuelle et retenue. Ce premier disque joue la carte de la diversité. Un tiers de l’album puise dans la Tamla sixties, revisitant avec goût les SUPREMES à travers des compostions originales dont un « Pressure » plus vrai que nature. Quelques titres déroulent une pop jazzy et feutrée de haute tenue. Le reste s’inscrit dans une soul minimaliste et électronique, héritière d’une certaine lignée trip-hop (« Lately »).

Même dans ses plages Motown, la musique de QUADRON conserve un tempérament nordique ; séquences carrées, lignes épurées, production clinique. La sensibilité est contenue, les effets pesés. Une musique de l’âme où règnent l’ordre et la précision. Tout ce que l’on retrouvera dans le clip de « Buster Keaton », pantomime symboliste qui sous des dehors catchy donne matière à un véritable décryptage.

Le duo s’éloigne de l’electropop halluciné des BOOM CLAP BACHELORS pour écrire de véritables chansons. Les mélodies sont fluides et originales, les structures intelligentes, les arrangements soignés. Sax, clarinette, piano et basse épousent synthés blafards et programmations impassibles. De ce mariage de chair et de glace, quelques titres imposent leur qualité et tutoient les anges. Le nocturne « Day », le classieux « Average fruit » ou le trouble « Unpatience », pépite étrange qu’une BJÖRK ne semble plus tout à fait en mesure d’offrir aujourd’hui.

A l’exception d’une pochette manquant d’évidence et d’originalité, on ne déplorera aucune une faute de goût en quarante six minutes. QUADRON reste une des plus convaincantes appropriations de la soul par des artistes européens. Dépossédée de sa nature identitaire, que reste-t-il de cette musique de l’âme ? Une voix, un feeling, un spleen urbain, effleuré et stylisé, après tout pas si éloigné que ça du blues originel.

A lire aussi en SOUL par ONCLE VIANDE :


Stevie WONDER
Innervisions (1973)
Ebony, ivory...




MARVIN GAYE
What's Going On (1971)
Le nouvel âge de la soul music


Marquez et partagez





 
   ONCLE VIANDE

 
  N/A



- Robin Hannibal (musique, production)
- Coco Maja Hastrup Karshøj (chant)


1. Buster Keaton
2. Slippin
3. Day
4. Jeans
5. Pressure
6. Horse
7. Average Fruit
8. Unpatience
9. Far Cry
10. Tone
11. Simili Life
12. Herfra Hvor Vi Står



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod