Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


Gérald DE PALMAS - Marcher Dans Le Sable (2000)
Par MASTCARD le 18 Janvier 2011          Consultée 1531 fois

En cette année 2000, DE PALMAS n’avait à son actif qu’un excellent tube, « Sur La Route », qui l’a fait connaître dans toute la France en 1994. Son deuxième album paru en 1997 n’a malheureusement pas connu le même succès et a plongé DE PALMAS dans une longue remise en question. C’est Jean-Jacques GOLDMAN qui va l’aider à sortir du gouffre en lui écrivant les paroles de « J’En Rêve Encore », son futur second tube. Et c’est sur cette lancée que DE PALMAS écrit son nouvel album « Marcher Dans Le Sable », qui va à nouveau le révéler au grand public.

DE PALMAS fait sur cet album ce que l’on pourrait appeler du rock romantique, la majorité de ses chansons étant adressée à une femme fictive (ou non, qui sait ?). Mais ce ne sont pas non plus des chansons à l’eau de rose sans intérêt. Certaines valent vraiment le détour, comme « J’En Rêve Encore » justement, au refrain imparable ; le second tube « Tomber », au refrain accrocheur ; « Tu Finiras Toute Seule » aussi, à l’ambiance maîtrisée de bout en bout, et à la mélodie bien trouvée ; « Rien A Faire Ensemble » est pleine de subtilités musicales qui la rendent riche et très agréable. Elle a un côté sobre, presque « chanson de café ». Un très bon moment en tout cas. « Déjà » est rythmée juste ce qu’il faut et possède un refrain entêtant. « Si Tu Veux » donne vraiment la pêche et fais taper du pied avec son rythme groovy et ses arrangements funk. Sans être exceptionnelle, « Regarde-Moi Bien En Face » est un titre rock très sympathique.

En fait cet album peut se vanter de n’avoir aucun moment plat, sauf quand c’est volontaire, avec « Le Gouffre », poème chanté accompagné par une guitare acoustique et des chœurs discrets. Dédié à son grand-père, ce morceau tombe quand même comme un cheveu sur la soupe... Le texte est grave, mélancolique, a contrario avec le reste de l’album, peut-être pas super optimiste mais déjà plus enjoué.

J’exagérais un peu il y a un instant en disant qu’il n’y avait aucun temps mort. Devant la qualité globale assez élevée de l’album, certains titres affichent leurs faiblesses après plusieurs écoutes. C’est le cas de « Tellement », qui ressemble à une version molle de « Déjà ». « Je Te Pardonne » peut rebuter certains par son aspect pop au refrain facile et son texte un peu neuneu. « Trop Tard », même si elle n’est pas mauvaise, se révèle anecdotique. Enfin, l’album se termine par une piste cachée, sur laquelle DE PALMAS reprend le premier couplet de « Regarde-Moi Bien En Face », sur un autre rythme, avec une guitare acoustique et quelques arrangements. Plutôt inutile.

Mais il y a malgré tout un morceau qui, en plus du « Gouffre », ne parle pas de femme (du moins pas directement). C’est le titre qui ouvre l’album : « Une Seule Vie », qui fait allusion à sa période d’inactivité entre 1997 et 2000. L’un des meilleurs morceaux de l’album sans aucun doute, et un tube supplémentaire pour DE PALMAS. Avec cet album, il aborde le 21e siècle avec sérénité, grâce à des compositions solides, des mélodies recherchées, et des concerts dans toute la France en perspective. C’est tout à fait mérité.

Note : 3.5/5

A lire aussi en ROCK par MASTCARD :


CHICAGO
The Chicago Transit Authority (1969)
Réussirez-vous à dompter la bête?




The DOOBIE BROTHERS
The Captain And Me (1973)
En voiture, simone !


Marquez et partagez





 
   MASTCARD

 
  N/A



- Gérald De Palmas (chant, choeurs, guitare, basse, programmations)
- Sébastien Chouard (guitare électrique)
- Pascal B Carmen (guitare électrique)
- Bernard Viguie (basse)
- Peter Gordeno (claviers)
- Amaury Blanchard (batterie)


1. Une Seule Vie
2. J'en Rêve Encore
3. Tomber
4. Regarde-moi Bien En Face
5. Tellement
6. Tu Finiras Toute Seule
7. Rien A Faire Ensemble
8. Déjà
9. Je Te Pardonne
10. Le Gouffre
11. Trop Tard
12. Si Tu Veux
- chanson Cachée:
13. Regarde-moi Bien En Face (reprise)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod