Recherche avancée       Liste groupes



      
ELECTRO-ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Kinks
- Membre : Box Codax, Embryo
- Style + Membre : Ffs
 

 Darts Of Pleasure (712)
 Site Officiel (312)

FRANZ FERDINAND - Tonight (2009)
Par SASKATCHEWAN le 20 Avril 2011          Consultée 1335 fois

En 2009, tout le monde ou presque a oublié FRANZ FERDINAND, qui n’a rien sorti depuis quatre ans. Tonight paraît dans la quasi-indifférence, très loin du battage médiatique provoqué par les deux opus précédents. La bande à KAPRANOS a pourtant tout fait pour renouer avec le succès en tentant de surfer sur la vague électro-rock qui sévit depuis quelques temps. Las, le groupe glaswégien, de chef de file, est passé suiveur… reste à savoir si la laine du mouton vaut la peine que l’on s’y tricote un pull.

Il faut laisser sa chance à Tonight, oublier un peu toutes les justifications laborieuses qui ont précédé sa sortie et nui à sa compréhension. Car on a un peu tout dit du troisième essai de FRANZ FERDINAND : expérimental, électronique, techno, progressif, prétentieux, alambiqué, et j’en passe… Presque tout est faux. Tonight propose la même recette que ses prédécesseurs, quelques bidouillages synthétique en plus. L’électro ici, est un assaisonnement, une fioriture. FRANZ FERDINAND s’accommode de l’électro comme le Royaume-Uni de l’Union européenne : par nécessité, en pinçant les lèvres. Ce qui est amusant (ne vous roulez pas par terre de rire, sachez rester dignes), c’est que tout l’aspect dansant de la musique du quatuor est toujours assuré par des rythmiques rock, tandis que l’électronique est censée apporter une caution intellectuelle à l’ensemble. Pourquoi pas après tout…

Étonnamment, l’album fonctionne plutôt bien. Sans atteindre le niveau d’efficacité de You Could Have it So Much Better, Tonight propose un rock nerveux et entraînant que les arrangements électroniques alourdissent finalement peu. La guitare a perdu son aspect rugueux pour un son plus « clinquant », on soupçonne quelques boîtes à rythmes ici et là et le chant est un peu trop clair pour être honnête. Rien de démoniaque si l’on n’est pas un allergique farouche à l’électro-rock. FRANZ FERDINAND joue de sa réputation mégalomaniaque sur des morceaux comme « Ulysses », où les grandes envolées au synthé et le thème antique font office de trompe-l’œil : le groupe cherche la mélodie imparable, et s’en cache à peine.

Parfois, FRANZ FERDINAND se caricature lui-même. « Bite Hard » sent le réchauffé dans le registre tube fédérateur. La même sur « Turn it On ». « What she Came for », avec son grigri bruitiste en conclusion, est une caution expérimentale un peu faible.

Ces quelques errements ne doivent pas masquer les bonnes trouvailles de Tonight. Le groupe fait mouche à de nombreuses reprises, sur « No you Girls », « Send Him Away », « Twilight Omens » par exemple. Les ballades ne sont pas en reste : « Live Alone » surprend avec ses envolées aux synthés ; « Dream Again » est un retour inattendu (et magnifique) à des sonorités moins électro. Enfin, comment ne pas évoquer « Lucid Dreams », le meilleur titre de l’album ! Ca démarre comme du FRANZ FERDINAND pur jus et ça se transforme peu à peu en instrumental électronique foisonnant… un vrai bonheur ! Si tout l’album avait été du même acabit, You Could Have it So Much Better était enfoncé.

Tonight n’est donc ni un coup de génie expérimental, ni un gros ratage prétentieux. FRANZ FERDINAND a rajouté quelques pincées d’électro à son cocktail de soirée, et ça passe plutôt bien. Un bon album au bout du compte, qui confirme le quatuor britannique dans son statut de groupe sympathique mais anecdotique.

A lire aussi en ROCK par SASKATCHEWAN :


The ROLLING STONES
The London Years (singles Collection) (1989)
Electro-rock




GHINZU
Blow (2004)
Ghinzu revient avec la frite


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
  N/A



- Alexander Kapranos (voix, guitare rythmique)
- Nicholas Mc Carthy (guitares, claviers, chœurs)
- Robert Hardy (basse)
- Paul Thomson (batterie, chœurs)


1. Ulysses
2. Turn It On
3. No You Girls
4. Send Him Away
5. Twilight Omens
6. Bite Hard
7. What She Came For
8. Live Alone
9. Can't Stop Feeling
10. Lucid Dreams
11. Dream Again
12. Katherine Kiss Me



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod