Recherche avancée       Liste groupes



      
SKA  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

1996 Sublime

SUBLIME - Sublime (1996)
Par PINHEAD le 12 Mai 2011          Consultée 1154 fois

SUBLIME (à prononcer Sublaïme) entretient aux Etats-Unis, surtout en Californie, une popularité et un culte aussi important que, mettons, NIRVANA.

Si, si, je vous assure, c'est possible. Bien qu'assez éloignés musicalement, les deux groupes partagent beaucoup de points communs qui forcent la comparaison : formation en power-trio, chanteur charismatique et sacralisé, acharnement commercial à la mort de celui-ci due, plus ou moins directement, à des problèmes d'héroïne... On pourrait même comparer certains disques d'un groupe avec ceux de l'autre, y compris cet éponyme et posthume de SUBLIME. En effet, on retrouve dans cet album la compromission pop qui a fait le succès de Nevermind, et le côté "testament posthume" qui a fait celui de l'Unplugged de NIRVANA. Selon le magazine Rolling Stone, l'album Sublime se serait vendu à plus de six millions d'exemplaires.

Dans une veine beaucoup moins sombre que le groupe de Seattle, Sublime envoie un Ska très efficace, parfois agrémenté de Punk, de Reggae, de Dub, voire de Hip/Hop. Sublime est un groupe à écouter pour se détendre, prendre du bon temps. Rythmiques lentes et roots, chant calme et posé, voix chaude... Le disque sent bon la plage, le surf et l'herbe de Long Beach.

Et c'est sur un morceau très relaxant avec un rythmique relativement agréable que débute l'album : le planant "Garden Groove". Même si la voix du chanteur Bradley Nowell montre ses limites dès ce premier morceau, on lui reconnaît tout de même un certain charme. Autre élément notable du morceau : le groupe ajoute des pistes de scratch à la platine, ce qui donne un petit côté Hip/Hop non seulement au titre, mais également à l'album où on retrouve sur plusieurs morceaux ces ajouts plus ou moins superflus selon les circonstances.
Et si Nowell n'est pas un grand vocaliste, il démontre tout de même un bon niveau à la guitare, ce qui lui permet de placer judicieusement d'habiles solos, tantôt posés, tantôt énervés. Je pense notamment à "Burritos" et sa rythmique terriblement efficace, ou à "Under My Voodoo" qui sonne très RED HOT CHILI PEPPERS.

Mais tout n'est pas de velours dans cet album : SUBLIME montre au moyen de quelques morceaux qu'il est bien un groupe de Ska-PUNK. Méconnaissable sur des morceaux comme "Same in the End", "Seed", ou la plaisanterie "Paddle Out", la guitare de Nowell offre des défouloirs complètement opposés aux errances Ska de l'album, parfois trop longues, voire soporifiques. Evidemment, un skeud d'une heure qui contient 17 morceaux, ça sent un peu le remplissage, il faut bien l'avouer. Il est vrai que des titres comme "Get Ready" ou "Jailhouse" apportent peu au disque, si ce n'est quelques longues minutes complètement inutiles et ennuyeuses. Sublime est un album beaucoup trop long : c'est là son moindre défaut.
Bien sûr, une telle opération commerciale ne peut se faire sans singles. Sept dans le cas présent: c'est clairement trop. Même si le groupe offre des perles comme le tube "Santeria" qui alterne judicieusement couplets reggae et refrains pop, et l'acoustique "What I Got", on ne peut pas en dire autant du répétitif "Caress Me Down" ou de la pénible reprise d'un classique lounge "Summertime" qui revêt ici le nom de "Doin Time".

Groupe totalement oublié en Europe, Sublime jouit encore d'une grande popularité confirmée par les ventes de cet album sorti après la mort de Bradley Nowell par overdose d'héroïne. Cet éponyme, tout en traînant un peu en longueur à cause du remplissage trop ambitieux du groupe, s'écoute toutefois avec beaucoup de plaisir. A recommander à tout fan de Ska ou de reggae.

3,5/5

Coup(s) de coeur: "Burritos", "Seed"

A lire aussi en SKA :


MADNESS
Can't Touch Us Now (2016)
Intouchables !




MADNESS
One Step Beyond (1979)
Les dingues débarquent


Marquez et partagez





 
   PINHEAD

 
  N/A



- Bradley Nowell (guitare, chant)
- Eric Wilson (basse)
- Bud Gaugh (batterie)


1. Garden Grove
2. What I Got
3. Wrong Way
4. Same In The End
5. April 29, 1992 (miami)
6. Santeria
7. Seed
8. Jailhouse
9. Pawn Shop
10. Paddle Out
11. The Ballad Of Johnny Butt
12. Burritos
13. Under My Voodoo
14. Get Ready
15. Caress Me Down
16. What I Got (reprise)
17. Doin' Time



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod