Recherche avancée       Liste groupes



      
CHANSON FRANçAISE  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

 Blog Notes Officiel (361)
 Le Myspace (207)

CHEVAL BLANC - Révolutions (2010)
Par MONSIEUR N le 20 Mars 2011          Consultée 1259 fois

Deuxième volet du diptyque The Art Of The Démo, « Révolutions » sera donc rouge. Normal pour des révolutions. On notera l’inspiration constructiviste dans l’artwork, ouvertement influencé par Aleksandr Rodchenko. Enfin, et pour décidément aller trop loin dans la digression, on renverra à l’artwork de The Man Machine de KRAFTWERK. Un Big up à la grande Russie et un bisou à Elena Dementieva.

La révolution proposée dans cet EP semble être un jeu d’enfant (tu l’as vu le titre de la piste 2 ?). Elle est terriblement belle car vaine. Nostalgique, aussi. Cette chanson met sa race à toutes les autres de The Art Of The Démo, tant le contrat « efficace mais riche » semble être rempli. « Du Chaos » réclame le désordre. « La révélation, les révolutions », sont annoncées dans ce morceau charnière, puisque les titres des deux parties de cette compilation reprennent ces paroles. L’intitulé Révolutions n’est décidément pas choisi au hasard puisque « Du Chaos » est à la mémoire de Mohammed Bouazizi, le jeune épicier tunisien qui s’est immolé en signe de protestation.

Jérôme Suzat use assez souvent des structures répétitives dans ses textes publiés dans ses blogs, mais seule « Ma Ville », ode au vagabondage et à l’abandon, travaille vraiment ce procédé. Avec pertinence. Cheval Blanc renvoie, dans les thèmes de ses chansons, aux poètes romantiques maudits, Baudelaire en tête. « Amour guerre et fin des temps » chante Suzat de sa voix affligée sur « Du Chaos ». On imagine facilement Cheval Blanc ivre d’alcool, de mots et de femmes, vivant la nuit, dormant le jour.

De façon générale, on sent le chanteur plus expérimenté dans son langage et dans son chant. Mais les arrangements, qui savaient déjà interpeller sur « Révélations », ont aussi pris du muscle. Le clavecin étonne par sa pertinence, l’utilisation d’une voix féminine* apporte un peu de piment à un chant qui peut ennuyer, pour peu qu’on ne se concentre pas sur les beaux textes (« Aclarté »). Le tout reste pour le moins lo-fi, avec les qualités de ses défauts : un côté artisanal fatalement attendrissant, d’autant plus que ça vient d’une âme en peine moitié loser moitié cynique moitié poète. En tout cas il est nul en maths parce que trois moitiés ce n’est pas possible pour un seul homme. En revanche les femmes elles, c’est possible, puisqu’aux dernières nouvelles, elles feraient 2,02 enfants. Vive la France. En tout cas Cheval Blanc travaille de son propre aveu sur « du matériel bas de gamme abandonné et désuet »**.

The Art Of The Démo parvient à accrocher l’auditeur avide de chanson française enfin singulière, c’est certain. Mais ce n’est qu’un en-cas. Car les futurs titres du vrai premier album, prévu en 2011, promettent un recueil fascinant de mélancolie et de grâce. Et encore, ce ne sont que des versions préparatoires. Allez sur le myspace pour vous faire une idée !

* la comédienne/chanteuse Agnès Debord
** interview dans New Noise n°2

A lire aussi en DIVERS par MONSIEUR N :


SHELLAC
Terraform (1998)
Ou comment foutre en l'air un album




GRATUIT
Rien (2010)
De l'électro rock française gratuite !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   MONSIEUR N

 
  N/A



- Jérôme-david Suzat (écriture, composition, tout instruments sauf batte)


1. Les Amants Morts
2. La Révolution Est Un Jeu D'enfant
3. Ma Ville
4. Du Chaos
5. Aclarté
6. Médailles



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod