Recherche avancée       Liste groupes



      
CHANSON FRANçAISE  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

 Blog Notes Officiel (274)
 Le Myspace (184)

CHEVAL BLANC - Révélations (2010)
Par MONSIEUR N le 15 Mars 2011          Consultée 1244 fois

Cheval Blanc ou encore Jérôme-David Suzat, ex No One Is Innocent, ex Mezzo Litro, ex Collage, ex et téra. Cheval Blanc ou encore un monsieur « rongé par la création ». Si le nombre de projets musicaux donne déjà un indice, un rapide survol de son blog enfoncera le clou : il est très régulièrement approvisionné en textes divers et autres morceaux enregistrés avec les moyens du bord. Révélations est le premier volet d’un diptyque intitulé The Art Of The Démo. (Prétentieux ou idéologique ?), une compilation de travaux espacés sur quatre ans, de 2005 à 2009. Officiellement, il s’agit de la réunion de deux EP, le deuxième s’intitulant Révolutions. Ce n’est pas un premier album. Et c’est pourquoi Cheval Blanc a tenu à ce que deux disques soient édités en tant qu’EP, plutôt que sortir un seul CD. Un détail pour les uns, une rigueur toute à son honneur pour les autres.

Difficile de dire combien de sessions sont représentées dans cet EP. Il est tentant de partager Révélations en trois parties :
« Les Criminelles » enregistré et mixé par Ludovic Palabaud. « A La Mort Du Monde » et « Viens Dans Mes Bras », enregistré et mixé par Léonard Mule, et enfin, les trois derniers titres, enregistrés et mixés par Suzat lui-même. Malheureusement, aucune date n’est indiquée sur le disque. Rien n’empêche de croire que cette deuxième moitié provient elle aussi de sessions différentes, étalées dans le temps. En tout cas, une oreille un tant soit peu aguerrie distinguera facilement ces trois parties tant le son varie d’une session à l’autre. Globalement le dénominateur commun est une production maigrichonne, caractéristique d’une démo. Il est amusant de noter à quel point la voix change elle aussi à partir de « Le Baiser ». C’est un très beau piano batterie survolé par une voix bien plus grave, au maniérisme pondéré. De quoi faire râler Vincent Delerm qui cherche encore ce subtil dosage. Malheureusement, un défaut (?) dans l’enregistrement fait saturer la voix vers la deuxième moitié du morceau. Adorateurs de lo-fi ouvrez vos bras pour accueillir un des vôtres. Malgré tout « Le Baiser » reste le meilleur titre de l’EP. Les textes, les compositions, y sont plus riches, tout en conservant l’aspect artisanal qui fait partie du charme de cet objet, que cela soit dit. Le simple piano voix de « L’indolence », par exemple, reste un très beau titre tout en sachant rester simple.

La première écoute de Cheval Blanc intrigue, car bien qu’il paraisse parfois simpliste, il a au moins le rare mérite de se démarquer des autres artistes affiliés chanson française. On citera tout de même Gainsbourg. Mais pas Renan Luce, ouf. Alors certes, l’aspect bancal de cette première compilation de démos saura contenter les oreilles compréhensives, sensibles à la fragile mélancolie du one man band. Mais les pistes 2 et 5 peineront ceci dit à convaincre totalement. Principalement à cause de leur poésie encore trop verte. En même temps, il est difficile de reprocher un manque de consistance à une démo qui a plus valeur de témoignage que de véritable œuvre.

A lire aussi en DIVERS par MONSIEUR N :


SONIC YOUTH
Experimental Jet Set, Trash And No Star (1994)
So salty free




PANTHA DU PRINCE
Black Noise (2010)
Deep house ciselée


Marquez et partagez





 
   MONSIEUR N

 
  N/A



- Jérôme-david Suzat (écriture, composition, tous les instruments)


1. Les Criminelles
2. A La Mort Du Monde
3. Viens Dans Mes Bras
4. Le Baiser
5. L'amour Est En Guerre
6. Indolence



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod