Recherche avancée       Liste groupes



      
POST-ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



MOGWAI - Come On Die Young (1999)
Par SEIJITSU le 13 Juillet 2011          Consultée 1349 fois

Les Ecossais du post-rock reviennent deux ans après leur formidable premier album et on devine aisément quel sera le contenu de ce nouvel opus. La pochette et le nom du disque sont explicites : « Va y meurs vite ». Allons nous avoir affaire à une musique encore plus bouillante et saturée qu'auparavant ?
Young Team était un chef-d’œuvre du post rock. Alors était-ce utile de continuer ? MOGWAI a décidé que oui mais il a choisit une option à laquelle on ne s’attendait pas : le contrepied. Come On Die Young est bien plus calme et introspectif que ne l’était Young Team.

La première partie de l’album, si on excepte la ballade « Cody » (un classique incontournable de leurs concerts désormais), est composée exclusivement de petits titres extrêmement dépouillés. La section rythmique prend une place plus importante et se trouve désormais au premier plan. Entre chaque break de batterie, on se surprend à entendre les slides de guitares, quand ce n’est pas une flûte ou des samples. Aucune trace des avalanches de guitares qui avaient fait la réputation de leur démentiel premier disque et cela durera jusqu’à la moitié de l’album.

A partir de « May Nothing But Happiness Come Through Your Door », le groupe privilégie les formats longs et nous entrons dans le cœur de l’album. Il nous montre qu’il est encore à l’aise dans les silences mais si à aucun moment nous n'avons droit à des explosions instrumentales, les déchirures de guitares font désormais leur apparitions et nous collent régulièrement de beaux frissons (« Ex-Cowboy »). Mais il se retient, comme si cette déflagration de violence lui était désormais interdite, une auto-censure difficile à comprendre.

En fait, MOGWAI a trouvé une voie tout à fait intéressante à explorer, celle de faire monter la tension dans de longs silences pesants sans pour autant faire hurler les guitares. Chez d’autres groupes, la sauce aurait du mal à prendre mais pas chez lui, car il est aussi bien doué dans les accalmies qu'impressionnant dans les furies noise rock. Un titre comme « Chocky » réussit à être passionnant malgré son gimmick au piano qui se répète inlassablement et sans que le titre ne finisse dans un déluge de décibels.

Mais si cette nouvelle direction est surprenante et réjouissante, Come On Die Young n’est pas parfait. Malgré ses ambiances claustrophobes, le disque a du mal à être prenant du début à la fin car il est parfois trop monotone et pas suffisamment varié. C’est le genre d’album qui s’apprivoise avec le temps et qui doit être apprécié dans un certain contexte. Un défaut qui ne disparaîtra pas et s’accentuera même dans les futures aventures du groupe.

Dire que je m’attendais à un disque crispant et violent, je suis en réalité plongé dans le noir total avec pour seul compagnie, un groupe jouant religieusement à côté de moi et ne tombant que rarement dans les purs accès de rage. C’est fou comme on peut se tromper quand on juge un disque rien qu’à son nom et sa pochette.

A lire aussi en POST-ROCK par SEIJITSU :


SOUTHPACIFIC
Southpacific (1998)
Au royaume du post-rock, les sourds sont rois.




GODSPEED YOU ! BLACK EMPEROR
F♯a♯∞ (1997)
In the beginning…


Marquez et partagez





 
   SEIJITSU

 
  N/A



- Stuart Braithwaite (guitare, chant sur 'cody')
- Dominic Aitchison (basse)
- Martin Bulloch (batterie)
- John Cummings (guitare)
- Barry Burns (piano, clavier, guitare, flute)
- Richard Formby (invité, guitare lap steel sur 'cody')
- Luke Sutherland (invité, violon)
- Wayne Myers (invité, trombone sur 'punk rock/puff daddy/antichr)


1. Punk Rock:
2. Cody
3. Helps Both Ways
4. Year 2000 Non-compliant Cardia
5. Kappa
6. Waltz For Aidan
7. May Nothing But Happiness Come Through Your Door
8. Oh! How The Dogs Stack Up
9. Ex-cowboy
10. Chocky
11. Christmas Steps
12. Punk Rock/puff Daddy/antichrist



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod