Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCO-BRETONNE  |  TRIBUTE

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 



Clarisse LAVANANT - Glenmor Mémoire Vivante (2009)
Par MARCO STIVELL le 25 Mars 2011          Consultée 1650 fois

Bénie soit la boîte à demandes du site, elle permet parfois de se rendre compte qu'il se passe des choses en musique, et qu'on n'aurait pas soupçonnées. J'avoue humblement ne pas être connaisseur de la carrère qu'a suivi Clarisse LAVANANT après les Dix Commandements et en dehors de ses collaborations avec Dan Ar Braz. Ses albums solo quoi, mais Glenmor Mémoire Vivante même si ce n'est pas un album 100 % personnel, nous fait, tout comme les Comptines Celtiques avec Dan Ar Braz, retrouver avec plaisir cette magnifique voix. Avec Glenmor Mémoire Vivante et à défaut d'être la première à le faire, Clarisse LAVANANT rend un hommage des plus sincères au grand poète breton "parti" à la fin des années 1990.

Je ne vais pas refaire toute l'histoire de Glenmor, d'autres pages le font bien mieux que moi, et si je le fais ce sera quand je chroniquerai les albums de Glenmor lui-même, si j'en ai l'occasion, parce qu'ils sont devenus bien durs à trouver... Juste pour rappel, Glenmor est l'un des premiers grands chanteurs bretons populaires, et fier de l'être, breton, le prouvant dans un militantisme assez fort. Il a signé beaucoup de disques, personnels ou hommages, et c'est tout naturellement que d'autres grands artistes fassent de même envers lui. Glenmor chantait en français et en breton, et l'oeuvre de Clarisse LAVANANT va dans ce sens, en primant sur la langue de Molière. Si celle-ci est naturelle, il convient de noter son joli effort en breton sur "Viviana" et "O Keltia".

Toujours dans la voix, il est amusant de se rendre compte du décalage entre la belle voix de baryton de Glenmor, et celle sublime et angélique de Clarisse. Quant à l'instrumentation, autant chez Glenmor on assistait souvent à des interventions orchestrales, autant ici la musique est aussi fine que la voix de la chanteuse. Quelques arpèges de guitares acoustiques, de rares claviers (un peu comme chez Dan Ar Braz), le tout pour un résultat d'essence folk mais qui puise son inspiration dans l'ancienne variété française. D'où l'harmonisation d'époque, avec des enchaînements d'accords caractéristiques.

Clarisse a sélectionné quelques-unes des meilleures chansons du poète, des plus importantes aussi, en pensant à "Apocalypse", "Le Mont Nébo" qui est souvent reprise par des artistes, et bien sûr "Le Retour" dans laquelle revient la phrase "Et voici bien ma terre, la vallée de mes amours" qui orne en épitaphe la tombe de Glenmor. Complaintes et messages humanistes se succèdent pour un résultat toujours plaisant, les mots aussi bien français que bretons sont bien l'oeuvre d'un poète et la musique les décore de la meilleure manière. Ma préférence va à "Viviana", "Dame Misère" et "Cet Amour-là". N'oublions pas les deux très belles compositions de Clarisse, "Perce-Neige" (texte de Glenmor) et "Mémoire Vivante", avec cette phrase si émouvante "la voix du large qui fait chanter le courage de la liberté". Tellement vrai...

Avec ce très bel album, Clarisse aura bien mérité le prix de l'Académie Charles Cros.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par MARCO STIVELL :


Jacques DUTRONC
Dutronc Au Casino (1992)
Un des plus grands disques live français




Les MUSICIENS DU LYCéE MILLET
2011-12 (2012)
Ange, Adele, Bennet et Pokémon


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Clarisse Lavanant (chant)
- Thierry Decloux (guitares, basses, arrangements)
- Philippe Turbin (piano, claviers)
- Fañch Bernard (contrebasse, clavier)


1. Le Retour
2. Dame Misère
3. Les Chemins De La Bohême
4. Viviana
5. La Main Qui Se Tend
6. Larmes D'un Copain
7. Le Mont Nébo
8. Ils Se Meurent Nos Oiseaux
9. Il Ne Faut Plus Tuer
10. Apocalypse
11. Cet Amour Là
12. O Keltia
13. Mémoire Vivante
14. Perce-neige



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod