Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Junior Wells, Buddy Guy , Luther Allison
- Style + Membre : Jimmy Dawkins

MAGIC SAM - West Side Soul (1967)
Par MANIAC BLUES le 13 Août 2011          Consultée 1232 fois

Figure de proue du West Side Sound, Magic Sam fait partie des bluesmen les plus géniaux de sa génération. Né en 1937, il quitte le Sud pour rejoindre Chicago en 1950. Après quelques années d’apprentissage auprès de son oncle Shakey Jake, il enregistre dès 1957 une série de morceaux pour Cobra et Chief avant de retomber dans un certain anonymat. Après de sombres années de disette, il finit par sortir la tête de l’eau grâce au soutien de son oncle et de Bob Koester, le patron de Delmark. Ce label a révélé au grand jour certaines grandes figures du West side Sound comme Junior Wells. Avec West Side Soul, Magic Sam confirme qu’il faudra désormais compter sur les bluesmen du West Side qui tardaient jusque-là à percer.

Premier véritable album de Magic Sam, West Side Soul est une tuerie. Accompagné d’une section rythmique flamboyante, Samuel Mahgett dévoile un style d’une vitalité étonnante. Son chant puissant témoigne d’une sensibilité rare. Les années les plus sombres de son existence, alors qu’il jouait dans les bouges malfamés de Chicago, ont certainement eu une influence sur son style incroyablement passionné. Il chante, il hurle, il crie. Sa voix va de paire avec son jeu de guitare rugueux. Cette furieuse alchimie produit un résultat percutant, parfois mâtiné de soul comme en témoigne « Thats All I Need » qui introduit brillamment cet album.

Magic Sam interprète quelques morceaux de son propre cru mais également des classiques inaltérables qu’il revisite de manière extrêmement personnelle. Il livre par exemple une très belle interprétation de « Sweet Home Chicago », illuminée par des parties de guitare tourmentées. Une énergie presque palpable se dégage de morceaux explosifs tels « I Feel Good » de James Cotton ou « Mama Talk To Your Daughter », chef d’œuvre composé par J.B. Lenoir. En s’appuyant sur un rythme implacable, Magic Sam se déchaine et met son âme à nu.

Lorsque Magic Sam joue, on a presque l’impression qu’il s’agit d’une question de vie ou de mort. De l’instrumental « Lookin’ good » à « I Need You So Bad », on passe du blues le plus festif au plus dépressif. Il chante l’amour avec une ardeur inouïe sur « All Of Your Love », « I Found A New Love » et « My Love Will Never Die ». Magic Sam a la passion chevillée au corps. Il ne fait jamais dans la demi-mesure. Lorsqu’il hurle son amour, il s’agit d’un amour absolu, vrai, fou, sans concessions.

Le style de Magic Sam ressemble à un diamant brut qui n’a pas encore été poli, et c’est ce qui fait toute la richesse de West Side Soul. En effet, Magic Sam signe avec ce disque un véritable coup de maître. Il éclaboussera une dernière fois Chicago de son génie en 1968 avec Black Magic, le chant du cygne d’un artiste à la passion brûlante et dévorante.

A lire aussi en BLUES par MANIAC BLUES :


Jimmy DAWKINS
Fast Fingers (1969)
Blues torturé




Johnny WINTER
The Progressive Blues Experiment (1969)
Un album de blues vraiment puissant!


Marquez et partagez





 
   MANIAC BLUES

 
  N/A



- Magic Sam (chant, guitare)
- Mighty Joe Young (guitare)
- Stockholm Slim (piano)
- Earnest Johnson (basse)
- Odie Payne (batterie)


1. That's All I Need
2. I Need You So Bad
3. I Feel Good (i Wanna Boogie)
4. All Of Your Love
5. I Don't Want No Woman
6. Sweet Home Chicago
7. I Found A New Love
8. Every Night And Every Day
9. Lookin' Good
10. My Love Will Never Die
11. Mama, Mama-talk To Your Daughter



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod