Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : The Rasmus , Private Line

LOVEX - Watch Out ! (2011)
Par GEGERS le 24 Juin 2011          Consultée 1401 fois

Il y a de la magie dans le rock. Ouais, une bonne vieille magie blanche qui vous transforme un poireau en lapin, qui vous fait passer un as de pique à travers une vitre en plexiglas ou qui vous fait avaler un sabre sans avoir l'oignon qui frise. Prenez LOVEX par exemple. Qui pourrait croire qu'avec son nom digne d'une marque de capote, agrémentée du slogan « C'est résistant, c'est fin, procure un plaisir sans fin », le groupe finlandais vient de pondre un brûlot imparable et totalement jouissif ? Hop, la colombe sort du chapeau !

Avec ses membres au look branchouille et sa pochette kitsch, il faut bien avouer que le groupe ne part pas gagnant. Tout juste s'attend-on à une copie plus ou moins fidèle de leurs compatriotes de Rasmus, ou à un album pédant et inutilement pétaradant. Que nenni ! Avec son modern-rock imparable, LOVEX remet au goût du jour l'euro-rock tubesque qui fait les beaux jours de l'Eurovision pour en faire un hard rock catchy et ultra efficace. On aime ou... non on aime, bien sûr qu'on aime. Comment faire autrement ? Car passée la petite frayeur d'entrée (« Queen of the night » et ses cuivres qui auraient parfaitement illustré une BO d'un Crocodile Dundee ou Flic de Beverly Hills), tout ici suinte le rock, burné et sans concessions.

C'est ce sens de l'énergie brute et de l'efficacité de tous les instants qui permet à cet album de s'imposer comme une délectable surprise. Fort d'une production gonflée à la testostérone, Watch Out ! aligne les tubes, bien que LOVEX se défende de proposer des morceaux calibrés pour marcher, s'offrant une crédibilité en fustigeant à tour de bras ces stars d'un jour à la recherche perpétuelle de leur quart d'heure de gloire (« Slave for the glory », « 15 minutes »). Critique sincère ou simulée ? Peu importe, car le groupe sait y faire pour anesthésier les esgourdes et adhérer les faibles à sa cause. Abracadabra ! Watch Out vous accompagne partout, distillant ses riffs graisseux et ses mélodies chiadées ou que vous alliez. On pense effectivement aux Rasmus ainsi qu'aux 69 Eyes, notamment par ce feeling « goth » rock qui traverse certaines compositions et rappelle que LOVEX nous vient du tout droit des frimas scandinaves. Mais l'on pense bien plus souvent à un hard US tout droit venu des années 80, notamment à l'écoute de ces mélodies qui ne sont pas sans rappeler les grandes heures de Dokken ou Bon Jovi. LOVEX est grand, et se fait efficace du début à la fin de l'album, ne laissant que peu de respirations dans son rock condensé et tout bonnement excellent. La ballade « Marble walls » et la relecture acoustique du tube « USA » ne sont que les seules accalmies dans un album à la durée de vie certes limitée, mais gorgé de savoir-faire et de conviction.

Ce coup-là, même Sylvain Mirouf ne l'avait pas vu venir ! Un groupe finlandais qui se propose de redonner en espoir dans le hard-rock par le biais d'un album formidable du début à la fin. Voilà pourtant le tour de passe-passe que vient d'accomplir LOVEX avec son troisième album, à ranger entre ceux d'un autre groupe venu du froid, Private Line, et vos meilleures pièces rescapées des années 80. Magique ? Non, Musique.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


MAGNUM
Escape From The Shadow Garden (2014)
La force tranquille




SCORPIONS
Tokyo Tapes (1978)
Les arachnides enflamment les planches !


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Theon Mcinsane (chant)
- Vivian Sin'amor (guitare)
- Sammy Black (guitare)
- Christian (claviers)
- Julian Drain (batterie)
- Jason (basse)


1. Queen Of The Night
2. Usa
3. Slave For The Glory
4. Time Of Your Life
5. Watch Out!
6. 15 Minutes
7. Crash My World
8. Worlds Collide
9. One
10. Marble Walls
11. Usa (acoustic)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod