Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1970 Ufo 1
1971 Ufo 2 Flying - One Ho...
1972 Live
1974 Phenomenon
1975 Force It
1976 No Heavy Petting
1977 Lights Out
1978 Obsession
1979 Strangers In The Night -...
1980 No Place To Run
1981 The Wild, The Willing...
1982 Mechanix
1983 Making Contact
1985 Misdemeanor
1988 Ain't Misbehavin'
1995 Walk On Water
2000 Covenant
2004 You Are Here
2006 The Monkey Puzzle
2012 Seven Deadly
2015 A Conspiracy Of Stars
2017 The Salentino Cuts
 

- Style : The Union , Thunder
- Membre : Scorpions, Michael Schenker , Paul Raymond Project , Ted Nugent
- Style + Membre : Msg, House Of X
 

 Site Officiel (790)

UFO - The Visitor (2009)
Par GEGERS le 8 Décembre 2016          Consultée 822 fois

Début 2009, les vieux de la vieille d'UFO à savoir Phil Mogg, Paul Raymond et Andy Parker, se rendent en Allemagne afin de débuter les travaux d'écriture et d'enregistrement de ce qui allait devenir leur dix-neuvième album studio. Resté à la maison en raison de ses nombreux soucis de santé, Pete Way laisse sa place au bassiste de Nektar Peter Pichl, tandis que Vinnie Moore se charge de mettre en boîte ses parties de guitares depuis son studio situé dans le Delaware. Etant donné la qualité des deux albums précédents, You Are Here et The Monkey Puzzle, inutile de préciser que les attentes qui entourent ce nouvel opus sont grandes. Le groupe travaille pourtant (comme à son habitude) en dilettante, notamment Phil Mogg. Une trentaine d'idées s'accumulent, le chanteur piochant ci et là quelques mélodies qui l'inspirent avant de proposer des bribes de paroles et de lignes vocales. Paul Raymond et Andy Parker, comme reboostés par le succès des précédents albums, proposent chacun un grand nombre d'idées, dont certaines seront retenues pour l'album, même si la majeure partie du travail de composition est à mettre au crédit de Vinnie Moore.

Alors que le groupe désirait initialement collaborer avec Martin Birch (IRON MAIDEN, DEEP PURPLE, BLACK SABBATH...), c'est finalement de nouveau Tommy Newton qui se charge de la production d'un album très orienté blues, comme ses prédécesseurs directs, en témoigne la slide guitar qui prend l'auditeur par surprise dès l'introduction de "Saving Me". Si ce titre d'ouverture n'a pas l'impact des "gros" morceaux qui se chargent habituellement d'introduire les albums d'UFO, le résultat est inspiré et, finalement, très entraînant. Phil Mogg, relativement épargné par des années d'abus, chante comme si sa vie en dépendait, avec une force et un charisme qui laissent admiratifs. Il y a du Howlin' Wolf dans ce phrasé, c'est une évidence. Il faut néanmoins attendre "Hell driver", le troisième titre, pour que le groupe sorte de son petit confort et se fasse plus mordant. Le son des guitares est cru, bien plus agressif que sur les albums précédents, et se fait porteur d'une nouvelle jeunesse. Le morceau n'est pas impérissable, mais se fait suffisamment enlevé pour susciter l'adhésion.

Il y a sur ce "Visitor" de très grands morceaux. C'est le cas de "Stop Breaking Down", un hard rock mid-tempo porté par la guitare virtuose de Vinnie Moore, et doté d'une ambiance atmosphérique qui doit beaucoup aux lignes de claviers de Paul Raymond. "Rock Ready", qui poursuit dans une veine blues-rock, en est un autre et évoque, sans l'égaler, le glorieux UFO des années 70. On sent néanmoins l'odeur et les remous du Mississippi. L'album se conclut sur un de ses meilleurs moments, avec "Stranger In town" et son riff de guitare réhaussé de chouettes lignes de claviers qui évoquent le DEEP PURPLE de la grande époque, en plus musclé néanmoins. Le refrain de ce titre lui confère une saveur particulière, qui reste longtemps en bouche après que l'album se soit achevé.

Moins convaincants, "Can't buy a thrill", qui évoque pour sa part les années 80 (notamment sur son introduction) et "Forsaken", sorte de ballade sans grand intérêt, ne parviennent néanmoins pas à nuire à la qualité globale d'un album qui se voit autant porté par la qualité musicale encore bluffante des vieux briscards que par la conviction irrésistible d'un Vinnie Moore finalement parvenu à nous faire oublier Michael Schenker. Le dernier grand album de UFO à ce jour.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


BON JOVI
One Wild Night / Live 1985 - 2001 (2001)
Nuit de folie




SCORPIONS
Virgin Killer (1976)
Gare aux tueurs de vierges !


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Phil Mogg (chant)
- Vinnie Moore (guitare)
- Paul Raymond (claviers)
- Pete Way (basse)
- Andy Parker (batterie)


1. Saving Me
2. On The Waterfront
3. Helldriver
4. Stop Breaking Down
5. Rock Ready
6. Living Proof
7. Can't Buy A Thrill
8. Forsaken
9. Villains & Thieves
10. Stranger In Town



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod