Recherche avancée       Liste groupes



      
TEEN POP ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (219)

Avril LAVIGNE - Let Go (2002)
Par RED ONE le 18 Mars 2012          Consultée 1806 fois

Si vous écoutiez un tant soit peu la radio et la télévision au début des années 2000, vous devez forcément avoir déjà entendu parler d'Avril Lavigne. La minette canadienne, âgée d'à peine 17 ans lors de l'enregistrement de son premier méfait, était totalement inconnue du grand public lors de la sortie de Let Go en 2002. Avant l'arrivée d'Avril Lavigne dans les rayons de nos supermarchés, quand on écoutait du rock et qu'on avait entre 15 et 18 ans, on écoutait soit du neo metal (KORN, SLIPKNOT et autres clowneries grotesques), soit du skate punk (The OFFSPRING, GREEN DAY, BLINK-182 et autres escroqueries bidons). Puis Avril Lavigne est arrivée dans le milieu et tout a changé : la pop se mettait aux goûts du jour et se durcissait, influencée en celà par un net retour en grâce du punk dans les médias ...

Let Go est symptomatique de cette époque. Lorsque je prends le temps de réécouter cet album entre deux disques de DISCHARGE et de OI POLLOI, je ne peux que me souvenir avec émotion de cette époque perdue des premiers temps du XXIe siècle, de ces heures si lointaines passées chez un ami de lycée à jouer à Warcraft III en réseau sur Battle.net en écoutant Let Go d'Avril Lavigne. De tous les disques de la blonde canadienne, Let Go est le seul qui mérite vraiment l'intérêt sur le long terme et qui justifie véritablement le statut d'icône d'Avril.

Ne nous y trompons pas ceci dit : derrière toute cette production léchée et soignée, il n'y a pas réellement de vrai groupe pour soutenir miss Avril Lavigne, hormis quand elle joue sur scène. D'ailleurs, dans les crédits de production que je vous ai épargné (je suis magnanime), il est ouvertement assumé que certaines pistes rythmiques sont en réalité des séquenceurs. De même, tout le décorum punk pseudo-anarchiste employé par Avril dans les clips issus de cet album sonne quand même furieusement faux et lorsqu’on est habitué à écouter des groupes underground qui jouent dans des caves devant 5 personnes, ça donne quand même quelque peu la nausée. Avril pêcherait-elle donc par sa trop grande candeur et sa naïeveté ? Possible, mais franchement quand on voit le niveau vocal qu'elle déploie ici et la qualité évidente de certains arrangements, on se dit que tant pis, au diable les conventions !

Let Go est également très représentatif de son époque de par ses arrangements : ainsi, le pop rock en apparence gentillet de la chanson "Unwanted" dissimule des sonorités metal épiques assez subtilement amenées par des nappes de synthé, malgré des accords pop somme toute assez classiques. Ce genre de titre à plusieurs niveaux de lecture auditive est relativement intéressant et encore aujourd'hui, je prends un certain plaisir à le redécouvrir. Celà nous laisse perplexe toutefois : Avril Lavigne hésitait-elle encore sur sa future orientation musicale ou bien lui a-t-on imposé ce genre de mélange dans le but de satisfaire plusieurs publics ? C'est une possibilité, mais en tout cas ça n'enlève rien au charme du disque.

Ceci dit, globalement, l'album est, je le redis, assez classique dans sa structure et n'innove pas réellement : on alterne entre plusieurs titres catchy et accrocheurs et des ballades pop assez ordinaire. En témoigne "Tomorrow", ballade mid tempo assez mièvre et qui fleure bon le déjà entendu. Mais je dois avouer que c'est assez mignon et que ça se laisse écouter, c'est d'ailleurs très agréable en voiture. Oui, et là il convient de le rappeller, à cette époque, Avril possède encore une voix supportable : ses intonations adolescentes hésitantes sont touchantes, elle n'en fait pas des tonnes et sa voix est réellement émouvante, même sur les chansons les plus faibles ...

Malgré tout ce que l'on pourra à juste titre lui trouver comme défauts (sonorités un peu niaises, compositions immatures, vision commerciale et mercantile du rock pour adolescents, aspect lolita formatée de la miss Lavigne ...), il est indéniable que Let Go est un album qui a marqué sa génération. La plupart des principaux singles qui en ont été extraits (notamment "Complicated" et "Sk8er Boi", chansons-phares de l’album) sont encore de nos jours des chansons qui passent souvent à la radio et qui sont représentatives d'une certaine mode du début des années 2000. Avril, pour sa part, rééditera ses exploits deux ans plus tard sur l'album Under My Skin, en assez moins bien toutefois.

Un très bon disque de pop adolescente, made in 2000's. Culte, c'est indéniable.

A lire aussi en POP par RED ONE :


MADONNA
Madonna (1983)
La révolution pop a commencé.

(+ 1 kro-express)



MADONNA
Like A Virgin (1984)
Culte, c'est indéniable. Après, bon...

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Avril Lavigne (chant, guitare)
- +
- Tout Plein De Requins De Studio


1. Losing Grip
2. Complicated
3. Sk8er Boi
4. I'm With You
5. Mobile
6. Unwanted
7. Tomorrow
8. Anything But Ordinary
9. Things I'll Never Say
10. My World
11. Nobody's Fool
12. Too Much To Ask
13. Naked



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod