Recherche avancée       Liste groupes



      
CHANSON PROGRESSIVE  |  SINGLE

L' auteur
Acheter Ce Single
 



SQUONK66 - Pressure Increases (2011)
Par MARCO STIVELL le 29 Novembre 2011          Consultée 550 fois

SQUONK66 est le pseudonyme choisi par un musicien internaute breton, Gilles, en hommage à Genesis. Après avoir réalisé deux vrais albums de main de maître disponibles sur Jamendo, le site des musiques "libres", SQUONK66 nous présente ce single pour troisième essai discographique. Une seule chanson, cela peut paraître frustrant, mais par rapport aux temps difficiles qu'il traverse, il ne pouvait se permettre plus pour le moment, ce qu'on peut aisément comprendre.

D'ailleurs, ce sont ces complications qu'il essaie de retranscrire dans cette chanson, car c'est bien après deux opus instrumentaux, la première fois qu'il couche des paroles sur l'ensemble d'un morceau. "Pressure Increases" est étiré sur sept minutes et prend le temps de développer trois ambiances différentes, néanmoins toutes liées à son humeur du moment. Le texte donne l'impression d'évoquer les fameuses difficultés personnelles et les pensées intérieures de Gilles, que celui-ci, assurant toute la musique, se retrouve seul avec ses démons, mais il s'agit en fait des douleurs physiques de la tête, notamment la migraine plombante, toujours quand ça ne va pas. Et il le fait avec une voix tantôt mélodique, tantôt (comme au début de la chanson) "noyée" dans un marasme de sombriété, comme pour la première partie. On pense au "ProzaKc Blues" de King Crimson en plus justifié, et la musique va dans ce sens, évoluant entre les productions modernes du Roi Pourpre et celles de Peter Gabriel.

Le lien avec ce dernier me pousse à ajouter que les deux premières parties de la chanson peuvent rappeler le "Darkness" de Up ou certains travaux plus anciens du Gab, avec d'abord une énergie tribale et une noirceur maladive, suivi d'un passage plus doux avec piano en avant, une savante imitation du Saint piano éléctrique Yamaha CP-70. La chanson ne se mure cependant pas dans une répétitivité comme pour "Darkness", et évolue vers un final plus "libéré", aux paroles plus audibles que pour la première partie (alors qu'elles parlent toujours de la douleur), et à la musique tendant à nous ramener vers quelque chose de plus optimiste. Car malgré les difficultés, Gilles arrive à continuer de croire que les choses sont en train de s'arranger, ce qu'on lui souhaite bien évidemment.

Et l'on se dit après cela qu'un album entier avec le même propos aurait été plus complexe à assimiler, bien que l'on puisse lire ou entendre ça et là par certains fans de musique que les artistes ne sont jamais aussi géniaux que lorsqu'ils vont mal. Une chanson qui se suffit à elle-même donc, une interprétation sans faille complétée par une interprétation versatile tout en restant dans la tristesse parfaitement adaptée aux ambiances. Peut-être qu'après cet essai, Gilles assumera t-il mieux ses possibilités vocales et nous présentera t-il des prestations sans artifices ?

Note réelle : 3,5/5

Lien pour écouter : http://www.jamendo.com/fr/album/87885

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par MARCO STIVELL :


SQUONK66
Dark Side Of Mind (2009)
Ombre et lumière




Anthony PHILLIPS
1984 (1981)
Un de ses albums "normaux"


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Gilles 'squonk66' (clavier, basse, chant et programmation)


1. Pressure Increases



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod