Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK-ROCK CELTIQUE  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Dropkick Murphys, The Fisticuffs , The Killigans

LEXINGTON FIELD - Poor Troubled Life (2012)
Par GEGERS le 13 Mars 2012          Consultée 1625 fois

Un premier album dans la besace, LEXINGTON FIELD, le quintet punk celtique de San Diego, poursuit son petit bonhomme de chemin en publiant début mars un nouvel EP 6 titres. L'occasion pour le groupe de se rappeler au bon souvenir des amateurs du genre, et également de partir de nouveau sur le routes défendre sa musique sur scène. Tandis que Old Dirt Road posait les bases d'un punk celtique sympathique bien que manquant de personnalité, Porr Troubled Life marque un pas en avant dans la carrière du groupe.

Dès « Sir Captain Jones », qui ouvre l'EP après une courte introduction instrumentale dansante, une très appréciable amélioration se fait sentir : le « pirate punk » du groupe se fait légèrement plus complexe. Moins de « poum-tchak » dans le vide, mais un mélange bien senti de parties acoustiques sur lesquelles vient se greffer un punk rugueux. Les changements de rythme (le lent passage instrumental central permet au violon de s'exprimer pleinement) participent à augmenter l'intérêt du morceau et à en faire une pièce qui dépasse très facilement les titres de l'album Old Dirt Road.

De manière surprenante, toutes les compositions originales de cet EP marquent une incroyable progression en à peine quelques mois. Passons rapidement sur la reprise de Galway Bay (traditionnel librement inspiré de la version des Clancy Brothers), fun mais à l'intérêt limité, pour nous concentrer sur les 3 autres pièces qui composent cet EP : « Selfish bastard », avec ses lignes de chansons rugueuses et sa construction typiquement punk, et sans doute le morceau qui se rapproche le plus des compositions de Old Dirt Road. Un titre finalement peu aventureux, mais qui permet à LEXINGTON FIELD de présenter à nouveau et avec réussite ses racines punk et sa maîtrise de ce style contestataire.

La plus grosse baffe vient incontestablement de « Lantern Heart ». Si la ligne de basse introductive peut rappeler The Offspring, c'est plutôt vers un speed rock celtique à la Fiddler's Green que s'oriente ce titre tout bonnement imparable, tant au niveau des riffs qui le composent que des lignes de chant et du refrain. Un moment de pur bonheur, dont la relative brutalité est contenue par un violon prédominant et une guitare acoustique discrète. Sans se débarrasser totalement de ses influences, LEXINGTON FIELD livre avec « Lantern Heart » son meilleur morceau depuis le début de sa carrière, tout simplement.

Vient déjà l'heure de conclure cet EP. C'est à la délicate ballade « Poor troubled life » que revient le rôle de voiture-balai. Tendre et rythmé, ce morceau offre la conclusion parfaite de ces 20 minutes de bonheur qui nous montrent un groupe décidément sur la bonne voie. Inutile de préciser que si le groupe continue sur cette lancée, son prochain album risque de faire grand bruit dans le giron du punk celtique. Et à l'écoute de cet EP, c'est tout ce qu'on lui souhaite !

A lire aussi en PUNK-ROCK par GEGERS :


Die TOTEN HOSEN
Ballast Der Republik (2012)
Gut gemacht !




SIR REG
21st Century Loser (2013)
Le coeur punk-rock celtique de l'Europe !


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Beau Gray (chant, guitare)
- Cami Smith (violon)
- Bryan Hane (guitare)
- Casey Jones (basse)
- Vincent West (batterie)


1. Cripple Creek
2. Sir Captain Jones
3. Galway Bay
4. Selfish Bastard
5. Lantern Heart
6. Poor Troubled Life



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod