Recherche avancée       Liste groupes



      
SOUL  |  COMPILATION

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Sharon Jones & The Dap-kings

Amy WINEHOUSE - Lioness : Hidden Treasures (2011)
Par MANIAC BLUES le 20 Mars 2012          Consultée 1191 fois

Deux données objectives érigent Amy Winehouse en grande star mort-née de la musique populaire anglo-saxone. Premièrement, elle a passé l’arme à gauche à 27 ans. Un an plus tard, un an plus tôt, elle aurait loupé le grand rendez-vous avec la légende et l’Histoire, eh oui que voulez vous… la terrible malédiction du club des vingt-sept a encore frappé ! En second lieu, un album posthume est sorti à grand renfort de promotion quelques mois seulement après l’annonce de sa mort, preuve du potentiel commercial qu’elle représentait même cinq ans après le fabuleux succès de Back to Black.

Au cours de sa brève carrière, la diva n’a enregistré que deux albums, dont l’un est devenu un véritable classique de la soul contemporaine. Avec Lioness : Hidden Treasures, Amy Winehouse prouve sans le vouloir qu’elle n’avait pas épuisé toute sa sève créatrice. En effet, alors qu’un désastre était à prévoir, cet album posthume est finalement une réussite étonnante.

Lioness : Hidden Treasures est une compilation de chansons inédites enregistrées par la diva ces dix dernières années. Dès les premières notes de « Our Day Will Come », reprise d’un hit des Ruby & the Romantics, groupe de R’n’B des années soixante, le disque nous immerge dans un univers délicieusement soul : les arrangements réglés au millimètre ajoutent une tonalité savoureusement old school à l’interprétation impeccable de la Britannique. Le résultat est diablement chaleureux, la voix rugueuse d’Amy Winehouse plane au-dessus d’un foisonnement de cuivres, cordes et chœurs. « Between The cheats », « Tears Dry », « Will You Still Love Me Tomorrow » offrent ainsi un grand parfum de nostalgie. Mais il se dégage tout de même de ces chansons une puissante modernité, Amy Winehouse arrivant à transcender avec grâce les barrières du temps.

Inévitablement, l’éternelle loi des duos est appliquée. Celui avec Nas, « Like A Smoke » est typiquement nu-soul puisqu’il mêle du hip-hop à de la soul à l’ancienne. Ce morceau est une réussite inattendue. « Body Soul » avec Tony Bennett, dans une veine crooner, est sympathique bien qu’un peu suranné.

Malheureusement, le disque souffre d’une baisse de régime en milieu de parcours. L’interprétation de « Valérie » manque de souffle, et la recette si bien utilisée en début d’album finit un peu par tourner court. Quelques agréables surprises viennent tout de même relancer notre intérêt, comme le sobre « Wake Up Alone », et la magnifique reprise finale de « A Song for You » de Leon Russell.

Dans l’ensemble, Lioness : Hidden Treasures est un album posthume de belle facture, avec des premiers titres renversants et une seconde partie plus inégale. L’interprétation éclatante d’Amy Winehouse et les arrangements élégants concourent à faire de cette compilation une oeuvre tout à fait appréciable dans la très courte discographie de la diva.

A lire aussi en SOUL par MANIAC BLUES :


James BROWN
Live At The Apollo (1963)
Jaaaaammms Brooooooooown!!!




Carla THOMAS
Gee Whiz (1961)
De la soul romantique délicieuse


Marquez et partagez





 
   MANIAC BLUES

 
  N/A



Non disponible


1. Our Day Will Come
2. Between The Cheats
3. Tears Dry
4. Will You Still Love Me Tomorrow
5. Like Smoke
6. Valerie
7. The Girl From Ipanema
8. Halftime
9. Wake Up Alone
10. Best Friends, Right?
11. Body & Soul
12. A Song For You



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod