Recherche avancée       Liste groupes



      
ALTERNATIF  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2012 Pursuit
2016 Survivor

STUCK IN THE SOUND - Pursuit (2012)
Par ERWIN le 17 Mai 2012          Consultée 824 fois

Révélé par le mag ultra bobo des Inrocks dans une de leur compile, le quatuor des titis parisiens, STUCK IN THE SOUND a atteint la consécration avec son deuxième album « Shoegazing Kids ». Aujourd’hui incontestablement un des principaux fers de lance du renouveau Rock franchouillard, nous tenons entre nos mains leur troisième opus.

Evidemment, nous nageons dans le Rock Indy Alternatif… Le premier morceau de la rondelle est à cet égard une véritable révélation. Il s’agit de l’excellentissime « Brother ». Les ingrédients feraient honneur à tout bon admirateur de Franck BLACK, en particulier cette basse ronronnante et cette gratte sous LSD. Les sons déchirent clairement l’espace avec lancinance, mais une certaine clarté émane aussi de la torpeur du titre. On y retrouve les vibrations propres aux grands créateurs des courants alternatifs, il y a du JOY DIVISION la dedans. Personnellement, je perçois même une filiation directe avec le son pourtant si original des Bushmen de MIDNIGHT OIL – tentez donc l’écoute de « Red sails in the sunset » à cet instant pour comparer sur pièces, vous verrez-. Ce premier titre est donc une vraie tuerie.

Je vous préviens de suite, le reste de l’album n’est pas exactement du niveau de cette bombe. « Let’s go » tient bien la route, nanti d’une ambiance assez sépulcrale, mais malgré le joli refrain, j’avoue trouver la voix de José assez limite par moment, notamment sur les passages ou il doit moduler et pousser. Pas vilaine mais manquant de relief. Les portions instrumentales de ce titre justifient d’ailleurs à souhait l’appellation « alternative », les guitares sous éteignoir presque souffreteuses –Thurston MOORE n’est pas loin-, et une basse assez monumentale. Vous apprécierez ensuite la rythmique et l’ambiance très CUREsque - c’est un pléonasme - de « Fred Mercure ».
J’aime beaucoup en revanche « Silent and sweet », qui me replonge dans les délices des compositions du début des 80’s, à l’époque ou seule existait la Cold Wave pour définir ce genre de son, j’y retrouve certains gimmicks utilisées par Johnny MARR – SMITHS - ou Daniel ASH – BAUHAUS –. Un brin reptatif mais foncièrement sympa, même si la voix là encore ne remplit pas tout l’espace qu’elle devrait à mon sens. Je soulignerai aussi la dissonante et tranquille « Criminal », ou l’ambiance est plus à l’angoisse, et vous trouverez plus loin la très PIXIESienne « Bandruptcy ». Bref tout ce qu’il faut pour plaire aux amateurs.
« Pursuit » enfin, achève de faire le tour des compositions à retenir de ce skeud aux étranges couleurs violacées. En effet, le titre éponyme est une jolie cavalcade avec un petit lick en « Hammer on » de guitare qui remplit bien son office, franchement original et qui mérite toute notre attention.

Pour le reste, c’est nettement moins qualitatif : « September », « Who’s the guy » , « Purple », « I told you » ou le fameux « Fred Mercure » ne m’emballent pas plus que cela. Il y a donc ici à boire et à manger, mais il faut tout de même marquer le coup de cet énorme titre qu’est « Brother » choisi comme single des parisiens. Ce sera donc un joli 3/5.

A lire aussi en ROCK par ERWIN :


The MARSHALL TUCKER BAND
The Marshall Tucker Band (1973)
Au far west




SHAKA PONK
The White Pixel Ape (2014)
Simiesque


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- José Reis Fontao
- François Ernie
- Arno Bordas
- Emmanuel Barichasse


1. Brother
2. Let’s Go
3. Fred Mercure
4. September
5. Tender
6. Bandruptcy
7. Criminal
8. Who’s The Guy
9. Pursuit
10. My Life
11. Silent And Sweet
12. I Told You
13. Purple
14. Ghost



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod