Recherche avancée       Liste groupes



      
REGGAE  |  STUDIO

Acheter Cet Album
 


STEEL PULSE - Handsworth Revolution (1978)
Par KLEMAN le 18 Mai 2012          Consultée 708 fois

1978, « Handsworth Revolution », Island Records. Réalisé par un jamaïcain du nom de Karl Pitterson (qui a notamment travaillé avec Tosh, Marley et les Wailers), l'album propulsera un groupe quasi inconnu au sommet de la deuxième terre du reggae, l'Angleterre. Atteignant la neuvième place des charts anglais quelques jours après sa sortie, il amènera Steel Pulse en première partie de Bob Marley à travers l'Europe entière pour une tournée de concerts monstres, et fera du groupe la légende anglaise du reggae. Retour sur un opus magique.

À la sortie de « Handsworth Revolution », Steel Pulse n'est quand même pas complètement inconnu. Ils signèrent d'abord un premier album sur le label Dip, intitulé « Kibudu, Mansetta and Abuku », que je n'ai jamais eu l'occasion d'écouter. Originaires de Birmingham, ils tournèrent d'abord sur la scène punk / new wave anglaise aux côtés notamment des Stranglers ou XTC, jusqu'à se faire remarquer par Island Records, ce qui marquera LE tournant. Le label légendaire choisit d'abord de sortir un 45 tours, « Ku Klux Klan », au début de l'année 1978. Il présente un reggae frais, engagé et original, au groove surprenant et très bien mené. Le succès étant au rendez-vous, l'album sortira à peine cinq mois plus tard, sur lequel on retrouvera le single, au milieu d'autres morceaux dans la même veine.

L'album commence sur une cocotte guitare devenue plus que mythique, qui introduit un morceau très anglais, ne ressemblant à aucun autre reggae, pourtant terriblement roots sans en avoir l'apparence. Pas de cuivres, des choeurs masculins, des guitares très présentes, avec cocottes et une rythmique plutôt ska, une batterie en one drop / rimshot sur le troisième temps, des percussions assez présentes aussi, et des paroles très inspirées des lyrics jamaïcains : « Babylon is fallin' , it was foolish to build it on the sand »

On retrouvera cette formule tout au long de l'album, donnant la sensation d'un nouveau reggae. Les mélodies vocales de David Hinds et Basil Gabbidon séduisent, mises en valeur par les très riches backs vocaux. Les breaks et ponts sont nombreux et originaux.

Le morceau « Soldiers » (comme « Sound Check ») propose par contre un reggae plus proche de la production jamaïcaine rythmiquement parlant, mais au niveau des mélodies et des tonalités on est bien en Europe, plus précisément en Angleterre. On y retrouve des relances intelligentes à la batterie, avec ce groove si particulier au groupe : un gros trou sur le premier temps, un silence, et une espèce de splashhhh énorme qui fait ratterrir lourdement sur le 3ème temps, LE temps du reggae. À noter également une guitare solo très planante, influencée par le rock des 70's.

« Prodigal Son », qui sortira en 45 tours est plus pop voire rock, très guitare électrique, contrairement au troisième single de l'album, « Prediction », avec une guitare aux accents latinos en intro, et une rythmique plutôt rocksteady par la suite. L'album se termine sur « Macka Splaff », un ska aux accents funky.

Vous l'aurez compris, on a ici un album qui mélange beucoup de styles, un mélange fertile des musiques caribéennes (ska / reggae / rocksteady) noires des années 70 et anglaises (pop / rock / "dub") des années 70 / 80, le tout dans un pur esprit rasta. L'opus révèle une créativité hors norme d'un groupe qui ne commence alors que sa carrière, et qui aura maintes occasions de nous révéler leur extraordinaire ouverture, à Montreux en 79, à Victoria Park en 78 aux côtés des Clash, dans une compil la même année avec Joy Division, ou avec Aswad et Alton Ellis dans la BO du film « Reggae in Babylon » …

A lire aussi en REGGAE par KLEMAN :


The GLADIATORS
Trenchtown Mix Up (1976)
Premier album phare des gladiators




Hollie COOK
Hollie Cook (2011)
Album roots-dub-pop from London !


Marquez et partagez





 
   KLEMAN

 
  N/A



- David Hinds (chant lead, guitare)
- Basil Gabbidon (guitare lead, chant)
- Ronald Mcqueen (basse)
- Selwyn Bumbo Brown (claviers)
- Steve Grizzly Nisbett (batterie)
- Alphonso Martin (chant, percussions)
- Mykaell Riley (chant)


1. Handsworth Revolution
2. Bad Man
3. Soldiers
4. Sound Check
5. Prodigal Son
6. Ku Klux Klan
7. Prediction
8. Macka Splaff



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod