Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER POP  |  LIVE

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 



The KNACK - Havin’ A Rave-up! Live In Los Angeles, 1978 (2012)
Par BAAZBAAZ le 7 Août 2012          Consultée 923 fois

La parution de ce premier disque live – si l’on excepte l’inutile Live From the Rock 'N' Roll Funhouse enregistré en 2002 à l’issue d’une tentative de come-back – est un petit évènement. D’abord parce qu’on tient là un possible témoignage de ce qui faisait, à la fin des années 70, la réputation de THE KNACK : des concerts enthousiasmants, débordant d’énergie et de puissance, capables de rallier les amateurs de rock les plus exigeants. C’est donc l’occasion, enfin, de pouvoir en juger sur pièces et de prendre le temps de redécouvrir un groupe un peu oublié qui a suscité énormément d’espoirs en son temps.

Mais la date de ce live est tout aussi importante : en 1978, alors même qu’il n’a encore sorti aucun album, THE KNACK commence à gagner sérieusement en notoriété grâce à ses concerts dans les boites du Sunset Strip. La rumeur se répand comme une trainée de poudre, attirant l’attention des médias, des majors et même des stars de l’époque. BRUCE SPRINGSTEEN, TOM PETTY ou RAY MANZAREK se pressent pour monter sur scène avec eux et l’on commence à parler – prématurément comme toujours – des « nouveaux BEATLES ». C’est donc un contexte un peu particulier qui est restitué ici. Celui d’un groupe en pleine ascension qui vendra, un an plus tard, des millions d’exemplaires de son premier disque Get the Knack.

Autant le préciser tout de suite, Havin’ a Rave-Up! est peut-être plus intéressant pour l’histoire dont il témoigne que pour ses qualités propres. Le son est correct, mais ceux qui sont habitués à la production plus riche et précise de leurs albums n’en retrouveront pas toutes les subtilités. La power pop du groupe apparaît ici moins dégrossie, plus abrupte, à réserver à ceux qui goûtent les plaisirs d’un rock plus direct. Dit autrement, ce live ne saurait servir de porte d’entrée dans la discographie de THE KNACK ni de best of de substitution. Il faut plutôt le considérer comme l’occasion inespérée pour les fans aguerris de découvrir une facette différente mais essentielle d'une musique que l’on ne connaissait qu’à travers des disques studios.

Bien entendu, l’attention se porte spontanément sur les chansons destinées à figurer sur le très bon Get the Knack : l’écoute de « Let me Out », « Good Girls Don’t » et autres « (She’s so) Selfish » remplit parfaitement le cahier des charges d’un rock mélodique, accrocheur et robuste. Et si certains regretteront l’absence de « Oh Tara » ou de l'ensorcelant « Maybe Tonight », nul ne boudera son plaisir en entendant l’énorme tube « My Sharona » dans une version solide. Mais l’on sera peut-être moins convaincu par le reste. Ainsi « End of the Game » et « Art War », qui ne figurent respectivement que sur le deuxième et troisième album du groupe, n’ont pas plus de relief en live que dans leurs versions studios.

Du côté des inévitables reprises, on notera surtout la présence du « Come a Litle Bit Closer » de JAY AND THE AMERICANS, un peu anecdotique tout de même. Enfin, quelques compositions originales inédites que THE KNACK n’a jamais exploité raviront les fans. Cela concerne avant tout « Here on this Lonely Night » (et beaucoup moins « Evil Lies »), qui aurait cent fois mérité de figurer sur Get the Knack. Tout cela est donc historiquement intéressant, parfois plaisant mais assez inégal. Et finalement, la grande réussite – ou le grand échec – de ce live est qu’il donne immédiatement envie de réécouter les albums studios du groupe.

A lire aussi en ROCK par BAAZBAAZ :


MODEST MOUSE
Good News For People Who Love Bad News (2004)
Le trésor caché du rock indépendant. une merveille




The BYRDS
Mr. Tambourine Man (1965)
Et dieu créa les Byrds


Marquez et partagez





 
   BAAZBAAZ

 
  N/A



- Doug Fieger (chant, guitare rythmique)
- Berton Averre (guitare)
- Prescott Niles (basse)
- Bruce Gary (batterie)


1. Let Me Out
2. Your Number Or Your Name
3. Good Girls Don't
4. End Of The Game
5. Here On This Lonely Night
6. It's Alright
7. That's What The Little Girls Do
8. Evil Lies
9. Come A Little Bit Closer
10. Daughter Of The Law
11. Art War
12. (she's So) Selfish
13. My Sharona
14. (havin' A) Rave-up



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod