Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK'N ROLL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Elvis Presley , Eddie Cochran , Jerry Lee Lewis , Stray Cats, Buddy Holly , Little Richard, Ricky Nelson

Gene VINCENT - The Crazy Beat Of Gene Vincent (1963)
Par ERWIN le 15 Décembre 2012          Consultée 1793 fois

C’est dans un isolement total que sort le sixième album de Gene Vincent. Tous ses pairs sont désormais passés à d’autres options musicales, qui la country, qui la pop, qui la daube… Il y en a pour tous les goûts. A cet égard, le jusqu’aub outisme du rockeur au médaillon est exemplaire. Il reste fidèle au Rock’n’roll avec une fierté qui l’honore, à ce titre, il méritera d’être le premier pionnier immortalisé au Rock and Roll hall of fame de Cleveland.

D’autant que c’est un titre génial qui ouvre l’opus "the crazy beat". Drivé par une petite percussion à la « Fever », une superbe contrebasse et des chœurs féminins d’une grande originalité. Gene y démontre toute l’étendue de son registre vocal exceptionnel. J’en suis tout retourné de découvrir un tel classique en cette année tardive. On se croirait en 56 ! La vague des british a pourtant débarqué. Respect éternel ! On notera aussi la jolie « Teardrops » aux remarquables orchestrations, d’une richesse assez rare pour l'époque. Gene y monte et descend les octaves avec une déconcertante facilité, c’est la grande classe. « Lucky star » rappelle les harmonies de son grand ami Eddie COCHRAN, référence pour le moins solide qui aurait indéniablement suivi son aîné dans la poursuite du Rock en 63. La rythmique de « Pistol packin mama » ne pourra que vous rappeler celle de « somethin else » du même Eddie, nantie d’un chant à la EVERLY BROS. Toujours dans la même veine, le slow «Weeping willow » fait sa part du taf.

« It’s been nice » est une jolie composition, bien rétro, mais franchement judicieuse et dont la mélodie reste en mémoire, elle vous rappellera les compositions d’Elvis dans les années post armée sur « Elvis is back ». Il y a du plus moderne aussi avec ce riff incisif et ce solo de gratte sur « I’m gonna catch a rat ». Le teenage « Mr Loneliness ». Non seulement Gene est le dernier tenant du Rock’n’roll mais les compositions qu’il place sur ce skeud ont toutes une gueule folle. Je me rends compte que je préfère la deuxième partie de carrière du Rockeur chouchou des français à la première, sensée être la plus glorieuse… Bref tout est bon dans le cochon : la chouette « Good lovin », la rythmée « high blood pressure » ou même la resucée de « Rip it up », enfin, la bluesy « Gone gone gone » est plus que sympa.

Y-avait-il une vie après « Be bop a lula » ? La réponse est incontestablement oui ! Imaginez un Elvis qui aurait persisté dans le Rock, Un COCHRAN et un HOLLY qui ne seraient pas morts, un LEWIS, un BERRY et un LITTLE RICHARD qui n’auraient pas vu leurs carrières contrariées par les faits divers, et nous aurions eu combat entre les pionniers et l’invasion britannique pour la domination du monde du rock dès 1963… De la musique fiction uchronique ? A peine… En tout cas ce skeud sans temps mort ni faiblesse est la preuve de ce que j’avance.

A lire aussi en ROCK'N ROLL par ERWIN :


Gene VINCENT
Sounds Like Gene Vincent (1959)
Gene is back




STRAY CATS
Choo Choo Hot Fish (1992)
Chaud chaud le poisson


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Crazy Beat
2. Important Words
3. Its Been Nice
4. Lonesome Boy
5. Good Lovin
6. I’m Gonna Catch A Rat
7. Rip It Up
8. High Blood Pressure
9. Weeping Willow
10. Teardrops
11. Gone Gone Gone
12. Pistol Packin Mama
13. Mister Loneliness
14. If You Want My Lovin
15. I’m Going Home
16. Love Of A Man
17. Baby Don’t Believe Him
18. Lucky Star



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod