Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK HARDCORE  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1996 Beat The Bastards
 

- Style : Discharge, Gbh, Bad Brains
 

 Site Officiel (309)

The EXPLOITED - Troops Of Tomorrow (1982)
Par RED ONE le 10 Mars 2013          Consultée 2433 fois

En 1982, The EXPLOITED est l'un des leaders incontestés de la seconde vague punk. Le groupe jouit d'une popularité sans égale dans le milieu punk, et le look radical de ses membres n'y est pas étranger : la crête rouge démesurée du chanteur Wattie Buchan et le look cuir noir, chaînes et rangers de nos Ecossais favoris fera fureur, rompant de façon définitive avec les timides tenues de dandys rockers et les costards étriqués des punks de la première vague des années 1976-1979. En 1982, grâce à The EXPLOITED, le look punk devient plus radical, plus agressif et sans concessions. C'est dans ce contexte de radicalisation progressive de la scène punk, tant d'un point de vue visuel que musical, que le groupe retourne en studio pour enregistrer son deuxième album, qui sera également le dernier enregistré par le line-up "classique", comprenant Big John Duncan à la guitare et Gary Maccormack à la basse.

La première chose qui frappe, avec ce second album de The EXPLOITED, c’est bien évidemment le fait que sa pochette ressemble de loin à celle d'un album d’IRON MAIDEN ... Et ce n’est pas sans raisons ! En effet, à cette époque, la New Wave Of British Heavy Metal est au fait de sa popularité (de nombreux albums majeurs de la NWOBHM sortiront en 1982) et son influence déteint sur beaucoup... dont The EXPLOITED, à l'instar de ses confrères situés plus au sud du mur d'Hadrien. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'en un an, le son des EXPLOITED a fait beaucoup de progrès.

Si The EXPLOITED conserve encore ses particularismes face à ses cousins anglais, à savoir un son éminemment rock et des mélodies plus marquées, force est d'admettre que le groupe écossais se dirige de façon claire et nette vers les horizons embués de la brutalité musicale. Des titres tels que "Daily News", "War" ou encore "Rapist" sonnent déjà comme du thrash metal, et ce constat permet ainsi de mieux comprendre en quoi la seconde vague punk fut décisive dans la mutation du heavy metal vers des formules plus agressives et plus extrêmes. Et que dire du morceau-titre, "Troops of Tomorrow", reprise des VIBRATORS, qui sonne carrément comme un titre de doom metal ? The EXPLOITED s'impose, avec ce deuxième album, comme un groupe profondément lourd, aux sonorités définitivement metal et déjà tournées vers l'avenir.

Les titres s'enchaînent tous de façon exemplaire, sans concession aucune et ne laissant que peu de répit à l'auditeur. Chaque titre est un petit brûlot bien senti, une méchante gifle punk, une grosse mandale dans la figure. L'une des raisons majeures de cette réussite, c'est évidemment le son de la guitare, gonflé à l'extrême et distordu au possible. Certes, Big John Duncan n'est pas un immense guitariste, mais ses riffs sont implacables et ses solos d'une fougue et d'une efficacité radicales. Aucune chanson n'est à jeter : que ça soit la prophétique "UK 82", qui donnera son nom à toute une partie de la scène punk british de ces années-là (et sera accessoirement reprise par SLAYER en 1992 sous le titre "L.A. 92"), ou bien encore la revancharde "Sid Vicious was Innocent", sans parler de la monstrueuse "Fuck the USA", aux allures d'hymne national punk…

Soyons clairs, Troops of Tomorrow est de loin le meilleur album d’EXPLOITED. Et le fait qu’il soit sorti en 1982 n’y est pas étranger. 1982 est en effet une année charnière dans l’histoire du hardcore, puisque sortent en cette même année trois albums majeurs et fondateurs : Hear Nothing, See Nothing, Say Nothing de DISCHARGE, City Baby Attacked by Rats de GBH et, bien sûr, Troops of Tomorrow des EXPLOITED. La trilogie fondatrice est donc en place, et le hardcore peut désormais déferler sur le reste du monde ...

Troops of Tomorrow, l'un des albums ultimes du punk. Clairement oui.

"FUCK THE U.S.A !!!!! FUCK THE U.S. !!! U----S----AAAAAA !!!!!!"

Titres à retenir : TOUS.

A lire aussi en PUNK-ROCK par RED ONE :


COCKNEY REJECTS
Greatest Hits Vol. 1 (1980)
Fuck la new wave !

(+ 1 kro-express)



The EXPLOITED
Fuck The System (2003)
Toi aussi, baise le système


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Wattie Buchan (chant)
- Big John Duncan (guitare)
- Gary Maccormack (basse)
- Danny Heatley (batterie)
- +
- Steve Roberts (batterie)


1. Jimmy Boyle
2. Daily News
3. Disorder
4. Alternative
5. Fuck The Usa
6. Rapist
7. Troops Of Tomorrow
8. Uk 82
9. Sid Vicious Was Innocent
10. War
11. They Won't Stop
12. So Tragic
13. Germs



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod