Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PSYCHEDELIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Tame Impala

MELODY'S ECHO CHAMBER - Melody's Echo Chamber (2012)
Par A.T.N. le 24 Décembre 2012          Consultée 2129 fois

Au moment où François Hardy sort un album, 45 ans après avoir séduit toute la France, Mick Jagger ou Bob Dylan avec ses chansons douces et raffinées, la question se pose: qui aujourd'hui pour représenter cette idée de l'élégance moderne hexagonale? Quelle égérie pourrait poser un filet de voix sur une belle chanson, tout en étant résolument actuelle, et inspirer un respect dans l'univers du rock anglo-saxon d'aujourd'hui?

Melody. Un prénom prédestiné, qui fait écho à un des plus grands albums francophones du 20ème siècle. L'écho, justement. Cette "chambre d'écho" dont elle s'affuble pour un nom de scène évocateur, s'incarne sur chaque titre. Voix en retrait et bourrée de reverb, batterie en avant, claviers et guitares organiques en dialogue permanent... Cette parisienne de 31 ans a travaillé avec Kevin Parker de TAME IMPALA (qui produit l'album et joue de différents instruments), en lui demandant de sculpter un son sur ces morceaux qu'elle a entièrement composés. Le cousinage est criant. Les albums des deux artistes sortent en même temps et sont de vraies réussites. Ils évoquent les FLAMING LIPS pour le son de batterie sur-mixé, les textures claviers/guitares, les ambiances, ou d'anciens PINK FLOYD pour le psychédélisme teinté de space rock.

Un morceau résume le fantastique travail de Melody et Kevin: "Quand vas-tu rentrer?", signature rythmique en 5 temps, qui convoque le Take Five de Dave BRUBECK et le Golden Brown des STRANGLERS (ndlr: Rock & Folk dit la même chose mais cette chronique fut écrite avant la parution du magazine...), empilage de claviers mirifiques qui s'entremêlent à la voix, voix qui se démultiplie en choeurs évanescents, bruitages électro magiques, section rythmique qui arrive et repart pour des respirations bien pensées, mélodie prenante... Mais depuis quand la langue française avait-elle autant ému?

Tout l'album est comme ça ou presque. La production est divine! Chaque piste offre sa part de rêverie, porté par la voix planante de la miss, qui chante en anglais la plupart du temps. Les claviers ont une présence rarement écoutée jusqu'ici, un JARRE ou VANGELIS sous LSD ne ferait pas mieux. Les guitares, âpres et réverbérées, sont parfois au centre (l'arpège de "I Follow You", imparable), ou en retrait pour ambiancer à merveille (l'intro shoegaze de "Some Time Alone, Alone"). La rythmique électro de "Crystallized" hypnotise direct, accompagnée d'une basse ronde (à la McCartney sur "Rain", par exemple). L'intro de "Endless Shore" pose les bases d'un titre qui va se promener du côté des vieux RADIOHEAD période The Bends, et les ambiances folles et caoutchouteuses de "Mount Hopeless" emmènent l'esprit dans de magnifiques contrées.

Un album miraculeux, les intros agrippent l'oreille comme rarement elles le furent cette année, et chacun des sons possède une identité exceptionnelle, dans des morceaux qui se tiennent, portés par le chant rêveur et doux de cette femme étonnante.

Un bijou !

A lire aussi en ROCK PSYCHEDELIQUE par A.T.N. :


The BEATLES
Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band (1967)
Les Fab Four continuent de faire l'histoire...

(+ 4 kros-express)



BLACK MOUNTAIN
Iv (2016)
Space prog psyché stoner !


Marquez et partagez







 
   A.T.N.

 
   STREETCLEANER

 
   (2 chroniques)



- Melody Prochet - Tout
- Kevin Parker - Tout


1. I Follow You
2. Crystallized
3. You Won’t Be Missing That Part Of Me
4. Some Time Alone, Alone
5. Bisou Magique
6. Endless Shore
7. Quand Vas Tu Rentrer?
8. Mount Hopeless
9. Isthatwhatyousaid
10. Snowcapped Andes Crash
11. Be Proud Of Your Kids



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod