Recherche avancée       Liste groupes



      
GRUNGE  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


SCREAMING TREES - Clairvoyance (1986)
Par PINHEAD le 16 Décembre 2012          Consultée 758 fois

Oubliez tout ce que vous savez sur le grunge. Tout le folklore Nirvanien, le look destrooooooy du combo chemise à carreau à l'envers/baskets trouées et l'allure séduisante de la crinière huilant sur un bouton d'acné purulent et la peau jaunie par le tabac. On est dans les années 80 merde ! Remettez vos paillettes, exhibez vos maquillages et vos belles boucles peroxydées.
Dur dur pour les SCREAMING TREES tout de même de refuser de sortir des bas-fonds de Seattle pour aller se dandiner en se poudrant les narines de coke et de hair metal.

Bon en fait on s'en fout, et ils s'en foutent. Regardons vers le passé voir ce qu'on peut trouver de bon à jouer... Hum ouais du hard rock, pas mal (supplément Early Black' Sab sîouplait)... Un peu de punk peut-être ? Une petite pincée seulement. Maintenant psychédélisons le tout avec quelques groupes comme... Putain j'ai oublié, je suis trop raide. Peu importe, de toute façon ils sont pas connus. Maintenant branche la guitare et joue !
[…]
Si ça pouvait être aussi simple, d’associer avec un tel équilibre tous ces ingrédients je serais le plus heureux des hommes. Mais je suis tout de même heureux, parce que j'ai les SCREAMING TREES, et qu'ils y parviennent avec une insolence juvénilement brillante. Dès "Orange Airplance" Mark Lanegan ne plaisante pas. La guitare grince, rugit un moment pendant que la batterie lance ses premières pulsations. Ni une ni deux, la basse martèle un groove imparable suivie par la guitare endiablée qui assène une force de destruction massive au groupe. C'est vrai le son est bien dégueulasse, mais COME OOOOOON the orange airplane ! On est tout de même loin des caisses claires résonantes et des cris castrats de la radio.
A la différence de NIRVANA (je suis obligé d'en parler sur chaque chronique de grunge ou quoi ?), les parrains du grunge ont hérité d'un chanteur moins charismatique, mais qui arrive à retenir plus d'accords sur une seule chanson. C'est assez technique vous voyez. Non, pas question de prog, mais c'est pas dur de faire plus d'accord que NIRVANA ah ah ah !! Euh... Non s'il vous plait rangez ce fouet, je plaisantais...

Je m'égare, et c'est c'est tant mieux, ça me permet de ne pas remarquer que "Standing on the Edge" est tout de même un peu longuette malgré son refrain terrible. On notera d'ailleurs, bien avant Nevermind une empreinte pop déjà marquée qui rend le truc un tantinet accessible, ça serait pas drôle sinon. Bien qu'un peu agaçante, "Seeing and Believing" profite de ces refrains entraînants et ces mélodies assez simples.
Et ça et là, on pourra découvrir au milieu de ce bordel, cette locomotive de chansons sympathiques, quelques perles qui dévoilent le potentiel de composition de Mark Lanegan. Zeu ultimate touche sixties qui vient donner un charme fou à ces embryons de génie, peut-être un peu trop difformes, un peu trop ratés pour mériter notre amour inconditionnel. Dissimulons cet imperceptible frémissement qui survient quand le chanteur se mue en Jim Morrison pour "Strange Out Here", cachons ce sourire en coin esquissé pendant les touches de clavier de "Lonely Girl" ou "The Turning". La basse ne s'est jamais arrêtée de groover depuis le début, la guitare pue encore des pieds et le morceau qui donne son nom à l'album, "Clairvoyance", balaye ces trente minutes sous un défouloir labyrinthe où l'on se perd entre lourdeur caverneuse et refrains punk gueulés du fond de la gorge.

Pas de doute, ce groupe n'ira nulle part. Jamais on ne verra d'ados à chemises à carreaux et aux cheveux longs squatter l'antenne d'MTV ou même vendre un petit million d'album.
Et pourtant...

3/5

Coup(s) de coeur: "The Tuning", "Clairvoyance"

A lire aussi en PUNK-ROCK par PINHEAD :


NIRVANA
Live At Reading (2009)
Bordel sonore




Jay REATARD
Blood Visions (2006)
Jay est un freak


Marquez et partagez





 
   PINHEAD

 
  N/A



- Mark Lanegan (chant, guitare)
- Gary Lee Conner (guitare, choeurs)
- Van Conner (basse)
- Mark Pickerel (batterie)


1. Orange Airplane
2. You Tell Me All These Things
3. Standing On The Edge
4. Forever
5. Seeing And Believing
6. I See Stars
7. Lonely Girl
8. Strange Out There
9. The Turning
10. Clairvoyance



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod