Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PSYCHEDELIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


HERE WE GO MAGIC - A Different Ship (2012)
Par A.T.N. le 7 Février 2013          Consultée 947 fois

Nigel Godrich est le producteur intouchable, sorte d'équivalent de George Martin à l'époque. Son travail en tant que 'sixième Radiohead' est reconnu par toute la profession, l'admiration est quasi-obligatoire. Les détracteurs sont soupçonnés de cultiver une image de rebelles pour la galerie. Pourtant, on peut lui reprocher une absence de prise de risques: il a produit de superbes albums pour BECK, DIVINE COMEDY ou Sir Paul McCARTNEY (son meilleur depuis si longtemps), mais ces artistes n'avaient pas besoin de Godrich pour se faire connaître... Avec HERE WE GO MAGIC, c'est enfin différent. Le combo de Brooklyn avait déjà 3 albums à son actif, c'est vrai, mais le premier était un projet solo de Luke Temple, et le troisième un EP. Et on ne peut pas dire qu'ils sont connus. Thom YORKE a bien flashé sur eux, en a parlé à son pote gourou de studio, et Nigel leur a donc proposé de produire A Different Ship.

L'intro et le son clair, les instruments parfaitement spatialisés de "Hard To Be Close" annoncent la prouesse de "Make Up Your Mind", au rythme effrené, OVNI sonore sorti d'une machine déréglée... sauf que cette musique est intégralement jouée. Parallèle évident avec RADIOHEAD, qui certes utilise aujourd'hui pléthore de machines, mais dont les 5 musiciens sont incroyablement synchronisés pour l’exécution de morceaux complexes. Ce "Make Up Your Mind" très bluffant éveille la curiosité des oreilles pour le reste de l'album. Voir ce genre de morceau en concert doit être saisissant.

Les oreilles ne regrettent pas le dérangement. Le boulot sur le rythme, les contre-temps, le placement des multiples voix rêveuses, les lignes de basse précises, créent un objet bien distinct, original et captivant. Les notes de guitares aigües qui parsèment les mélodies lancinantes et les sons de claviers en boucle ("Over the Ocean", "Alone But Moving") font évidemment penser à Hail to the Thief ou In Rainbows. Sans pour autant que chaque titre soit aussi mémorable, mélodiquement, qu'un morceau des maîtres d'Oxford, il est indéniablement bien foutu, et contient deux ou trois idées parfaites qui nous mènent par le bout du nez jusqu'à la fin.

Même dans la légèreté ("How do I know?" et ses deux accords simplissimes), ils font mouche, et impriment leur patte sans avoir l'air d'y toucher. "A Different Ship" et sa longue promenade dans une réverb langoureuse conclut l'album avec majesté. 10 titres, ni trop discret, ni bavard, rien à dire.

Une prise de risque payante pour monsieur Godrich, un des albums les plus réussis de ces derniers mois, sans aucun doute.

A lire aussi en ROCK PSYCHEDELIQUE par A.T.N. :


The BEATLES
Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band (1967)
Les Fab Four continuent de faire l'histoire...

(+ 4 kros-express)



BLACK MOUNTAIN
Iv (2016)
Space prog psyché stoner !


Marquez et partagez





 
   A.T.N.

 
  N/A



- Luke Temple (un peu tout)
- Michael Bloch (guitares)
- Peter Hale (batterie)


1. Intro
2. Hard To Be Close
3. Make Up Your Mind
4. Alone But Moving
5. I Believe In Action
6. Over The Ocean
7. Made To Be Old
8. How Do I Know
9. Miracle Of Mary
10. A Different Ship



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod