Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP, HIP-HOP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Public Enemy
 

 Site Officiel (311)

ICE-T - The Seventh Deadly Sin (1999)
Par ERWIN le 25 Février 2013          Consultée 1242 fois

Le septième péché mortel de Tracy Marrow est introduit comme il se doit par la voix du grand Morgan FREEMAN, certes pas un rappeur, mais son apport à la communauté black est incontestable, il s’agit d’un extrait tiré de… « Seven ». Les années qui passent ne changent rien à l’affaire, ICE-T n’a rien perdu de sa verve ou de son agressivité. Là ou nombreux tombent dans la soupe mainstream d’un hip hop sans couilles ni revendications, notre glaçon préféré reste pur comme l’eau claire s’écoulant d’un Iceberg vieux de milliers d’années… Ça n’a pas de prix, cet artiste est décidément impayable !

Et ça ne rate pas, ce septième opus contient une ribambelle de classiques, un vrai plaisir pour les oreilles, et un vrai camouflet à la face de ceux qui doutaient de l’envie du ICE d’en découdre. Alors jetez donc une oreille sur la lancinance de « Retaliation », voila un vrai standard, scandé par le plus puissant MC de la west coast - C’est pas moi , c’est DRE qui le dit, et je vais pas contredire cette montagne de muscles, d’autant que je suis d’accord avec lui -, sa voix grave est parfaite pour ce genre de titres à la terrible puissance hypnotique, une petite merveille très addictive méfiez-vous ! Mais on se s’arrête pas là, laissez moi vous présenter le titre éponyme « The seventh deadly sin » introduite par un beat de synthé presque cheap, mais auquel notre ICE préféré fait subir un traitement ultime, la mélodie n’est pas même surprise par les coups de feu. Puis « NY NY » déboule, évoquant la dichotomie du rap entre les écoles East/West, titre d'une lancinance rare soutenu par quelques synthés hystériques. La petite guitare de « Check your heart » est juste prétexte à un autre flow killer, alors que la monolithique « Always wanted to be a ho » est rigolote à souhait, matez plutôt les paroles ! Un piano élégant donne une identité sophistiquée au morceau « Common sense », encore un brûlot sur la condition des Black aux US nanti d‘un refrain superbe. Et…bien sur, quand on s’appelle Ice Muthafuckin T quoi de plus naturel que de sortir un titre poétiquement prénommé « Fuck it », ou l’on retrouve tous les ingrédients classiques qui ont fait le succès du bonhomme. Un petit hommage à 2PAC sur « Valuable game », qui sample avec bonheur « Don’t let go », le petit coté pop y est particulièrement efficace, fortement conseillé.

Bref, l’album recèle quelques faiblesses « Eye of the storm » « Hardcore » ou « God’s forgive me ». Il n’empêche que l’art de Tracy MARROW ne souffre pas un instant du poids des ans. Son flow est le plus teigneux qui soit, servi par des compositions matures de qualité. Sans atteindre des sommets, le septième tome du glaçon T mérite 3.5 !

A lire aussi en RAP, HIP-HOP par ERWIN :


ICE-T
O.g. Original Gangsta (1991)
Yo this is ice-muthafuckin-t




EMINEM
The Eminem Show (2002)
Lever de rideau du 3ème millénaire


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Intro
2. Don’t Hate The Playa
3. Check Your Game
4. Get Your Money
5. The 7th Deadline Sin
6. Ny Ny
7. Valuable Game
8. Eye Of The Storm
9. Brother Marquis
10. Always Want To Be A Hoe
11. Fuck It
12. Cj Mac
13. Retaliation
14. Threat
15. Check Your Heart
16. Soondoobiest /
17. Hardcore **
18. Common Sense
19. Numskull
20. God’s Forgive Me
21. Ice’s Exodus



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod