Recherche avancée       Liste groupes



      
ELECTRO POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Sally SHAPIRO - Somewhere Else (2013)
Par WALTERSMOKE le 28 Mars 2013          Consultée 616 fois

Ah, les étiquettes ! Rien de mieux pour classer les choses et ordonner le monde, diront certains. Grosse illusion dupeuse, selon d'autres. Au vu du cheval qui se rêve boeuf dans nos assiettes, ce serait plutôt ces derniers qui ont raison. Cette assertion est encore plus vraie en musique. A mort les étiquettes. Marre de voir tel groupe faire du post-synchro-indus-tango-wave alors qu'il s'agit de pop toute conne. Il est grand temps que les musiciens comprennent qu'ils égarent leurs (potentiels) auditeurs avec des noms d'oiseau.
SALLY SHAPIRO n'échappe pas à cette règle, loin s'en faut. Le duo suédois qui se déclare comme faisant de l'italo disco (étiquette déjà douteuse) pratique en fait de l'électro pop avec son dernier opus, Somewhere Else. Au moins, ils éviteront le même panier que Gigi d'Agostino, ouf.

Ceci étant dit, il s'agit de parler de ce Somewhere Else, maintenant. Il n'y a pas à dire, mais il est terriblement prévisible. Pas la peine de chercher des surprises ou de quoi surprendre vos oreilles, c'est mort par ici. Est-ce une raison suffisante de s’entraîner au frisbee avec ? Bien sûr que non. Il est possible de faire de très bonnes choses tout en n'étant pas original pour un sou. Encore que cet album laisse sceptique. Pour l'innovation, on repassera donc, mais pour les compositions aussi.
En effet, il ne faut pas se voiler la face. Sur le papier, SALLY SHAPIRO remplit très bien le cahier des charges, sans souci. Seulement, il est facile de sentir à quel point le duo cherche plutôt dans la facilité. Non pas qu'il faut absolument de la complexité et des défis pour réussir, surtout dans la pop. Il faut cependant veiller à ne pas être paresseux dans l'écriture, ce que n'a pas réussi à éviter Sally.

Quelques éclats parsèment toutefois Somewhere Else, un peu comme les pépites de chocolat dans une glace à la vanille. L'intro "Prescript" est ainsi de belle facture, on le croirait échappé d'un album de new-age de bonne facture. Le morceau suivant, "I Dream with an Angel Tonight" ne révolutionnera pas du tout la musique (ben voyons) mais reste hautement appréciable, surtout en regardant le ciel. Le single de l'album, "What Can I Do", peut nettement prétendre à la place de meilleure chanson de l'album. Ce qui est limite drôle du fait qu'il s'agit d'une chanson de pop classique, sans électro ou presque en arrière-plan. Pour le reste, tout n'est que transparence, aussitôt écouté, aussitôt oublié.

Somewhere Else est ce qu'on peut appeler un album ectoplasmique. Il passe sans problèmes d'une oreille à l'autre, sans laisser de trace ou presque, et ce d'autant plus qu'il s'agit de pop plus ou moins prévisible. C'est dommage, il y avait de belles idées développées ici ainsi qu'un son brillant de beauté.

A lire aussi en POP par WALTERSMOKE :


David BYRNE & ST.VINCENT
Brass Tactics (2013)
Toujours plus de grande musique




B-MOVIE
The Age Of Illusion (2013)
Le retour de b-movie.


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



Non disponible


1. Prescript
2. I Dream With An Angel Tonight
3. All My Life
4. This City's Local Italo Disco Dj...
5. What Can I Do
6. If It Doesn't Rain
7. Sundown
8. Starman
9. Lives Together
10. Don't Be Afraid
11. Architecture Love
12. Postscript



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod