Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP, HIP-HOP  |  STUDIO

Commentaires (4)
Questions / Réponses (1 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

1992 The Chronic
1999 2001
 

 Site Officiel (149)

DR. DRE - 2001 (1999)
Par GLADIUS le 18 Mai 2013          Consultée 2257 fois

Dr. Dre est l'un des artistes les plus influents et actifs du rap américain, toutes périodes confondues. Producteur d'un nombre incalculables de pionniers du genre, tels que Snoop DOGG, EMINEM, The GAME, 2PAC, il est considéré comme le plus grand dans le domaine, ayant une réputation d'éternel perfectionniste. Après avoir participé au projet N.W.A avec d'autres pointures du rap (EASY-E, ICE CUBE entre autres), le rappeur/producteur se lance dans un album solo, The Chronic. Cette première galette va pondre son lot de classiques, s'ensuit 7 ans plus tard 2001.

Le doc ne fait pas le boulot à moitié, ça se ressent quand on entend ses productions parfaites pour d'autres artistes. Alors quand il entre en studio, on s'attend forcément à un truc qui va tout défoncer. Et je pense pouvoir affirmer sans peur aucune que cet album se place comme un incontournable du rap américain, une perle à ne surtout pas louper.
Pour m'appuyer sur des arguments solides, quoi de mieux que de citer « Still D.R.E. », premier single de l'album sur lequel Snoop DOGG vient poser sa douce voix sur le refrain, alors que notre doc dérouille – pour rester poli – sur les couplets, accompagné par un piano et un beat entrainants au possible. Il n'aura fallu qu'un seul titre pour que Dr. Dre nous prouve qu'il n'est pas seulement une machine à tubes pour les autres, et qu'il est aussi capable de foutre des claques énormes sur ses propres albums. « The Next Episode » est dans la même veine, en collaboration avec Snoop DOGG et Nate DOGG, cette fois sur quelques notes de guitare. L'ambiance est tout bonnement énorme, le morceau donne la pêche du début à la fin. A écouter dans la décapotable, soleil au rendez-vous, accompagné de 2-3 nanas (bah ouais, gangsta's style!).

Constat étrange : j'ai parlé que de deux chansons, et je suis déjà prêt à mettre cet album dans le top 10 des plus grandes perles. C'est ça, l'effet Dr. Dre. Savoir créer des tubes, tout juste dosés pour ne pas tomber dans le ridicule, et devenir intemporels. Bien entendu, j'ai encore de quoi argumenter. Prenez le parfait « What's The Difference » dominé par son instru plus efficace qu'un pack de RedBull et accueillant un excellent couplet d'EMINEM, mélangez le avec « Forgot About Dre » qui se place comme un des meilleurs titres de l'album avec son riff de guitare et le refrain mené par un EMINEM au top de sa forme, qui rap à une vitesse affolante avec tellement de justesse. Enfin ajoutez un « Bang Bang » et son refrain qui rentrera plus rapidement dans la tête qu'une pub Carglass. Vous avez là un échantillon de tout le talent de notre Doc. Mêler instrus exceptionnelles avec un rap d'une justesse à couper le souffle et des refrains inoubliables.

Et comme si tous les tubes cités jusqu'içi suffisaient à prouver le talent de l'artiste. Le producteur/interprête et parolier sur quelques titres n'en fini plus d'étonner. Preuve à l'appui avec « The Watcher », qui suit l'excellente intro « Lolo ». Dr. Dre rentre dans le tas dès le départ, plante le décor avec un rap époustoufflant, qu'il va confirmer par la suite avec des titres tels que « Murder Ink » ou encore le morceau qui clos l'album, « The Message », dans lequel l'artiste s'exprime sur son frère décédé, avec émotion et classe.

Les émotions à la fin de l'écoute de 2001 sont très claires : Dr. Dre sait donner la patate (ce qui concerne quasiment tous les titres de l'album) autant qu'il sait foutre les boules (« The Message »). L'artiste a su montrer pour la seconde fois qu'il n'est pas qu'un producteur, et il impressionne de part son talent qui paraît infini. Et on s'étonne pas vraiment quand il est annoncé que l'album a atteind les 10 millions de ventes dans le monde. Les classiques tels que « Still D.R.E. » ou « The Next Episode » ont su donner envie au public d'acheter l'album, pour découvrir d'autres perles telles que « The Watcher » ou encore « What's The Difference ».
Difficile de ressortir indemme de l'écoute de cet album, on parle içi d'une des plus grandes réussites hip-hop toute période confondue, une référence dans le genre qui saura traverser plusieurs décennies sans soucis, car quand Dr. Dre fait son boulot, il le fait bien.

A lire aussi en RAP, HIP-HOP par GLADIUS :


WU-TANG CLAN
Enter The Wu-tang (36 Chambers) (1993)
Spécial boîte à demandes !




ROCKIN'SQUAT
Confessions D'un Enfant Du Siècle (volume 2) (2009)
Un recueil de tubes


Marquez et partagez





 
   GLADIUS

 
  N/A



- Dr. Dre (chant, producteur)
- Colin Wolfe (basse)
- Mike Elizondo (basse)
- Preston Crumo (basse)
- Sean Cruse (guitare)
- Camara Kambon (claviers)
- Scott Storch (claviers)
- Jason Hann (percussions)
- Taku Hirano (percussions)
- Dj Pen (mix, scratches)
- Mel-man (producteur)
- Scott Storch (producteur)
- Lord Finesse (producteur)


1. Lolo (intro) (feat Xzibit, Tray Deee)
2. The Watcher
3. Fuck You (feat Devin The Dude, Snoop Dogg)
4. Still D.r.e. (feat Snoop Dogg)
5. Big Ego's (feat Hittman)
6. Xxplosive (feat Hittman, Nate Dogg)
7. What's The Difference (feat Eminem, Xzibit)
8. Bar One (skit)
9. Light Speed (feat Hittman)
10. Forgot About Dre (feat Eminem)
11. The Next Episode (feat Snoop Dogg, Nate Dogg)
12. Let's Get High (feat Hittman, Kurupt, Ms. Roq)
13. Bitch Ass Niggaz (feat Snoop Dogg, Hittman)
14. Car Bomb (skit)
15. Murder Ink (feat Hittman, Ms. Roq)
16. Ed-ucation (feat Eddie Griffin)
17. Some L.a. Niggaz
18. Pause 4 Porno (skit) (feat Jake Steed)
19. Housewife (feat Kurupt, Hittman)
20. Ackrite (feat Hittman)
21. Bang Bang (feat Knoc-turn'al Hittman)
22. The Message (feat Mary J. Blige, Rell)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod