Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP, HIP-HOP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (593)

MAîTRE GIMS - Subliminal (2013)
Par GLADIUS le 24 Juin 2013          Consultée 1973 fois

Être chroniqueur "oblige" à s'intéresser de près à l'actualité hip-hop. Que ce soit bon ou mauvais, il faut jeter un œil, passer pas mal de temps à écouter Skyrock et les autres radios du même genre pour se tenir au courant des phénomènes commerciaux du moment. Et en parlant de phénomène du moment, il y en a un qui est au dessus du lot (en terme de notoriété hein) en rap français : Sexion D'assaut. Ce groupe, formé par 8 rappeurs parisiens, a su se faire une place avec des titres plus ou moins (et surtout moins) accrocheurs, mais avec une mélodie qui reste dans la tête. Et dans ce groupe, on retrouve un seul personnage qui se démarque du lot, qui sera notre chroniqué du jour, j'ai nommé Maitre GIMS. Ce bougre a une voix qui donne, qui rentre dans le lard et il a le mérite de savoir à peu près chanter, en studio tout du moins.

Il décide donc de voler de ses propres ailes après avoir acquis la réputation de leader de son groupe, et va sortir son premier album solo, Subliminal. Autant dire que si l'on s'intéresse un tant soit peu au milieu, il paraît difficile d'être passé outre la promotion dantesque de cette nouvelle galette. Entre les dizaines de vidéos Youtube, les messages Twitter ou encore les singles d'avant-goût, notre rappeur a fait tout ce qu'il faut pour arriver à ses fins.

Passons au contenu. Pas moins de 18 titres et pas mal de duos nous sont offerts sur cet album. Entre DRY, habituel invité des Sexion D'assaut, jusqu'à un PITBULL parfaitement inattendu, on va en avoir à toutes les sauces ! De plus, on me signale dans mon oreillette que c'est Maitre GIMS lui même qui a écrit toutes les paroles. Bigre, je m'y attendais pas, on va voir si il sait comment faire ou pas. L'album est lancé sur un titre nommé très justement « Intro », qui possède une intru fort recherchée et nous mène dans une ambiance sombre et effrayante, dosée au poil pour démarrer l'album sans trop en faire. On arrive rapidement dans le vif du sujet avec « Meurtre Par Strangulation ». Outch, tout de suite l'instru est moins classe, on retrouve clairement le style Sexion D'assaut qui me fait dresser les poils, un refrain pourrave qui fou mal à la tête avant même d'avoir fini la chanson, bref on passe vite fait à la suite.
Autant notre rappeur élevait sa voix dans ses plus hautes possibilités sur le deuxième titre, autant il se calme (sur le couplet, avant de se re-énerver sur le refrain) avec un « J'me tire » beaucoup plus posé, et bien que les paroles ne soit pas très recherchées, son statut de single paraît logique avec ce refrain accrocheur.

Si l'on prend l'album dans son ensemble, peu de titres se démarquent vraiment du groupe de Maitre GIMS, qui ne nous délivre pas vraiment son propre style finalement. Quant aux textes, pauvres en contenu, sont assez dispensables. La plupart des titres sont formatés pour être foutus en boucle en boite de nuit, je pense notamment à « One Shot », et son refrain calibré pour bouger son body, ou encore à « Ca marche » qui reprend le schéma classique d'un titre formaté-radio. Et ne parlons pas du duo avec PITBULL, « Pas Touché », avec son instru et ses paroles proches du risible. Même l'un des single « Bella » ne parvient pas à convaincre de remonter la note de cette album.

Le titre final « Changer » remontera un poil l'avis sur ce Subliminal, bien mitigé. Ok, Maitre GIMS a une voix, c'est clair et net. Il sait la manier, il sait gueuler avec classe, mais ça fait pas tout ça. Le gros problème de cet album, c'est que les paroles sont aussi vides de sens que le crâne d'une personne raciste, tandis que les instrus se balancent entre qualité (« Intro », « Changer », « J'me Tire », « Où est ton arme ») et médiocrité (« Ca marche », « Pas Touché, « Ca Décoiffe », pour ne citer qu'elles). Tout ça pour dresser un constat final bien amer : seulement 4 titres ressortent sur 18, ce qui est bien évidemment trop peu pour en faire un bon album. C'est dommage, parce que notre rappeur a une voix bel et bien présente. Mais il est nécessaire de se détacher de l'influence dégueulasse de Sexion D'assaut. En attendant, Subliminal reste une déception.

Note réelle : 1,5/5, relayée à 1 parce que 2 ça aurait été trop.

A lire aussi en RAP, HIP-HOP par GLADIUS :


NAS
Illmatic (1994)
Une grande entrée dans le monde du rap pour Nas.




NAS
It Was Written (1996)
Grandiose leçon de rap


Marquez et partagez





 
   GLADIUS

 
  N/A



Non disponible


1. Intro
2. Meurtre Par Strangulation
3. J'me Tire
4. Freedom (feat H Magnum)
5. Vq2pq
6. Ça Décoiffe
7. One Shot (feat Dry)
8. Où Est Ton Arme
9. Interlude
10. La Chute
11. Ça Marche
12. Épuisé
13. Laisse Tomber
14. À La Base
15. Pas Touché (feat Pitbull)
16. Outsider
17. Bella
18. Changer



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod