Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

Commentaires (1)
Parallhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Curve
 

 Myspace (652)

GARBAGE - Beautiful Garbage (2001)
Par VIVI le 5 Juillet 2005          Consultée 3385 fois

La première question qui m’est venue à l’esprit en voyant cette pochette est : « Garbage serait-il un groupe nouveau ? ». Cela peut sembler idiot, mais l’aspect soigné du livret et de la pochette m’a amené à me poser cette question saugrenue. En effet, jamais Garbage n’avait autant soigné son emballage, mais en est-il de même pour le contenu ? Hélas, oui… Hélas car le groupe a rangé ses vêtements sales au placard pour des vêtements un peu trop luxueux. La production est d’une stérilité inquiétante, j’imagine que c’est Mr.Propre qui s’en est occupé, tellement l’ensemble est javellisé et lisse.

Et ce travail de propreté auditive n’est pas toujours bien rattrapé par certaines compositions pop dignes d’un supermarché. L’exemple le plus flagrant est sans conteste « Can’t Cry These Tears ». Placez donc cette chanson pendant les spots Kinder de la période de Pâques et l’effet est garanti. Garbage a pensé à tout, même au son de cloches, c’est dire ! Alors on se passera de commenter les essais Rn’B du groupe sur « Untouchable » ou les ballades sirupeuses, parfaites au moment de la sieste, que sont « Cup of Coffee » ou « Drive You Home », complètement dénuées d’âme. Tout cela respire la sophistication à l’extrême, tout est calculé, et logiquement cela perd en spontanéité.

L’ensemble reste cependant plutôt frais et dansant, des ambiances nouvelles sont développées, comme le très popisant et naïf « Cherry Lips », ou le classieux électronique « Androgyny ». Garbage révèle une nouvelle facette de son visage : celle de la pop. Le risque pour un groupe de vouloir explorer son côté pop et sucré, est de tomber dans la facilité. Ici, on ne peut pas dire que Garbage se soit complètement planté, mais disons qu’il manque la petite imperfection, la fêlure…enfin, bref, la touche personnelle !

Pour Garbage qui nous avait habitué à un son volontairement brouillon, à des guitares puissantes, on peut dire que la frustration est grande. Ici, presque pas de guitares, mais une surdose de samples et de claviers léchés au possible (par contre, eux, ils sont bien là). Oui vous avez bien compris, les guitares ont quasiment disparus de la surface, comme envolées sous la couche en millefeuille d’expérimentations pop électroniques. Elles ne font leur retour que sur « Silence is Golden » et « Parade », et curieusement, ces titres sont les deux meilleurs de l’album.

Garbage passe difficilement le cap du troisième album, leur envie d’évolution étant certainement trop brutale et marquée. Alors ce disque à des qualités, il s’écoute agréablement, mais le fait de vouloir approcher une certaine perfection esthétique dans la forme, nuie considérablement au fond, et c’est l’identité du groupe qui en pâtit… Où est donc passé Garbage ??

A lire aussi en POP par VIVI :


The NATIONAL
High Violet (2010)
Qu'il est bon d'être triste




SLOWDIVE
Just For A Day (1991)
Just for a day ou comment tomber amoureux

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   VIVI

 
  N/A



Non disponible


1. Shut Your Mouth
2. Androgyny
3. Can't Cry These Tears
4. Til The Day I Die
5. Cup Of Coffee
6. Silence Is Golden
7. Cherry Lips (go Baby Go!)
8. Breaking Up The Girl
9. Drive You Home
10. Parade
11. Nobody Loves You
12. Untouchable
13. So Like A Rose



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod