Recherche avancée       Liste groupes



      
ALTERNATIVE POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


MS MR - Secondhand Rapture (2013)
Par MOONDREAMER le 2 Août 2013          Consultée 1147 fois

La scène indie est un univers constamment en ébullition, une cruelle arène dans laquelle les artistes peuvent chuter aussi rapidement qu’ils se sont élevés et il faut bien peu d’agitation pour que le buzz se crée. C’est ainsi que les New-Yorkais de MS MR (prononcez « Miss Mister »), se sont retrouvés sous les spotlights après avoir enchaîné deux EPs très courts, Ghost City USA et Candy Bar Creep Show, dont on retrouve la majeure partie des morceaux ici. Mais quand ils signent leur premier album, le duo est bien plus en contrôle qu’il n’y paraît.

En effet, Lizzy PLAPINGER et Max HERSHNOW ont fait leurs premiers pas dans l’envers du milieu musical : la première est co-fondatrice du label indépendant Neon Gold Records (qui a produit des singles pour GOTYE, MARINA & THE DIAMONDS ou encore PASSION PIT), le second a commencé sa carrière musicale comme producteur. Les deux artistes se sont rencontrés sur les bancs de l’université mais n’ont commencé à se découvrir musicalement que quand, suite à un appel d’offre de Max auprès du Neon Gold Records, il se retrouve face à une Lizzy toute honteuse de lui présenter ses démos en lui demandant s’il y voyait du potentiel.

C’est l’étincelle qui devint illumination : le projet MS MR est lancé dans l’année et, forts de leur expérience dans le milieu, les deux artistes développent une aura mystérieuse et entretiennent un buzz savamment orchestré, jusqu’à ce que leur nom soit sur toutes les lèvres dans le milieu indé de New York.

Mais, me direz-vous, quid de la musique ? Le duo nous propose une oeuvre élégante à la croisée entre la pop-soul dans la vague d’ADELE, un électro assumant pleinement ses racines New Wave et l’art-rock de Kate BUSH. Mais il serait impensable de ne pas mentionner la magnifique voix de Lizzy PLAPINGER, quelque part entre le charme envoûtant de Florence WELCH (« Fantasy », « Bones ») et l’émotion tout en puissance de Beth DITTO (« Think Of You »). Ajoutons à cela des textes dans la veine sombre et mélancolique de Lana DEL REY, le tout porté par des claviers flirtant parfois avec la dream pop, secouez bien et vous vous retrouvez avec... un album très intense.

Trop intense peut-être. MS MR n’échappe pas sur douze morceaux à quelques longueurs, un côté un peu dense et étouffant qui donne à Secondhand Rapture un aspect presque lourd, surtout en fin d’album. Pour autant, chaque chanson est dotée d’une composition très solide, s’intégrant à merveille dans une continuité ininterrompue à la cohérence rare.

Mais si l’ensemble de Secondhand Rapture est donc très bon, quelques morceaux brillent plus que les autres. « BTSK » (pour « Big Teeth Small Kiss ») développe par exemple un côté singulièrement envoutant lors de son refrain où le chant syncopé de PLAPINGER prend une dimension épique. «Dark Doo Wop » est une autre chanson sombre aux paroles apocalyptiques, mais elle doit son charme très particulier à la superposition de gimmicks Doo Wop sur les claviers angoissants de HERSHNOW. En contre-pied, « Salty Sweet» est fondé sur une rythmique légère au marimba et un refrain honteusement entraînant. Mais l’intérêt du morceau réside dans ses paroles qui questionnent simplement mais subtilement notre rapport à la société jusqu’au bridge dans lequel les « Fear, prize, crave, dream » sonnent comme un mantra libérateur.

Ce premier essai de MS MR est donc une très belle réussite, un premier accomplissement qui pourrait encore gagner en finesse et en simplicité mais qui consacre le duo New-Yorkais comme une figure montante de la scène alternative. À suivre avec la plus grande attention.

A lire aussi en POP par MOONDREAMER :


Noel GALLAGHER
Noel Gallagher's High Flying Birds (2011)
L’âme d’Oasis n’est pas encore perdue !




PENTATONIX
Ptx, Vol.1 (2012)
A capella de très haut standing...


Marquez et partagez





 
   MOONDREAMER

 
  N/A



- Lizzy Plapinger (chant)
- Max Hershnow (claviers, piano, choeurs)
- Curtis Nystrom (guitare, basse, harpe)
- Zach Nicita (percussions)


1. Hurricanes
2. Bones
3. Ash Tree Lane
4. Fantasy
5. Dark Doo Wop
6. Head Is Not My Home
7. Salty Sweet
8. Think Of You
9. Twenty Seven
10. Btsk
11. No Trace
12. This Isn’t Control



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod