Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Fair Warning
- Membre : Mad Max, Wolfpakk, Herman Rarebell , Rock Wolves

BEGGAR'S JAM - Feat. Mr Casablanca (2013)
Par GEGERS le 2 Octobre 2013          Consultée 957 fois

Avec le nouvel opus de Herman Rarebell, le deuxième album de Wolfpakk paru en août, la nouvelle sortie de Mad Max prévue pour fin octobre, cet album de BEGGAR'S JAM est le quatrième album sur lequel Michael Voss pose sa voix depuis le début de l'année 2013. Cela commence à faire beaucoup, d'autant plus que le stakhanoviste teuton est également un requin de studio, qui produit une demi-douzaine d'albums par an. Un véritable bourreau de travail ! En y regardant de plus prêt, néanmoins, l'album dont il est question ici a plus des allures de récréation. Accompagné de son acolyte Holggy Begg (Beggar's Bride), Michal Voss a décidé de réenregistrer en version électro-acoustique une douzaine de titres tirés du répertoire de Casanova, groupe de hard rock mené par l'artiste germanique auteur de quatre albums entre 1989 et 2004. Si le groupe n'est pas à considérer comme un tenor du genre, il a donné naissance à un bon paquet de titres qui, dans la veine d'un Fair Warning, ont contribué à la bonne réputation de l'Allemagne en matière de hard rock mélodique dans le courant des années 90 et 2000.

Accompagnés de quelques acolytes savamment choisis (Herman Rarebell - Scorpions -, Mandy Meyer - Gotthard, Krokus-, Mark Schulman - Billy Idol, Foreigner, Cher), Michael Voss et Holggy Begg y vont donc de leur exercice de la relecture acoustique, décidément à la mode ces dernières années. Les titres de Casanova se voient ainsi déshabillés, mis à nu, puis reconstruits avec un savoir-faire et une conviction qui forcent l'adhésion. En décidant de respecter l'ordre chronologique de publication des morceaux, les deux artistes permettent également d'apprécier l'évolution d'un groupe qui n'a pas inventé l'eau tiède mais à su rester digne de certains standards hard rock qui rendent les titres sympathiques et bien ficelés. L'atout n'est bien entendu pas à rechercher du côté des paroles, assez bateau ("I love you baby", en somme), mais plutôt du côté des mélodies et des refrains qui permettent de passer un agréable moment en compagnie de la voix légèrement éraillée, toujours au top, de Michael Voss.

On se prend ainsi à découvrir avec plaisir ces relectures de la tendre "Living a lie", ou de la lancinante "Rome burns", tirées du premier album du groupe, on apprécie la ballade "Ride the wings of freedom", elle-aussi issue d'une première offrande chaudement recommandable. "Guns say fire", dont la version originale peut rappeler les premiers Gotthard, se voit ici transformée en une pièce groovy au feeling très cabaret, une belle réussite. Finalement, seule "Last of the runaways" avec ses claviers cheap, réinterprétation d'un morceau du dernier album du groupe, peine à convaincre.

Reste ainsi un petit album sans prétention, qui donne une nouvelle chance au patrimoine musical laissé par un groupe un peu oublié, sans pour autant réussir, bien entendu, à faire oublier les versions originales. Un exercice de style aux allures de sucreries pour Michael Voss, pour un rendu sympathique, sans être inoubliable.

A lire aussi en ROCK par GEGERS :


MERZHIN
Adrénaline (2002)
Je me donne du mal, je fais le maximum...




RUNRIG
Amazing Things (1993)
Plaisant intermède!


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Michael Voss (chant, basse, guitare)
- Holggy Begg (orgue, mellotron, moog, choeurs)
- Herman Rarebell (batterie)
- Mark Schulman (batterie)


1. Burning Love
2. Living A Lie
3. The Girls Is Mine
4. Rome Burns
5. Love Lies
6. Bang Bang
7. Ride The Wings Of Freedom
8. Hollywood Angels
9. Guns Say Fire
10. Home Is Where The Heart Is
11. Not Over Your
12. The Last Of The Runaways



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod