Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Vanessa Carlton
 

 Site Officiel (209)

Sara BAREILLES - Brave Enough : Live At The Variety Playhouse (2013)
Par WALTERSMOKE le 16 Novembre 2013          Consultée 1124 fois

Sara BAREILLES est une femme généreuse. Non contente de sortir au moins un disque chaque année (notamment pas mal d'EP live), elle décide en cet an de grâce 2013 de passer à la vitesse supérieure avec deux albums qui dépassent les 40 minutes, et de loin. Les fans sauront clairement lui dire merci, qu'ils en demandaient tant ou pas. Ce qui est fort étonnant, cela dit, c'est l'écart temporel entre les sorties respectives des albums. En effet, c'est quatre mois après le fantastique The Blessed Unrest que sort Brave Enough, le deuxième/troisième LP live de Sara.

Inutile de monter au créneau et de blâmer une chanteuse qui servirait un live aussi tôt (ce n'est pas Mylène Farmer, quoi). Brave Enough : Live at the Variety House est en effet un album live enregistré dans la salle d'Atlanta lors d'une tournée ayant eu lieu au premier semestre 2013. A ce propos, il convient de noter qu'il ne s'agit pas d'une tournée comme les autres, du moins pour la chanteuse étasunienne. En effet, comme son nom l'indique, Brave Enough a été une occasion pour Sara de traverser le pays en se produisant toute seule sur scène, à chaque fois, armée de son piano et de ses guitares. Sur le plan personnel, cela a d'ailleurs été une expérience formidable, qui lui a permis d'affronter ses peurs et d'être brave – d'où le nom de la tournée.

Pour ce qui est de l'album en lui-même, il est de bon ton de parler du double format CD/DVD. En effet, il est de plus en plus répandu, et rajoute de la valeur à un album live. Dans le cas de Brave Enough, il est même pertinent d'aller plus loin et de constater que le DVD est de loin préférable au CD. Certes, c'est l'occasion de voir Sara en vidéo (notamment pour ceux qui n'ont pu la voir en vrai), mais surtout, il retranscrit des émotions et une puissance que verrouille le CD. Devant une salle assez moyenne en terme de taille, mais bien remplie, Sara BAREILLES chante, joue... et surtout communique avec son public. Les limites du CD étant bien trop contraignantes, ce dernier nous prive de bien de minutes d'interactions avec le public, où Sara parle de sa musique, du pourquoi du comment de certaines chansons, etc. Ceci étant, ceux qui ne sont pas friands de ce genre de choses n'auront rien à craindre quant à une chanson disponible uniquement sur l'un des deux supports, aucun sabrage de ce style n'a été effectué.

Tout ceci est vraiment bien, mais quid du fond, à savoir la musique en elle-même ? La setlist n'est pas totalement originale, elle est même plutôt attendue, avec les principaux singles de l'artiste. "Love Song", "King of Anything", "Gravity", personne ne manque. Même "Brave", le petit dernier, répond présent – mais c'était logique. Le reste est constitué de chansons moins mises en avant, deux inédits (dont "Manhattan", du moins à l'époque), et aussi quelques reprises. Sur ce plan, Brave Enough propose le jour et la nuit : d'une part, "(Sittin' on) The Dock of the Bay" est toujours aussi horripilante, alors que "Goodbye Yellow Brick Road", d'un certain Elton John, conclut de manière magnifique un concert qui ne l'est pas moins. En dehors de la reprise d'Otis Redding et de quelques cris un peu mal placés, il n'y a pas grand-chose de mal à dire de Brave Enough. La comparaison avec les versions originales montre bien qu'en version acoustique, les chansons de Sara passent sans problème. Les interactions avec le public, ainsi que quelques approximations et même un oubli de paroles sur "King of Anything", ne font que rendre encore plus humain et fort le live.

Maintenant, je tiens à aborder un point qui, n'ayons pas peur des mots, m'exaspère profondément. En effet, sur l'édition américaine, le sticker Parental Advisory y est apposé. Je veux bien admettre que les mentalités ne sont pas les mêmes d'un pays à un autre, mais tout de même, comment placer Brave Enough dans le même panier que des groupes de death metal de 95e zone et des rappeurs aux propos profondément consternants ? Avec deux-trois mots comme « You fuckers » ou bien « Shit ». Des sommets de vulgarité sont atteints ici, c'est une évidence.
Hors de question de laisser un semi-détail gâcher la fête. Brave Enough est un magnifique cadeau fait aux fans de Sara BAREILLES, et un bien bel objet pour qui aime les grands live à échelle humaine. Pour le coup, je conseille quand même de se focaliser sur le DVD, assurément une réussite en matière de concert filmé.

A lire aussi en POP par WALTERSMOKE :


CHRISTOPHE
Comm' Si La Terre Penchait (2001)
La beauté selon Christophe




HAIM
Days Are Gone (2013)
La musique en famille, ça peut être cool.


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Sara Bareilles (chant, piano, guitares)


1. Love On The Rocks/bennie And The Jets
2. Uncharted
3. Love Song
4. (sittin' On) The Dock Of The Bay
5. Manhattan
6. Let The Rain
7. I Just Want You
8. Come Round Soon
9. Once Upon Another Time
10. Brave
11. King Of Anything
12. Gravity
13. Goodbye Yellow Brick Road



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod