Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK PUNK CELTIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : The Seer , Flogging Molly, Sir Reg, Dropkick Murphys, The Moorings

The WAKES - The Red And The Green (2013)
Par GEGERS le 19 Novembre 2013          Consultée 885 fois

En matière de punk-rock celtique, les groupes qui parviennent à mêler avec réussite le côté fun et décomplexé de la musique avec une certaine profondeur du sens sont assez peu nombreux. Dans la nouvelle génération, il y a bien sûr les SIR REG, mais nous avons là affaire à un véritable ovni. Chez les anciens, les REAL MCKENZIES sont plus axés sur la forme, FLOGGING MOLLY sur le fond, et il n'y a guère que les DROPKICK MURPHYS qui parviennent ainsi à proposer le meilleur des deux mondes... auxquels nous pouvons rajouter THE WAKES. Bien sûr, les 4 natifs de Glasgow ne sont pas encore des indispensables de la trempe des groupes précités ou des vieux briscards à qui on ne la fait pas, mais avec sept années d'existence au compteur et quatre album sous le bras, le groupe dispose de suffisamment d'atouts pour espérer se tailler une petite place dans la faune toujours grandissante des amateurs du style.

Il y a en effet dans The Red and The Green ce petit "je ne sais quoi" de plus, qui donne à l'album une saveur toute particulière, et qui lui permet de marquer les esprits. Cet ingrédient, on le retrouve dès le premier titre, "Colours", une ode à la tolérance et au développement personnel, aux allures de véritables tubes. Une mélodie fédératrice et entraînante, l'accent écossais du chanteur et la présence d'un harmonica sautillant constituent la base d'un titre qui donne la teneur de l'album : THE WAKES est un groupe qui sait à la fois écrire et composer.

On alterne ainsi, tout au long de l'album, entre titres profonds, souvent multi-facettes, et pièces plus évidentes destinées à être reprises en choeur. L'un des morceaux du groupe est d'ailleurs devenu l'hymne des supporters du club de football allemand St. Pauli, preuve que le groupe est capable de pondre des mélodies qui savent s'installer dans la caboche. "To hell or California", titre ultra-énergique doté d'une flûte sautillante, est une petite pépite délectable, tout comme "Empire of the skull", plus sombre, l'harmonica vindicatif, qui se voit doté d'un feeling Dylanien fort agréable.

Bon nombre de morceaux tirent ainsi leur épingle du jeu : "Never again", pièce ska-punk anti-faciste, "Until the last" et ses percussions tribales, ou le titre final "Myth of return" qui sous des airs de power-ballad celtique cache un titre magnifique, d'une grande profondeur, et agrémenté d'un sublime piano.

Il y a donc que quoi faire et de quoi découvrir à l'écoute d'un album qui révèle ses secrets au fil des écoutes et s'impose, à n'en pas douter, à une excellente surpris en matière de punk celtique pour l'année 2013. Un groupe très prometteur à découvrir !

A lire aussi en PUNK-ROCK par GEGERS :


Les RAMONEURS DE MENHIRS
Amzer An Dispac'h (2010)
Le temps de la révolte

(+ 1 kro-express)



The STANFIELDS
Death & Taxes (2012)
Les ac/dc du bouzouki


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Paul (chant, guitare)
- Eamonn (batterie)
- Chris (basse, saxophone, flute)
- Christopher James (harmonica, guitare)


1. Colours
2. To Hell Or California
3. Men To Be Feared
4. Empire Of Skulls
5. The Brave
6. Peat Bog Soldiers
7. Never Again
8. 8.30am Glasgow Cross
9. Until The Last
10. John Maclean's March
11. Myth Of Return



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod