Recherche avancée       Liste groupes



      
INDIE FOLK / POST ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2013 Repave
 

- Membre : Bon Iver

VOLCANO CHOIR - Repave (2013)
Par SUNTORY TIME le 17 Décembre 2013          Consultée 861 fois

La mer, splendide est terrifiante. L’eau que l’on pense si fluide parait ici dure comme la roche, compacte, terriblement puissante. Cette vague en formation ressemble davantage à une montagne. D’un bleu si sombre et profond que les abysses semblent être à portée de main. La pleine mer, si angoissante, sous un ciel qui n’a rien de rassurant non plus. Juste être respectueux, voire admiratif devant la force colossale de l’océan infini.

Cette pochette est magnifique, et d’une simplicité déconcertante. Mais le photographe, Corey Arnold, en cet instant précis, a su capter la mer dans ce qu’elle a de plus menaçant. Cet instant où elle se gonfle d’énergie avant de laisser éclater sa fureur. Déjà, cet album nous interpelle. Quelle musique peut-elle être digne d’une telle pochette ?

VOLCANO CHOIR est un projet parallèle, ou « side project » comme ils disent de l’autre côté de l’océan (justement), de Justin Vernon, plus connu sous le pseudonyme de BON IVER. Il ne s’agit pas d’un groupe tout neuf car Repave, cet album à la vague, est leur deuxième. Le premier, Unmap, date de 2009. Un disque assez étrange mêlant ambient, folk et musique expérimental. Repave ne se positionne pas sur le même schéma, il semble davantage une continuité du travail que Justin Vernon a commencé avec le somptueux deuxième album de BON IVER. Un style assez inclassable, qui se démarque du simple folk, ou indie folk pour les amateurs de sous catégories. Des synthés psychédéliques, des rythmiques étrangère au folk, des bidouillages électroniques et des voix trafiquées s’additionnent aux guitares et claviers plus classiques. Repave est un album détonnant, par ces crescendo enivrant qui font penser un peu aux principes du Post Rock. Et la voix de Justin Vernon, alternant grave et falsetto (merci pour l’info Marco Stivell !), est reconnaissable entre mille. Les amateurs de BON IVER apprécieront de facto la musique de VOLCANO CHOIR, les autres risquent d’abandonner tout de suite.

Malgré cette pochette maritime, Repave est un album de la terre, des grandes forêts du Wisconsin plus précisément, comme BON IVER, toujours. Le climat froid, hivernal, ou la neige tombe en abondance. Le Canada n’est pas loin au dessus… Et les arpèges de guitare de « Alaskans » en particulier nous rappellent que l’Hiver, aussi froid et désagréable qu’il puisse être, reste une belle saison. « Comrade » nous entraine dans une joie digne d’une bataille de boule de neige, comme le suggère le clip vidéo qui en a été tiré. Quand à Byegone, sa montée en puissance est une splendeur totale, l’explosion des guitare et ces « Set Sail ! » («Mettez les voiles ! ») sont dignes de l’océan féroce de la pochette. « Tiderays » est impeccable en titre d’ouverture. Les chœurs qui accompagnent la plupart des montées en puissances des morceaux sont magistraux, le groupe ne s’appelle pas « Chœurs de Volcan » pour rien !
Et puis « Almanac » vient conclure en merveille l’album. Litanie étrange et éléctronique dans ses premières minutes, le grand final de la deuxième moitié est un superbe moment de indie rock, émouvant et cinématographique au possible. La rythmique lourde donne encore plus de force à cette conclusion épique.

VOLCANO CHOIR reprend les mêmes ingrédients que BON IVER, mais les dosages sont différents. Moins baroque, mais plus pêchu. Nous avons affaire à une autre facette de l’univers de Justin Vernon, mais il ne faut pas oublier le talent des cinq autres musiciens.
Repave, qui a l’avantage d’être court, nous offre un voyage assez inattendu, ou la musique folk se promène sur des sentiers rarement empruntés. Par ce mélange d’électronique et de samples, je serai presque tenté de parler de Post Folk, si l’étiquette n’a pas déjà été utilisée. Tantôt atmosphérique (« Keel »), tantôt apaisante (« Alaskans »), pleine d’instants de grâce (« Byegone » et « Almanacs » en tête), Repave est un concentré de ce qui se fait de meilleur dans la musique indépendante. Pas forcément parfait, il mérite tout de même de plonger dans cette fameuse vague.

« Set Saiiiiiiiiiiiiiiiiiiiil !!! »


Note réelle: entre 3,5 et 4

A lire aussi en FOLK par SUNTORY TIME :


ROME
Die Aesthetik Der Herrschafstfreiheit (2011)
Trilogie grandiose de néo-folk moderne




Neil YOUNG
Harvest Moon (1992)
Le Loner plus apaisé que jamais


Marquez et partagez





 
   SUNTORY TIME

 
  N/A



- Justin Vernon (chant, ...)
- Jon Mueller
- Chris Rosenau
- Matthew Skemp
- Daniel Spack
- Thomas Wincek
- Jamie Hansen (choeurs additionels)
- Andrew Fitzpatrick (choeurs additionels)


1. Tiderays
2. Acetate
3. Comrade
4. Byegone
5. Alaskans
6. Dancepack
7. Keel
8. Almanac



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod