Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Deep Purple
- Style + Membre : Transatlantic

FLYING COLORS - Second Nature (2014)
Par TARTE le 25 Décembre 2014          Consultée 916 fois

Dans le monde des musiciens professionnels, tout le monde semble se connaître. De près ou de loin, croisés par hasard dans les backstages d’un festival ou coutumiers à des jams réguliers ; c’est une vaste famille qui, comme son public, a aussi ses mouvements de foule. Mike PORTNOY semble être un très efficace liant de personnalités. Débordant de projets, l’espiègle batteur de Dream Theater a participé à de nombreuses formations (Liquid Tension Experiment, Office of Strategic Influence, Adrenaline Mob et j’en passe) qui ont mêlé de nombreux musiciens d’élite glanés ici et là. Il officie encore aujourd’hui au sein de Transatlantic et Flying Colors.

Ce dernier spécimen a d’ailleurs sorti un nouvel opus en Septembre 2014, quelques mois après un certain « Kaleidoscope ». On ne les arrête plus. « Second Nature » est son nom et il arbore une pochette dont l’imagerie ferait rêver un Noël MAMERE ou une Eva JOLY ; ça laisse songeur. Le contenu aussi.

On aura beau lutter, la comparaison avec Transatlantic s’impose. Neal MORSE et Mike PORTNOY sont deux fortes personnalités et il n’est pas surprenant de les voir apporter une touche bien reconnaissable. Alors finie la langue de bois et allons droit au but : Flying Colors est un sous-produit de Transatlantic. Certes la voix de Casey McPHERSON prédomine avec une certaine grâce et la basse de Dave LARUE se permet quelques friandises (le slap sur « Open Up Your Eyes »), mais le problème est ailleurs. Les compositions ne décollent pas, fautes de fulgurances, fautes de composition, faute de thèmes intéressants, faut-il que je continu ?

Rare sont donc les mélodies vraiment prenantes et les virages à 180° qui font le sel, par exemple, d’un « Suite Charlotte Pike » ou d’un « Infinite Fire ». Second Nature est convenu, et s’il détient tout de même quelques bon éléments (« Open Up… », « Cosmic Symphony »), le reste laissera totalement de marbre les amateurs de MORSE et PORTNOY. Parfois trop sucré pour être honnête (« One Love Forever »), un poil agaçant (« A Place In Your World ») voire totalement sans intérêt (« Mask Machine »). Le format prédominant est de 6 minutes et le groupe donne l’impression de ne rien n’en faire, une petite sensation de gâchis plane. Structures simples, rythmes réguliers et thèmes à la limite du niais pullulent. Que celui qui prenait son pied sur un « All of the Above » sorte immédiatement.

D’accord, je concède une pincée d’acharnement à l’égard de cet album ainsi que des parallèles peut-être trop fréquents avec Transatlantic. Mais voir de tels talents se conforter dans une musique sans risques est très frustrant, et force est de le reconnaître : ils sont trop nombreux de nos jours.

Un album qui ne fera pas date.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par TARTE :


PINK FLOYD
Pulse (1995)
Comme un songe euphorique




VAN DER GRAAF GENERATOR
Godbluff (1975)
Coup de maître?


Marquez et partagez





 
   TARTE

 
  N/A



- Steve Morse (guitare)
- Casey Mcpherson (chant, guitare)
- Neal Morse (claviers, chant)
- Dave Larue (basse)
- Mike Portnoy (batterie, percussions, chant)


1. Open Up Your Eyes
2. Mask Machine
3. Bombs Away
4. The Fury Of My Love
5. A Place In Your World
6. Lost Without You
7. One Love Forever
8. Peaceful Harbor
9. Cosmic Symphony



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod