Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  LIVE

Commentaires (1)
Questions / Réponses (2 / 11)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Sting, Curved Air, Andy Summers & Robert Fripp

The POLICE - Live ! (1995)
Par BUDDY le 6 Janvier 2006          Consultée 13438 fois

Quand on écoute les premières notes de ce double album Live de Police, on est d’emblée frappé par la différence des deux disques. La 1ère différence, ce sont les 4 années qui séparent les deux concerts couchés sur ces galettes. La 2ème, c’est le ressenti des concerts.

Sur le disque 1, vous pouvez presque sentir la transpiration de Sting et de ses acolytes. Tous les titres qui sont délivrés ici ont une puissance et une énergie hors du commun. Il faut dire que Police, à cette époque, a les dents longues, en veut terriblement et possède une rage d’enfer à tout casser. Bien sûr, comme tous les groupes qui débutent, il y aura bien des erreurs de jeunesse dues à la fougue et à l’enthousiasme. La voix de Sting n’est pas non plus au mieux, me direz-vous. Les fausses notes se font entendre également. Mais un groupe qui démarre a toujours été confronté à ce genre de petits défauts sur scène. C’est surtout cela qui rend ce premier disque attrayant et séduisant.
Une énergie démoniaque balancée en pâture au public avec des titres comme « So Lonely », « Next to You » ou bien encore « Truth Hits Everybody » qui annonce la couleur. Police joue vite. Police joue fort. Police joue presque juste. Il faut quand même dire, à la décharge du groupe, qu’à l’époque de ce concert, Police ne possédait à son actif que deux albums. D’où le choix limité des chansons. Il est évident, que des titres comme « Landlord », « Peanuts », « Fall Out » ou bien encore « Be My Girl/Sally », ne trouveront plus leur place dans les set-list suivantes du groupe. La musique de Police prenant une orientation différente. Par contre, on sent bien que le groupe prend plus de plaisir à jouer des titres plus récents, tels que « Walking On The Moon » ou « Message In A Bottle ». Ces compositions étant bien sûr plus abouties. En tout état de cause, cette 1ère galette sent bon la sueur, la bière, le whisky, et les pubs enfumés de Boston.

Le disque 2, quant à lui sonne le tocsin et l’apothéose finale pour Police. Ici nos trois « Policemen » contrôlent tout : le son, les compositions, le public. Sting et ses deux comparses ont une panoplie de titres aussi bons et percutants les uns des autres. « Synchronicity » démarre ce concert d’Atlanta sur les chapeaux de roue et délivre une énergie à décorner un bœuf. Mais dans cette galette, presque « trop parfaite », quelque chose dérange : Police a atteint une notoriété sans égal, et c’est certainement cela qui gêne. On ne peut pas reprocher à Police d’avoir évolué dans sa carrière, mais on peut penser que par rapport à la 1ère galette, ce second disque est «aseptisé ». Trop propre sur lui. Police a certes acquis une maturité musicale, mais on ne ressent pas l’énergie hurlée et crachée dans le 1er disque. Même le célèbre « Message in a Bottle » ne peut pas prétendre arriver à la cheville des premières versions de ce morceau. En substance, ces chœurs féminins, n’apportent pas grand chose à ce titre. On peut même ajouter que le refrain ne sonne pas vraiment pareil. Idem pour « Roxanne ». On a le sentiment que Sting en a ras le bol d’hurler à tout rompre, « Roxaaaaanne, you don’t have to pull on the red light ! » Et on peut le comprendre... On a l’impression avec ce second disque, que The Police est devenu un gros pudding qui ne demande qu’à rentrer dans son réfrigérateur... C’est d’ailleurs ce que fera le groupe quelques mois plus tard en se séparant définitivement, après 7 années de bons et loyaux services rendus à l’armée du Rock.

A lire aussi en ROCK par BUDDY :


TOTO
Toto (1978)
Toto : 1er album de légende d'un futur grand...




The POLICE
Ghost In The Machine (1981)
Il aura fallu un an pour que le trio anglais....


Marquez et partagez





 
   BUDDY

 
  N/A



- Sting (basse, chant)
- Andy Summers (guitare)
- Stewart Copeland (batterie)
- Tessa Niles (voix additionnelle atlanta)
- Dolette Mcdonald (voix additionnelle atlanta)
- Michelle Cobbs (voix additionnelle atlanta)


- disc: 1
1. Next To You
2. So Lonely
3. Truth Hits Everybody
4. Walking On The Moon
5. Hole In My Life
6. Fall Out
7. Bring On The Night
8. Message In The Bottle
9. The Bed's To Big Without You
10. Peanuts
11. Roxanne
12. Can't Stand Losing You
13. Landlord
14. Born In The 50's
15. Be My Girl / Sally

- disc: 2
1. Synchronicity I
2. Synchronicity Ii
3. Walking In Your Footsteps
4. Message In A Bottle
5. O My God
6. De Do Do Do, De Da Da Da
7. Wrapped Around Your Finger
8. Tea In The Sahara
9. Spirits In The Material World
10. King Of Pain
11. Don't Stand So Close To Me
12. Every Breath You Take
13. Roxanne
14. Can't Stand Losing You
15. So Lonely



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod