Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK-ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Malicorne, Tri Yann, René Werneer
- Style + Membre : Machin, Hubert Felix Thiefaine

WURTEMBERG - Rock Fantasia Opus 9 (1980)
Par MARCO STIVELL le 1er Novembre 2015          Consultée 1897 fois

WURTEMBERG, ou l'un des plus beaux fleurons du rock progressif 70's franc-comtois ! On a bien connu ANGE, moins MACHIN dont les folkeux musiciens, amis et proches collaborateurs de l'hallucinant THIEFAINE, versaient sans doute trop dans l'humour pour être pris au sérieux, alors qu'ils comptaient parmi les virtuoses et plus intéressants d'alors.

L'un d'entre eux, Alain, le frère de Tony Carbonare (arrangeur du camarade Hubert-Félix), est non seulement musicien mais luthier de profession, et le nouveau projet vient de sa propre initiative, sans les collègues de MACHIN. On retrouve en particulier ici le bassiste Alain Demeusy (ISIS), Jean-Pierre Garbin (premier batteur d'ANGE), ainsi que Jean-Marie HAUSER qui a accompagné Sylvie VARTAN.

Le projet WURTEMBERG est ainsi nommé en hommage aux ducs de Württemberg, issus du Saint-Empire Romain-Germanique et qui firent prospérer la ville de Montbéliard, où ils s'établirent. Les musiciens du groupe répètent au château prestigieux construit au XVème siècle, avant d'aller enregistrer leur disque à Paris, dans une démarche plus classique.

Toutefois, classique n'est pas le mot exact ici ! Dans la famille MACHIN, Alain Carbonare est le pianiste ; il trimballe son apprentissage "académique" et choisit tout simplement de le mêler à la musique folk, comme il l'a retenu pendant son temps auprès d'Alan STIVELL et comme c'était le cas sur le premier album réalisé avec ses collègues (Moi, Je Suis un Folkeux, 1976).

L'originalité ici, c'est que le sieur Carbonare fabrique lui-même les instruments, ceux qui sonnent acoustiques et anciens : piano, guitare, mais également métallophone, lyre, dulcimer, psaltérion... La pochette est formelle en exhibant ces trois derniers éléments sous forme géante. C'est la couleur particulière de WURTEMBERG qui tient à mélanger ces sonorités avec une musique propre aux années 70 : le rock progressif héritier de GENESIS et de KING CRIMSON.

Lorsqu'on connaît l'histoire musicale francophone de ces années-là, on sait que certaines formations se sont mis au prog sur le tard, notamment parmi les folkeux. À une heure où le punk et le disco battent tous les records, on trouve encore quelques irréductibles. Dans l'idée de musique rock raffinée et passéiste, il y a l'HABIT DE PLUMES, MALICORNE légèrement balbutiant, ainsi que TRI YANN qui porte l'étendard des musiciens les plus fiers et tenaces à ce niveau.

La différence avec WURTEMBERG, c'est que ce dernier est un groupe exclusivement instrumental. Dans les salles du château de Montbéliard, les musiciens recréent une ambiance inédite, "comme à la grande époque". Ecoutez le superbe "Allemandes", ces partitions entremêlées de flûte traversière et de psaltérion (cithare triangulaire jouée avec un archet) sur fond d'orgue Hammond, vous comprendrez de quoi il s'agit !

Le caractère médiéval se fond avec le style Renaissance, baroque et même parfois romantique dans les soli de piano virevoltants et impressionnants d'Alain Carbonare. Bernard Maître ajoute ses éléments d'orgues et de synthés, tout en ayant recours au métallophone, percussion dont le son proche du xylo va jusqu'à évoquer les meilleurs moments de Mike OLDFIELD. C'est particulièrement flagrant sur la suite "Rockopus", véritable festival d'instruments, grand-oeuvre dont les thèmes les plus purs et élégants côtoient l'énergie jazz-rock folle menée par la guitare, la basse et la double batterie.

Pour le reste, la qualité de l'album est répartie de manière tout à fait remarquable sur l'ensemble, quoique celui-ci paraisse un peu court (moins de 35 minutes). On peut citer l'introduction nébuleuse de "Préfixe et Danse – Faites L'humour" (les titres se veulent anciens mais offrent toujours un lien caustique avec MACHIN !), ainsi que les arpèges de guitare en cascade sur "Invitation – Vous Avez Bien Trois Minutes ?". L'ambiance est à la fois détendue et sérieuse, légèrement foutraque (les passages bluegrass sur "Concerto Pour un Minot") mais riche avant tout. Les idées pleuvent, les harmonies s'enchaînent, créant des surprises toutes les dix secondes...

Le psaltérion comme la flûte traversière sont omniprésents, mais on pourrait regretter que des instruments ne soient pas mieux représentés, comme la lyre par exemple. Surtout que l'expérience, réussie et unique, ne sera pas réitérée (enfin, presque !). On le sait, la musique folk en France et en 1980, qui plus est folk-prog, n'est pas bien considérée. Malgré tout, Rock Fantasia Opus 9 - un titre fort bien choisi - cartonnera... au Japon ! (à noter d'ailleurs les toutes premières secondes, aux consonances asiatiques).

Rarissime pendant longtemps et réédité en CD par Muséa en 2002 - avec deux bonus dispensables, reprises mignonnettes de standards de BACH et BEETHOVEN par Alain Carbonare seul avec ses claviers et confections -, ce disque bigarré est chaudement recommandé aux nostalgiques, mais pas que !

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par MARCO STIVELL :


CURVED AIR
Air Cut (1973)
Pop-rock progressif à son meilleur




RENAISSANCE
Prologue (1972)
Manque un tout petit quelque chose


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Alain Carbonare (claviers, guitare, lyre, psaltérion ténor-basse)
- Bernard Maître (claviers, dulcimer, métallophone)
- Michel Richard (guitare, psaltérion soprano)
- Jean-pierre Garbin (batterie)
- Jean-marie Hauser (batterie)
- Alain Demeusy (basse)
- Gilles Michault-bonnet (flûte, saxophone ténor)


1. Rockopus 7
2. Sous-titre
3. Berceuse Gratinée - Faîtes Le Mur
4. Préfixe Et Danse - Faîtes L'humour
5. Allemandes
6. Concerto Pour Un Minot
7. Invitation - Vous Avez Bien Trois Minutes ?
8. Rockopus 1
9. Jésus Que Ma Joie Demeure (bonus Cd)
10. Neuvième Symphonie - Extrait (bonus Cd)



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod