Recherche avancée       Liste groupes



      
CONTEMP/WORLD MUSIC/ROCK  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Nobuo Uematsu , Yoko Shimomura , Kōji Kondō , Russel Shaw , Austin Wintory , Akira Yamaoka , Joe Hisaishi , Gustavo Santaolalla , Hitoshi Sakimoto , M. O'donnell/m. Salvatori, Motoi Sakuraba , Yuzo Koshiro , Michiru Yamane , Koichi Sugiyama , Yasunori Mitsuda , Jeremy Soule

DIVERS COMPOSITEURS JEUX VIDEO - Video Games Live Volume One (2008)
Par CHIPSTOUILLE le 23 Juillet 2016          Consultée 492 fois

Peu d’entre nous se souviennent de David Perry. Ce producteur de jeux-vidéo a pourtant eu son heure de gloire dans les années 90. Global Gladiators, Cool Spot, Aladdin, Earthworm Jim, MDK ou enfin Messiah, c'était lui. Il s’agit de l’un des premiers « auteurs » européens reconnu comme tels. Aux côtés de Shigeru Miyamoto, Eric Chahi, Frédérick Raynal et autres John Carmack ou Romero, il s’était fait un nom. Si de nos jours, il travaille toujours dans le domaine du jeu-vidéo, son aura s’est toutefois largement estompée. On ne vous fera pas un historique complet. Tommy Tallarico de son côté, était à David Perry ce que Nobuo UEMATSU est à Hirnobu Sakagushi, Koji KONDO à Shigeru Miyamoto, John WILLIAMS à Steven Spielberg, Danny ELFMAN à Tim Burton ou encore Ennio MORICONE à Sergio Leone. Bref, Tommy Tallarico était la caution musicale des jeux estampillés David Perry. La suite, moins rose, faite de productions de moyenne envergure comme Bloodrayne et The Bard’s Tale, a mené notre homme à revoir son plan de carrière.

Solution trouvée: donner des concerts de musique de jeux-vidéo, orchestre à l’appui. C’est ainsi qu’est né le projet « Vidéo Games Live », fondé par Tommy Tallarico et Jack Wall (Myst, Splinter Cell, Mass Effect). Probablement influencés par ce qui se faisait depuis déjà de nombreuses années au Japon, Tallarico et Wall ont souhaité refaire les choses à leur façon, à l’américaine. Pas de limites concernant les auteurs, pas d’envie de se concentrer sur une série de jeux, un genre de jeux, un support, une période, un pays ou un style musical en particulier, ils se servent dans à peu près tous les domaines. Video Games Live porte donc bien son nom et se consacre à la musique de jeux-vidéo sous toutes ses formes.

Les tournées débutent en 2005, essentiellement dans les pays occidentaux. Durant les concerts sont projetées des images des jeux repris par l'orchestre. Les tournées sont un succès, immortalisé sur un premier album semi-live en 2008 : « Video Games Live Volume One », avec déjà l’ambition affichée de vouloir donner, dès le titre, une suite à ce premier album.

Relativement court et direct, l’album enchaîne donc captations live et studio. On aurait aimé que l’engouement palpable du public sur les versions rock des thèmes de Castlevania soit retranscrit sur l’ensemble de l’album. Néanmoins, les enregistrements studio permettent de profiter d’un son de qualité. C’est sur le choix des jeux ou des musiques que l’on pourra saluer une belle prise de risque. Pour le moment, Video Games Live ignore Mario, Zelda, Final Fantasy ou Megaman, qui laissent leur place à des jeux qui avaient plus le vent en poupe au milieu des années 2000, comme Halo, God of war ou Kingdom Hearts. Reluisant leurs propres blasons, les deux compères nous livrent également des titres consacrés à Myst (composé par Jack Wall) et le méconnu Advent Rising (Tommy Tallarico), sans que ces aventures ne dépareillent avec le bouquet hétérogène de l’album.

Au rang des titres réellement connus, on trouve l’immanquable thème de Tetris. Celui-ci est joué au piano par Martin Leung, surnommé le blindfolded pianist. Ce dernier est connu pour ses vidéos virales sur internet où il interprètait quelques thèmes célèbres les yeux bandés. C'est ainsi que Tallarico et Wall l'ont invité à rejoindre l'aventure.

Un vent de fraîcheur souffle réellement sur cette première mouture du Video Games Live. Si les medleys ne sont pas tous du même niveau, la troupe parvient réellement à nous transporter, des îles tropicales de Civilization IV, on survole tel Peter Pan et les enfants perdus les contrèes féériques de Kingdom Hearts, pour se ragaillardir face aux chœurs épiques du Dieu de la guerre alors en pleine ascension du mont Olympe. Le tout pourra paraître un peu simple, un peu court. On ne comprend pas réellement l’intention du Tron Montage, pas plus qu’on ne partage l’intérêt du trop hollywoodien Medal Of Honor, montée de drapeau à l’appui. Peu importe, Video Games Live représente la musique de Jeux Vidéo dans sa variété. Il manque encore à cette première mouture une petite graine de folie dans les interprétations, le spectacle n’en est pas moins impressionant.

A lire aussi en MUSIQUE CONTEMPORAINE par CHIPSTOUILLE :


Nobuo UEMATSU
Distant Worlds Ii (2010)
...Enfin!




John WILLIAMS
The Skywalker Symphony (williams) (1990)
The force is strong with this one


Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- Tommy Tallarico (guitare)
- Jack Walk (direction)
- Orchestre Phillharmonique Slovaque
- Martin Leung (piano)


1. Kingdom Hearts
2. Warcraft Suite
3. Myst Medley
4. Medal Of Honor [live]
5. Civilization Iv Medley
6. Tetris Piano Opus No.1
7. God Of War Montage [live]
8. Advent Rising Suite
9. Tron Montage
10. Halo Suite
11. Castlevania Rock [live]



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod