Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-AGE/AMBIENT  |  B.O FILM/SERIE

Questions / Réponses (1 / 0)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


B.O FILMS/SERIES

1997 La Carte Aux Trésors (Les Plus...

Jean-marc BENAïS - La Carte Aux Trésors (les Plus Beaux Thèmes De...) (1997)
Par MARCO STIVELL le 28 Août 2016          Consultée 4350 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

La télévision des vingt dernières années a parfois eu de bonnes idées, comme La Carte aux Trésors, variante de La Chasse aux Trésors (1981-1984), retransmise en direct sur France 3 à partir de l'été 1996 et présentée par le dynamique Sylvain Augier. Prenant place dans trois hélicoptères chacun, lui et deux candidat(e)s occupent un terrain délimité le temps d'une émission par semaine, en soirée pendant la période juillet-août.

L'intérêt de cette émission est double. D'abord, un jeu sympathique et original, une vraie chasse au trésor et un caractère initiatique incluant la recherche d'indices et, à la fin, d'une Rose des Vents, avec des contraintes de temps pour les candidats et certaines aptitudes physiques requises, car en dehors des hélicos, ils courent tout le temps ! Ou alors ils doivent grimper, réfléchir carte en main.

Parallèlement au déroulement du jeu et pour "meubler" les déplacements, Sylvain Augier attire l'attention du téléspectateur sur des points historiques, caractéristiques et liés à chaque endroit visité, les villes, les villages, les monuments, les personnalités, les métiers traditionnels. C'est l'occasion de s'instruire tout en se divertissant. En 2005, après le départ d'Augier, puis un bref intérim assuré par Marc Bessou en 2006, les trois dernières saisons présentées par Nathalie Simon excluent les apartés historiques pour aller vers plus de modernité, mais les audiences ne suivent pas et l'émission s'arrête en 2009.

Pendant des années, on rit (très curieusement, il y a toujours un habitant du coin disponible et suffisamment aimable pour prendre les candidats en voiture pendant leur course et les conduire où ils souhaitent !), on est tenu en haleine pour le soutien de son candidat préféré contre l'adversaire et la montre. On se souvient de la voix camarade de Sylvain Augier, des pilotes d'hélicoptères (blanc, bleu et rouge, tiens tiens !) Michel, Serge et sa fière moustache, Pascal aujourd'hui disparu.

Surtout, on se souvient de la beauté des plans, plans d'ensemble ou prises de vue des agglomérations et des campagnes de France, des Alpes qui tombent dans la mer à Nice jusqu'aux menhirs qui se dressent à Carnac en Bretagne, sans oublier les DOM-TOM et des crochets plus occasionnels par d'autres pays (Suisse, Maroc). Pendant dix ans ou presque, on a l'occasion de rêver devant sa télévision chaque été à horaire fixe, et, à son tour, la musique y aide beaucoup.

On la doit à Jean-Marc BENAÏS dont la carrière professionnelle a commencé dix ans auparavant, au milieu des années 80. Depuis, il a joué sur quelques réalisations de chanteuses comme Gloria LASSO, Liane FOLY (ses premiers disques), Teri MOÏSE. Guitariste, joueur de clavier et programmateur, il fournit donc la musique de l'émission qui est publiée en CD, courant 1997.

Il y a d'abord ce thème mémorable, présent au début de l'émission. On entend de fortes percussions, des voix tribales haletantes, des synthés aériens et, au-dessus, plane une mélodie de guitare électrique aux couleurs héroïques, reprise à la guitare classique ensuite. Le thème s'ancre surtout en tête grâce à la puissance du son et de l'arrangement, ainsi que les plans de la caméra.

Comme dans un film, la répétition influe beaucoup également car ce même thème est décliné en variante dans "Les Ailes du Savoir", au piano "new-age" dans "La Force Intérieure" et au saxophone soprano dans "À la Recherche du Trésor". On entend différentes rythmiques sur chaque thème, mais il y a toujours cette empreinte "musique du monde", avec des percussions et des voix mêlées aux synthétiseurs qui puisent dans la musique d'ambiance, des orchestrations de tablas, shakuhachi (instrument à vent japonais).

Grâce aux mélodies et à la diversité, on évite le carcan de la facilité et la musique de Jean-Marc BENAÏS vaut bien celle de Mike OLDFIELD, à la même époque. Le musicien possède un toucher guitaristique qui fait merveille sur "Grand Vent", en dehors du générique et tout aussi prenant. On retient les variations calypso-antillaises de "Histoires Créoles", réemployées avec le même thème dans "La Route du Rhum". Malgré les sons programmés, parfois très connotés 90's comme le piano façon ENIGMA de "La Force Intérieure", le charme opère.

"Le Repos du Chasseur" est un autre air magistral, et on se laisse émouvoir par le contraste entre la frénésie percussive et la douceur des voix féminines sur "Au Bout du Rêve". Et puis le générique final, avec sa nappe de clavier tellement belle mais qu'on entendait à regret parce que l'émission se terminait. Cette bande originale apporte donc son lot de bonnes surprises, sans surplus d'autant que la durée reste courte (moins de quarante minutes). Ce n'est pas de la grande musique, mais c'est bien fait et bourré de souvenirs !

A lire aussi en NEW-AGE/AMBIENT par MARCO STIVELL :


Dan AR BRAZ
Musique Pour Les Silences à Venir (1985)
Doux et confidentiel




Happy RHODES
Ecto (1988)
Folk et chants de sorcière.


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Jean-marc Benaïs (tous les instruments)


1. La Carte Aux Trésors
2. La Force Intérieure
3. À La Recherche Du Trésor
4. Tango Vaudou
5. Grand Vent
6. Orientales Vibrations
7. Les Ailes Du Savoir
8. Le Repos Du Chasseur
9. Le Grand Départ
10. Histoires Créoles
11. Au Bout Du Rêve
12. La Route Du Rhum
13. Le Retour



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod