Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP, HIP-HOP  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2016 Emotions

JUL - Emotions (2016)
Par MARCO STIVELL le 2 Septembre 2016          Consultée 1369 fois

Enquête n°665 des Affaires Moches de Marseille.

En cet été 2016, à même pas 30 ans, Vincent Balaguère-Vedène était un homme fatigué. Pourtant, rien ne laissait paraître cet état de fait dans sa vie de tous les jours. Seulement, il n'avait pas d'amoureuse, et cela pouvait influer parfois sur la manière dont il s'investissait dans le suivi des affaires qu'on lui confiait, à lui, l'inspecteur-détective le plus respecté de la cité phocéenne.

« Putain de con de merde ! »
Les éclairs zébraient le ciel noir en se faisant remarquer mieux que les éclairages vifs de la nouvelle Canebière.
« C'est bien ma veine ça... Il va encore y avoir du trafic cette nuit, à cause du match et de cette cagole de sardine qui a encore bouché le Vieux port. Et je dois me coltiner ÇA. Fait caguer ! »
Il arrêta de nouveau sa voiture, bien qu'il n'ait pas avancé d'un mètre. L'embouteillage s'éternisait. Vincent Balaguère-Vedène venait de faire chou-blanc depuis le début de la soirée, alors il relut son ordre de mission.
« Un nouveau crime sordide vient d'être commis en France : JUL a fait paraître un nouveau CD. C'est plus qu'une frange de la jeunesse qui est touchée, l'alerte est nationale, comme à chaque fois. Les minettes et les minots s'enferment sur YouTube, font le signe de JUL (deux révolvers dessinés avec l'index et le majeur vers le haut et les mains qui se touchent, les pouces-gachettes symbolisent les queues du « J » et du « L », le « U » apparaît entre les doigts tendus) n'importe où, n'importe quand, et vont en masse acheter une chose qui risque d'avoir de graves conséquences sur leur avenir. Nous devons comprendre pourquoi ce phénomène survient deux fois par an, et comment nous pouvons aider les jeunes à en sortir, si toutefois c'est possible. Vous devez d'abord trouver une bonne chanson de JUL, si toutefois ça existe... » Puis après un silence : « Et il fallait que ça tombe sur moi ! Sont bien gentils les collègues, ils me refilent toutes les affaires que personne, vraiment personne ne veut faire, ils profitent de ma bonne volonté et de ma disponibilité... »
Vincent Balaguère-Vedène eut un moment de trouble, en se rappelant qu'il était seul, tous les jours. Ce souvenir revenait, lui aussi, tous les jours.
« Qu'est-ce qu'elles lui trouvent les minettes, à ce JUL, hein ? Encore hier, j'en ai vu qui se pâmaient devant une affiche en disant « Il est trop beauuuu ! ». Pute borgne ! Vous ne voudriez pas d'un type sympa et qui n'a pas le QI d'un petit pois, pour changer ? »

Vincent Balaguère-Vedène entra dans son bureau du local réservé aux flics en civil. Enzo-Matteo, l'auxiliaire débutant qu'on lui avait attribué, n'était pas là, heureusement. L'inspecteur s'assit et lança la lecture du dernier disque de JUL, Emotions, en écoutant d'une seule oreillette reliée à son ordinateur et en soupirant. Il se sentait vieillir encore dans son fauteuil capitonné à roulettes.
« C'est infâme », dit-il au bout de cinq minutes. Dix minutes plus tard : « C'est infâââââme... ». Il se passa la main sur le visage, pleura et frappa du poing sur le bureau, en grand sensible qu'il était.
« Mais comment peut-on en vouloir à ce point aux jeunes, pour leur faire aimer des trucs pareils ?! La voix est horrible, elle est passée dans Auto-Tune tout le temps, les textes sont horribles, ce funk-rap électro africain oriental est horrible, TOUT est horrible. Les disques précédents, c'était la même chose... J'essaie désespérément de trouver une bonne chanson. Les collègues se sont gourés, y a pas écrit Mission Impossible là ! On peut même pas dire que c'est fait avec les pieds, ce serait insulter les pieds... Dans « Allez le Sang » : « J't'ai chauffé, j'te emboucane, 'scuse le sang j'tropicole » ? MAIS QU'EST-CE QUE CA VEUT DIRE ?! »
-Oh ça va oui ? J'entends même plus Cyril Hanouna avec le bruit que vous faites ! dit Enzo-Matteo en passant la tête. Il ressemblait à Lucien dans le film Un Eléphant Ca Trompe Enormément, version actuelle : même lunettes, même tête à claques blasée mais avec une coupe de cheveux « à la Kendji » et des chaussures en pointe, autre erreur grossière de la mode actuelle.
-Soyez pas trop familier, Charvet ! cria l'inspecteur, entre rage et sanglot.
-C'est quoi votre problème, sérieux ?
-Continuez comme ça, et vous ne risquez pas d'avoir mon avis favorable pour votre BTS.
-Ca va... Qu'est-ce que vous faites ? demanda Enzo-Matteo.
-J'écoute le dernier JUL. C'est moche et je comprends dégun de ce qu'il dit !
-C'est parce que vous ne savez pas ce qui est bien. Déjà vous devriez retirer le gluten de votre alimentation, ça vous ballonne et vous êtes tout le temps énervé. Mon fils adore JUL !
-Rappelez-moi son âge déjà ?
-Dix-huit mois.
-Ca promet... Je me disais aussi, « Mon Bijou », ça fait rap Cajoline ou Minidou. C'est un peu comme « Coucou » sur My World, l'an dernier.
-Si vous ne comprenez pas ce qu'il dit, je vous amène mon décodeur à JUL. Mais il ne marche pas très bien.
- (Balaguère-Vedène pour lui-même) Son français non plus, il marche pas très bien, à JUL... »

« Tiens, y a une bonne basse sur l'intro de « C'est Rien » ! Peut-être la seule idée sympa que j'ai entendue jusqu'alors, mais ça fait pas une bonne chanson... Oh, du piano sur « Je picole » ! Et... ah, un email ? Bon sang, Dieu ! Comme ça fait plaisir !
--------À Vincent Balaguère-Vedène, de la part de Dieu :
J'arrive pas à y croire. J'écoute « Je Picole » de JUL et y a du piano électrique sur deux accords à la con. Aucune intelligence dans les sons de claviers, zéro mélodies, et je ne parle pas de la "voix". Une catastrophe, ce disque. C'est laid, ça pue, honteux ! Comme tout ce qu'a fait Ray WILSON. C'est ça, la chanson française aujourd'hui ? Où sont BARBARA, GAINSBOURG, YACOUB... ? J'avais pas voté pour le Brexit, je m'en foutais, mais là... Ca va pas se passer comme ça. Fucking idiots! Signé : T. B. (Tony Banks)
« Et meeeerde, dit l'inspecteur, va falloir faire des excuses publiques à l'Angleterre maintenant... »

« Monsieur, dit Enzo-Matteo, je vous amène deux olibrius que j'ai fait arrêter dans le hall, pour outrage à la bienséance dans leurs propos tenus.
-Leurs noms ?
-Euh... (il lit son papier) Geoffroy Mussard et Philippe Fragione. Ils disent qu'ils venaient vous rendre visite, et n'ont pas de casiers judiciaires.
-Mais bougre de... Rah, fais-les entrer ! Bonsoir mes amis, veuillez excuser Enzo-Matteo Charvet, mon stagiaire. Il ne vous connait même pas, paix à son âme. Que faisiez-vous de mal ?
-Bonsoir camarade, dit Fragione. Oh rien, on chantait « Demain, c'est loin », à froid comme ça, pour le plaisir. Comme au bon vieux temps !
-Vous ne croyez pas si bien dire, vivement demain... Des paroles et des musiques intelligentes, ça me manque. Vous tombez à pic, vous allez pouvoir témoigner. Que pensez-vous de JUL ?
-J'ai essayé d'écouter son dernier album, dit Mussard. Je ne suis pas arrivé au bout. Comme les précédents.
-Vingt chansons pour un seul disque, ajouta Fragione, c'est plus que de l'abus ! Avant on bourrait les disques de rap parce qu'on ne savait pas quand on ferait le prochain. Lui en est à son cinquième en deux ans ! Il n'a rien compris... Je ne sais pas quel musicien peut accepter de collaborer à un tel truc...
-Et puis écoute les paroles de « La Classe », renchérit Mussard. Il réemploie l'expression « rien à cirer » qu'il dit tout le long d'une chanson, cinq plages avant ! Bonjour la diversité... Il devrait arrêter tout et écrire un livre de recettes de poulpe végane, ou faire de la télé-réalité.
-Ou même se lancer dans la politique. Vu le nombre de pébronnasses qui se foutent des lettres et de l'art en général, il se fera vite des copains parmi les élus, et il récoltera beaucoup de voix !
-Je suis d'accord, conclut l'inspecteur Balaguère-Vedène. Donc, vous témoignez n'avoir entendu aucune bonne chanson de JUL ?
-Tu as notre voix, petit frère ! répondirent-ils ensemble.
-Merci, ça m'a requinqué. »

A lire aussi en RAP, HIP-HOP par MARCO STIVELL :


SHURIK'N
Où Je Vis (1998)
Premier album solo du rappeur d'iam




IAM
L'école Du Micro D'argent (1997)
L'un des chefs-d'oeuvre du rap français

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



Non disponible


1. Je Trace Ma Route
2. Allez Le Sang
3. Je Pense à Eux
4. J'attends
5. Rien à Cirer
6. Emotions
7. Mon Bijou
8. Je Picole
9. Mon Poto
10. La Classe
11. Fusiller
12. Mon Petit
13. Ciro
14. On Est Trop (avec Ghetto Phénomène)
15. Vivre Mes Rêves
16. Toujours La Dalle
17. C'est Rien
18. Traître (avec Wanted)
19. C'est Pas Beau
20. Où Je Vais



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod