Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Lauren AQUILINA - Isn't It Strange? (2016)
Par MARCO STIVELL le 7 Septembre 2016          Consultée 253 fois

Ce qui est bien avec la pochette du premier album de Lauren AQUILINA, c'est qu'elle ne paie pas de mine et ne fait pas très actuelle. On a plutôt l'impression qu'elle a dix ou vingt ans ! La jolie demoiselle de 21 printemps aux origines maltaises et venue de Bristol, désormais établie chez Universal via Island Records, fait évoluer la pop aux accents rêveurs de ses premiers EPs, publiés en artiste "indépendante", vers un son plus électronique et accrocheur. Après tout, un de ses premiers hauts faits de musicienne en herbe reste d'avoir chanté LADY GAGA à 13 ans et à l'école, tout en se faisant remarquer...

Pour la dernière saison de la série Downton Abbey, elle a fait une très jolie reprise de "Time to Say Goodbye"/"Con Te Partiro", le tube d'Andrea BOCELLI & Sarah BRIGHTMAN, seule au piano. Sur Isn't It Strange?, elle est rarement présente dans une configuration intime, excepté sur la reprise "live" qu'elle fait de "Fools", une de ses premières chansons, avec le concours d'une guitare.

Le titre, contre toutes attentes, s'insère magistralement dans un disque pop électronique que les dirigeants de la maison de disques ont sans doute commandé. Le rendu est grand public, mais pour une fois, ils ne se sont pas trompés. En fait, Lauren AQUILINA est connue depuis le départ pour sa piano-pop qui évoque les grandes Vanessa CARLTON, Sara BAREILLES... Sur Isn't It Strange?, le son fait penser au dernier album de BIRDY, par ailleurs très bon. Sans parler de la voix...

La petite Lauren chante bien, et l'ensemble très produit n'est pas en surcharge. On peut penser que le blues gospel "Way Too Good" fait un peu forcé, ou dicté par les producteurs pour coller à ce qui marche, mais ça reste joli et la chanteuse se trouve bien mise en valeur sur des choeurs à-propos. Cela permet aussi de diversifier l'ensemble, à côté des splendides ballades "How Would You Like It?" et "Thinking About", et l'insertion d'"Ocean", encore fortement imprégnée d'un son "dream-pop", déjà présente sur un EP antérieur. Excellente manière de conclure un opus pas si conformiste.

Le meilleur, c'est que même les morceaux les plus calibrés ne font point tâche à côté. "Midnight Mouths" reprend les éléments de la pop "lounge" qui cartonne chaque été depuis deux ans (Felix JAEHN etc), mais avec intelligence, car le refrain rompt le rythme des couplets. Les grosses boites à rythmes de "Kicks", "Suddenly Strangers" et "Wicked Game" ont rarement été aussi bien utilisées dans ce qui se vend le plus, tout simplement parce qu'il y a une voix porteuse, des mélodies de qualité. Comme BIRDY. Pas de superflu, de rap, de duos obligés ni d'effets putassiers.

Chaque chanson est bonne, et il n'y a pas de réel doublon, de moments où on se dit qu'on a entendu la même juste avant. Bien sûr, globalement il n'y a rien d'original, d'abord au niveau des textes qui parlent de relations et de sentiments amoureux... Miss AQUILINA ne réinvente pas la musique, mais qui l'en blâmerait ? Les premiers accords de "Hurt Any Less", on les a entendus partout mais, dans le cas présent, c'est avec plaisir qu'on les retrouve, portés par un groove fort enthousiasmant. C'est une très bonne surprise de milieu d'album. Album peu rempli avec seulement dix chansons, mais là encore, ça ne fait que participer à sa réussite.

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


Kate BUSH
The Kick Inside (1978)
L'éveil de la fée...




Shania TWAIN
Come On Over (1997)
10ème album le plus vendu de tous les temps


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



Non disponible


1. Midnight Mouthes
2. Wicked Game
3. Kicks
4. How Would You Like It?
5. Way Too Good
6. Hurt Any Less
7. Suddenly Strangers
8. Fools
9. Thinking About
10. Ocean



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod