Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


James BLUNT - Back To Bedlam (2005)
Par METAL-O PHIL le 25 Mai 2006          Consultée 3595 fois

Blunt, James Blunt.

Tout comme l’espion britannique, tout le monde connaît James Blunt. Tout le monde a été exaspéré par son tube et surtout son refrain YOU'RE BEAUTIFUL. Le matraquage radio est censé aider les artistes et les promouvoir ; chez moi, ça fait l'effet inverse. "Back to Bedlam" a très bien failli devenir pour moi un de ces albums "à tubes" pour lesquels je ne fais aucun effort : il y aura toujours un demeuré pour l'acheter ou le télécharger et le passer lors d'une soirée. C'est à l'écoute du très réussi GOODBYE MY LOVER que j'ai changé d'avis et levé le pouce : à l'instar du premier morceau cité plus haut, il s'agit d'une "ballade romantique miévreuse à la crème chantilly". Attention au dosage, ça peut écoeurer.

Si la première m'a rapidement exaspéré, GOODBYE MY LOVER me skotche.
Construite sur LE thème récurrent, celui qui fera toujours mouche quelque part : l'amour. Oui, il aurait pu traiter de réels sujets de société, de témoigner de situations telles que l’indigne exploitation de l’homme, chargé de faire les courses et de trouver des yaourts BIO (qui d’ailleurs s’appelle maintenant Activia) Mais non ! Il faut qu’il nous ressorte ce truc qui n’intéresse personne, ce truc dont tout le monde a déjà parlé !Bref, sortons du rayon yaourts et retournons dans celui des disques.

Ici, pas de d’instrumentations pompeuses pour soi-disant renforcer le « capital émotif » d’une chanson. Finalement, qu’est-ce qu’il dit, le James ? Il dit tout simplement "je t'aiimeuuh" dans une ambiance intimiste : un piano discret qui met en valeur son timbre de voix si particulier. On a l'impression d'être en tête à tête avec l'être aimé et le voir nous asséner une déclaration enflammée. La voix enrouée de Blunt et ses intonations féminines font leur effet immédiatement. On sent qu'il a une boule dans la gorge, l'émotion dégagée est intense.

Le contenu de l'album est nettement plus varié que la facette qui a été révélée par la radio. En effet, James Blunt nous sert tantôt une pop agrémentée de quelques passages country (le très bon SO LONG JIMMY), bluesy, voire jazzy sur les bords (écoutez BILLY et son piano très "saloonesque"), tantôt des ballades romantiques du genre de celles que vous avez entendues. TEARS AND RAIN est très émouvante et rentre immédiatement en tête. CRY est à mon goût la chanson qui aurait pu remplacer YOU'RE BEAUTIFUL (d'ailleurs elles ont exactement la même intro!) : elle en a toutes les qualités, sans être aussi répétitive.
J'ai également noté quelques similitudes avec le rock émotionnel de Coldplay : en écoutant le refrain de HIGH et ce riff de guitare si particulier, ce clavier et cette voix haut perchée, je n'ai pu m'empêcher de penser au groupe anglais.
Heureusement d'ailleurs que James varie les plaisirs. Mine de rien, sa voix finit par agacer, c'est le défaut de ce disque.

Blunt démontre que l'on peut faire feu avec des instruments et des émotions tout ce qu'il y a de plus classiques. Les mélodies sont simples à retenir et donnent une drôle impression de déjà entendu. Mais paradoxalement, ça faisait bien longtemps qu'un artiste ne s'était pas aventuré en terrain aussi connu : c'est une pop assez rafraîchissante.C'est un premier essai solo plutôt réussi. Même s'il n'atteint pas les sommets tel un Damien Rice ou un Jeff Buckley, James Blunt marche sur leurs pas.
Note : ce qui est dit en introduction est dit sous le ton de la blague et j'espère que personne ne sentira visé à tort.

A lire aussi en POP :


Sally OLDFIELD
Celebration (1980)
Le disque pour vous célébrer, qui que vous soyez.




SIA
1000 Forms Of Fear (2014)
La pop star qui ne voulait pas en être une


Marquez et partagez





 
   METAL-O PHIL

 
  N/A



Non disponible


1. High
2. You're Beautiful
3. Wiseman
4. Goodbye My Lover
5. Tears And Rain
6. Out Of My Mind
7. So Long Jimmy
8. Billy
9. Cry
10. No Bravery



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod