Recherche avancée       Liste groupes



      
TRIP-HOP / SOUL / POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Danger Mouse & Daniele Luppi

GNARLS BARKLEY - The Odd Couple (2008)
Par COWBOY BEBOP le 25 Septembre 2016          Consultée 776 fois

Le doux nom de GNARLS BARKLEY évoquera, pour la majorité, un unique single : « Crazy », morceau certes excellent, mais qui a tendance à cacher la forêt. Il ne représente en effet qu'une des multiples facettes du duo formé par DANGER MOUSE et CeeLo GREEN. Leur premier LP est une véritable petite bombe, combinant R&B, électro, hip-hop et pop dans une explosion à la production parfaitement maîtrisée. Une sorte de GORILLAZ soul et survolté, en somme.

Deux ans plus tard, qu'en est-t-il de leur second album ? Privé de la force d'un impact initial, ce dernier fut accueilli assez tièdement par le public. Néanmoins, il serait dommage de passer à côté, car il contient son lot de titres remarquables qui révèlent leurs qualités au fil des écoutes successives.

Le duo n'a pas connu un nouveau succès comme celui de « Crazy ». Ce n'est pourtant pas les candidats à la succession qui manquent : « Going On » ou « Run », entre autres, sont des prétendants sérieux. Toutefois, il est indéniable que les morceaux de ce deuxième album sont plus uniformes et assez peu d'entre eux se détachent du reste. On y retrouve néanmoins une variété et un éclectisme semblables à ceux du premier opus, et même, quand on prend un peu de recul, des morceaux assez similaires : l'énergie de « Run » rappelle très fortement un certain « Transformer », la morgue ironique de « Whatever » est clairement inspirée de « Gone Daddy Gone », tandis que « Going On » fait écho à la mélancolie de « Smiley Faces ».

On pourrait continuer comme ça pendant longtemps, tant l'album se place dans la continuité parfaite de St. Elsewhere. On peut écouter les deux albums à la suite sans ressentir la moindre cassure, comme s'il s'agissait des deux faces d'un même disque. Peut-être est-ce cette ressemblance trop marquée avec St. Elsewhere qui a desservi The Odd Couple. Pourtant, en y regardant de plus près, on peut noter des changements intéressants qui montrent que le duo en avait encore sous la pédale.

Le ton est donné avec la première piste, « Charity Case ». Ambiance feutrée, samples discrets, chant un peu décalé : on tient là un mélange unique, que seul GNARLS BARKLEY aurait pu créer. Le duo s'éloigne des rivages de la soul et du R&B pour se rapprocher du trip-hop, toujours avec cette volonté de concilier expérimentation et spontanéité. Les deux compères arrivent même à nous surprendre avec « Whatever », situé au confluent du grunge, de la britpop et du rap. La production est toujours aussi riche et léchée, enfonçant l'auditeur dans une atmosphère ouatée (« No Time Soon », « She Knows ») ou explosant dans un feu d'artifice de samples (« Surprise », « Run »). La touche déjantée qui a fait le succès du duo est toujours bien présente dans les instrumentations de DANGER MOUSE, et l'aisance du multi-instrumentiste à tisser d'étonnantes tapisseries sonores est toujours aussi impressionnante. Mention spéciale aux lancinants « Who's Gonna Save My Soul » et « Open Book », qui débordent d'émotion – encore une fois, la voix de velours de CeeLo GREEN fait mouche. Vraiment, tous les titres méritent qu'on les écoute attentivement, il n'y a pour ainsi dire aucun déchet sur The Odd Couple.

Les attentes étaient élevées après le petit coup de génie de St. Elshewere, mais GNARLS BARKLEY s'est montré à la hauteur. En clair, si vous n'avez pas accroché au premier album, passez votre chemin, car il s'agit plus ou moins de la même chose. Mais si vous êtes tombés sous le charme étrange de St. Elsewhere, alors jetez-vous sur ce second album, vous ne serez pas déçus. Probablement.

A lire aussi en TRIP-HOP :


MASSIVE ATTACK
Mezzanine (1998)
Dis, on joue à avoir peur?




ORANGE BLOSSOM
Orange Blossom (1997)
Fabuleux


Marquez et partagez





 
   COWBOY BEBOP

 
  N/A



- Danger Mouse (mixage, production)
- Ceelo Green (chant)
- Jason Falkner (basse, guitare, orgue)
- Josh Klinghoffer (basse, guitare)
- Steve Nistor (percussions)
- Clint Walsh (guitare)
- Joey Waronker (batterie, percussion)


1. Charity Case
2. Who's Gonna Save My Soul
3. Going On
4. Run (i'm A Natural Disaster)
5. Would Be Killer
6. Open Book
7. Whatever
8. Surprise
9. No Time Soon
10. She Knows
11. Blind Mary
12. Neighbors
13. A Little Better



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod