Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-WAVE  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


PROPAGANDA - A Secret Wish (1985)
Par CYRIL le 9 Juin 2006          Consultée 5225 fois

Contrairement à la new-wave anglaise, la nouvelle vague allemande se place plus à l’avant-garde, se veut moins évidente à appréhender et plus expérimentale. C’est d’ailleurs en Allemagne que « naît » la cold-wave (ramification de la new-wave la plus sujette aux expérimentations) avec des formations comme Can ou Kraftwerk. Propaganda s’inspire bien évidemment de ces formations et de Die Krupps, dont Ralf Dörper était membre avant de fonder Propaganda, pour façonner un son qui se veut différent de ce qui se fait à cette époque du côté de la Grande-Bretagne. Pourtant, les compositions de Propaganda ne se placent pas aux antipodes de ce qui marche durant les eighties. On trouve bien sûr dans cet album des sonorités froides et industrielles rappelant l’univers de Fritz Lang mais on remarque également avec satisfaction que certaines composantes plus légères et plus superficielles propres aux groupes vendeurs de ces années 1980 tentent de se glisser ici.

La qualité de l’album réside dans cette alliance subtile comme on l’envisage à l’écoute de « P-Machinery », le plus grand succès de Propaganda. En effet, ce titre, en apparence simple, se distingue au fil des écoutes par son caractère colossal et document menaçant avec, notamment cette intro robotique (« Power – force – motion – drive ») des plus efficaces. Ce morceau offre de plus une formidable résonance avec Metropolis, remis au goût du jour à cette époque par Giorgio Moroder avec une bande-son peut-être discutable mais qui a le mérite de rendre le film moins abrupt. Autre allusion plus franche à l’œuvre de Fritz Lang, « Dr. Mabuse » est un titre oppressant, sinistre et fleuve, rehaussé par la voix pénétrante et grave de Claudia Brücken. Pour les érudits, « Dr. Mabuse » est la combinaison de deux morceaux que sont « Das Testament Des Mabuse » et « Strength To Dream ».

Dans un registre moins angoissant mais tout aussi imposant, l’atmosphérique « Dream Within A Dream » est un morceau fleuve empreint de solennité qui ouvre l’album avec classe et densité. La qualité des arrangements est indéniable même si l’aspect synthétique propre aux années 1980 peut agacer. On appréciera le travail fouillé et varié effectué ici. En effet, le groupe se permet d’explorer plusieurs styles comme le rock (teinté bien sûr d’électronique) sur l’énergique « Jewel » ou sur l’excellent « The Murder Of Love ». « Duel » lorgne vers la pop fraîche et légère que l’on retrouve chez Level 42 ou Spandau Ballet, et l’on comprend dès lors que ce titre sort en single durant l’année 1985. On lui préférera néanmoins « The Chase », tout aussi attrayant mais autrement plus inspiré avec des changements de rythme et de mélodie plus appuyés. « Sorry For Laughing » est du même acabit en étant malgré tout plus austère mais il ne s’agit là que d’une apparence qui se dissipera bien vite. Achevons ce tour d’horizon avec « Frozen Faces », qui annonce à sa manière l’avènement d’un nouveau genre, la techno pour ne pas le citer, et qui résume assez bien l’ensemble de ce disque, avant-gardiste tout en étant bien établi dans la mouvance de son époque.

Il s’agit bien évidemment du principal intérêt généré par ce groupe, malheureusement éphémère et mis sur la touche depuis. Pourtant, A Secret Wish mérite d’être (re)découvert car il est un condensé brillant de ce que la new-wave produit de meilleur.

A lire aussi en NEW-WAVE par CYRIL :


David BOWIE
Lodger (1979)
Méconnu, abrupt, génial !

(+ 2 kros-express)



David BOWIE
Station To Station (1976)
Le retour du "thin white duke"...

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez





 
   CYRIL

 
  N/A



- Claudia Brücken (chant)
- Suzanne Freytag (chant, musique)
- Ralf Dörper (musique)
- Michael Mertens (musique)


1. Dream Within A Dream
2. The Murder Of Love
3. Jewel
4. Duel
5. Frozen Faces
6. P-machinery
7. Sorry For Laughing
8. The Chase
9. Dr. Mabuse



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod