Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-WAVE  |  STUDIO

Commentaires (12)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Rover
- Membre : Iggy Pop , Brian Eno , Uriah Heep, Naked City, Tin Machine
 

 Billboard : Let's Dance (654)

David BOWIE - Lodger (1979)
Par CYRIL le 5 Décembre 2006          Consultée 15057 fois

Lodger est un album particulier. Il s’agit tout d’abord du dernier de la trilogie berlinoise et marque ensuite la fin de la géniale collaboration de David Bowie avec Brian Eno. On peut d’ores et déjà l’affirmer : Lodger reste profondément marqué par l’expérimentation tout en se démarquant de ses prédécesseurs. Oui, Low et Heroes proposent des expérimentations froides et dépressives (« Warszawa », « Sense Of A Doubt ») tandis que Lodger se veut plus délirant. Les clips vidéo issus de ces trois albums illustrent parfaitement ce propos ; en effet, ceux tirés de Low et Heroes (« Be My Wife », « Heroes ») sont minimalistes et montrent un David Bowie distant et sérieux alors que ceux issus de Lodger sont bien plus avenants : on y retrouve le Thin White Duke à nouveau travesti sur l’hilarant clip de « Boys Keep Swinging » ou encore provocateur sur « DJ » où il se complaît au beau milieu d’une foule qui n’a d’yeux que pour lui !

Lodger est un album déjanté. David Bowie ne semble s’accorder aucune limite et se frotte à la world music avec une aisance remarquable, en bon locataire du monde (lodger) qu’il est devenu. C’est ainsi qu’il nous propose des titres comme « Yassassin » (à la rythmique reggae et à la mélodie arabisante) et « African Night Flight » (où sa diction est tout simplement tonitruante). Génial Bowie, qui nous invite à un tour du monde complètement baroque dans une première partie d’album contenant des morceaux aussi différents qu’enthousiasmants. « Fantastic Voyage » est une ballade émouvante alors que « Move On » et « Red Sails » sont deux morceaux de pop music dérangée et énergique, où le jeu de guitare de Carlos Alomar, abrasif au premier abord, se révèle particulièrement inventif et efficace.

Lodger est un album génial. Abrupt peut-être. Il faut en tout cas prendre le temps de se familiariser avec lui. D’ailleurs, quelques titres sont d’emblée plus accessibles. Je pense à « DJ », « Boys Keep Swinging » et « Look Back In Anger », invariablement présents au sein des innombrables compilations disponibles sur le marché. Ce sont trois titres ahurissants de maîtrise et de panache, où David Bowie s’impose en crooner. Ce sont les morceaux les plus connus du disque, ceux qui constituent un bon prélude à son écoute globale, qui nous dévoile en conclusion « Repetition » (moins décomplexé) et « Red Money », qui reprend la musique de « Sister Midnight », chanson présente sur The Idiot d’Iggy Pop. Rassurez-vous, il ne s’agit pas d’un manque d’inspiration mais d’une petite baisse de régime, non préjudiciable à l’ensemble de cet opus, qui ne contient pas un seul instrumental, contrairement à ses prédécesseurs.

Lodger est un album indispensable. Le dernier d’un triptyque avant-gardiste et important. Le plus méconnu, le plus extravagant, le plus jouissif. 5/5 : un point c’est tout !

A lire aussi en NEW-WAVE par CYRIL :


PROPAGANDA
A Secret Wish (1985)
Le meilleur de la new wave est là !




David BOWIE
Scary Monsters (1980)
Les années 80 débutent parfaitement pour bowie

(+ 3 kros-express)

Marquez et partagez





 
   CYRIL

 
   ERWIN
   WALTERSMOKE

 
   (3 chroniques)



- David Bowie (chant, piano, synthétiseurs, chamberlain, guitares)
- Brian Eno (piano, trompettes, traitements de guitares et de s)
- Adrian Belew (guitares, mandoline)
- Carlos Alomar (guitares)
- Dennis Davis (batterie)
- George Murray (basse)
- Sean Mayes (piano)
- Simon House (violon, mandoline)
- Roger Powell (synthétiseurs)
- Tony Visconti (mandoline, guitares, chant)
- Stan (saxophone)


1. Fantastic Voyage
2. African Night Flight
3. Move On
4. Yassassin
5. Red Sails
6. Dj
7. Look Back In Anger
8. Boys Keep Swinging
9. Repetition
10. Red Money



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod