Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
10 commentaires notés  
[?]



Iron Maiden
Killers
Page   1 | 2 | 3 | 4 |

le 08 Mai 2014 par TONIO


Les débats dans les commentaires sont passionnants ! Quel groupe quand même...

Cet album est excellent, bien plus captivant, énergique et homogène que leur premier je trouve. La mutation avec NOTB serra étonnante. Je suis complètement fan du chant de Di Anno, mais il est certain que vu la tournure mélodique de Maiden à partir du disque suivant, le changement était inévitable, vitale même. Peut-on imaginer Powerslave ou 7th Son avec Di Anno au chant ? Evidemment non, même si le résultat aurait pu être marrant.
Les époques Di Anno et Bruce D sont tellement distinctes que j'ai presque l'impression d'écouter 2 groupes différents.

Ce Killers en tout cas renferme des morceaux absolument superbes. Le groupe, grâce à cet équilibre fragile entre la richesse mélodique, la rythmique carrée et le chant on ne plus personnel de Di Anno, accouche d'un disque qui ne ressemble à aucun autre.

Un des disques de heavy que j'ai le plus écouté, frissons à chaque écoute !

le 08 Mai 2014 par POWERBEAUF

@ Alan

Allons, Allons ! Les rumeurs sont une chose, les faits en sont une autre. "Killers" est sorti le 02 février 1981. Le Killer World Tour a commencé moins de 2 semaines plus tard. Au 15 août 1981, le groupe a déjà enquillé 112 concerts en 6 mois avant de se lancer dans une nouvelle tournée européenne. Quand donc MAIDEN aurait-il eu le temps d'enregistrer "The Number..." avec Di Anno ? Et même, quand donc aurait-il trouvé le temps de composer ces titres pendant une tournée pareille ?

Dans son numéro de l'été 2012 (n°123), Rock Hard a publié 8 pages sur "The Number of the Beast". Dixit Steve Harris : "Sur Killers, il n'y avait que 3 "nouvelles" chansons : Murders in the Rue Morgue, Gengis Khan et Killers. Le reste avait été laissé de côté par manque de place lorsque nous avions mis en boîte notre premier disque. The Number of the Beast est donc le premier album pour lequel il nous faut tout écrire en un peu moins de 3 semaines. Parce que, contrairement à ses 2 prédécesseurs où le matériel était prêt depuis des lustres, cette fois-ci, nous n'avons rien. Je fais pour la première fois l'expérience de ce type de pression et ça m'oblige à me sortir les tripes." Cela paraît clair.

Pour info, "22 Acacia Avenue" et "Children of the Damned" ont été jouées en avant-première le 11/11/81 au Rainbow Theater. Le groupe a récidivé le 23/12/81 avec "Run to the Hills" et "The Prisoner" au Ruskin Arms. L'album, lui, est sorti le 22/03/82.

Dernière chose, bien que Bruce ne soit pas crédité pour les compositions (officiellement à cause d'un contrat qui le liait encore à SAMSON, la bonne blague !), il a bien participé à l'écriture de "The Prisoner", "Run to the Hills" et "Children of the Damned".



Par Forces Parallèles

Nous vous rappelons que la section commentaire est supposée recueillir vos avis sur les albums chroniqués.
Nous ne validerons donc plus que les commentaires portant sur l'album. Merci de votre compréhension.


le 08 Mai 2014 par ALAN

Et pour illustrer mon propos :

Guitar International: Were you involved in the writing of "The Number Of The Beast"?

Paul Di'Anno: I was, there is a very rare demo going around of me signing "Run To The Hills" and "Hallowed Be Thy Name". I laid one of them down in Toronto but by then, I had lost all interest.

Read more at http://www.blabbermouth.net/news/paul-di-anno-anyone-who-slags-off-on-iron-maiden-i-ll-punch-them-out/#FQESp5atCCByV8QO.99.

Je crois que c'est clair. Donc, ces deux morceaux, au moins étaient écrits pour Paul

le 07 Mai 2014 par ALAN

Soyons clair.
Bruce Bruce est le chanteur dont MAIDEN avait besoin. Ce type est un cyborg, un vrai pro, un winner sans faille (quoiqu'il ai pété les plombs après la tournée Powerslave, mais je crois que c'est compréhensible avec ce niveau de folie !).
Ce que MAIDEN a accompli, il ne l'aurait jamais fait avec un type comme Di Anno.
Mais il est difficile de savoir si OUI ou NON certains morceaux de NOTB étaitent composés avant l'arrivée de BB, tant la com de MAIDEN (Harris) est floue à ce sujet. pendant des années, il a circulé une rumeur sur une version de NOTB avec Paul au chant, c'est dire... BB aurait, bien que non crédité, participé à l'élaboration de certains morceaux... Bref, on n'est pas sur de grand chose, idem concernant les moult changements de personnel des premières années (quid et comment celle de C. Burr, par exemple : viré, parti de son plein gré...).
Après, tout est question de goût. Je ne prise guère NOTB, qui est, je le pense également, leur album le plus bancal des années 80. Comme un goût de compos écrites pour Di Anno et interprétée par un BB pas encore tout à fait à sa place. J'ai frémi d'horreur la première fois que j'ai entendu BB chanter des morceaux comme Killers, avec ses hurlements de gargouilles en place des vocaux de Paul, au début des morceaux. ce n'était tout simplement pas son style. Après, je me suis toujours un peu méfié de son côté opportuniste, après avoir lu les déclarations de P. Samson sur le compte de BB, le fait qu'il détestait la musique de MAIDEN, qu'il avait balancé la K7 de KILLERS par une fenêtre du bus tour de SAMSON... Bref... Di anno reste unique avec son attitude Punk, Rock, rebelle... un beautiful looser, pas un type qui était destiné à réussir. le Gene Vincent du Heavy Metal ? Dire que ce type a été condamné pour fraude aux allocs... Vous imaginez BB dans la même panade, une seule seconde ?

le 07 Mai 2014 par POWERBEAUF


Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire ! "The Number of the Beast", un "album de transition" ou encore "l'album le plus faible des 80's" ! On croit rêver...

On a le droit de ne pas aimer cet album, mais de là à écrire des inepties pareilles... Un album qui permet à un groupe d'être pour la première fois n°1 du top albums anglais et d'affirmer un style et un son qui seront définitivement ses marques de fabrique, c'est tout sauf un album de transition ! En plus, la moitié des compos de ce disque font toujours partie des setlists du groupe ! "Killers", lui, ne contient qu'un seul classique, c'est-à-dire un titre qui a eu une véritable postérité ("Wrathchild"), le reste des morceaux a rapidement été laissé de côté.

Qui plus est, les compos de "The Number..." n'ont en aucun cas été taillées pour Di Anno, puisque les titres qui le composent ont été écrits après son éviction ! Quant aux vocalises de Bruce, elles plaisent ou non, mais le bougre est toujours juste et a dû faire face à un Martin Birch hyper exigeant (ce dernier l'a poussé à bout pendant 4h pour enregistrer les 4 premières lignes de la plage titulaire !).

Enfin, le renvoi de Di Anno a beau avoir été un choc pour le groupe, MAIDEN ne s'est pas vraiment retrouvé sans chanteur à ce moment-là : le dernier concert du groupe avec Di Anno a eu lieu le 10/09/81 à Copenhague, mais dès le mois d'août, MAIDEN avait auditionné Terry Slesser (qui n'a pas fait l'affaire) et était déjà entré en pourparler avec Dickinson (le 29/08/81 lors du festival de Reading). On peut regretter le personnage de Di Anno et le côté brut des 2 albums auxquels il a contribués, mais son départ était indispensable à la survie, puis à l'ascension du groupe.

Concernant "Killers", c'est l'album de MAIDEN des années 80 que j'écoute le moins. "The Ides of March", "Wrathchild", "Murders in the Rue Morgue" et "Killers" sont formidables, "Prodigal Son" est sympa, mais le reste ne m'a jamais semblé inoubliable. Et puis bon, le groupe proposera très vite des albums qui relègueront "Killers " dans le peloton de sa discographie. Superbe pochette, néanmoins.

Note réelle : 3,5/5














1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod