Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
10 commentaires notés  
[?]



Toto
Isolation
Page  1 | 2 | 3 |

le 21 Novembre 2018 par LEO


Bizarre, de mon côté je ne ressens pas "Lion" comme étant trop orchestré ou bruyant !!! en tous cas, pas plus que "Angel Don't Cry" par exemple.
Sinon d'un point de vue général, Ce cinquième album de TOTO m'apparait plutôt honnête et sympathique même si je trouve le son pas mal entâché de sa production rigide estampillée mid-80's mais la qualité globale des morceaux aide à faire passer la pillule et Fergie Frederiksen assure bien lorsqu'il est derrière le micro.
Je retiens avant tout les énergiques "Carmen", "Lion", "Stranger In Town", "Angel Don't Cry", "Endless" et le morceau-titre.
Bien qu'assez efficaces, "Mr. Friendly" et "Change Of Heart" m'apparaissent un peu en deçà avec leur rythmique stoïque (déjà bien appuyée sur tous les autres morceaux de l'album celà dit).
La sucrerie dégoulinante "How Does It Feel" se laisse écouter, sans plus. mais je me dois de préciser que je ne suis pas fan des ballades du groupe de manière générale.
Enfin le poppy "Holyanna" qui referme l'album est gentillet sans pour autant être mauvais mais il ne me fait ni chaud ni froid.
Isolation est le dernier album de TOTO que je peux écouter en intégralité, Fahrenheit, The Seventh One & Co. ne m'ayant pas convaincu sur la longueur j'ai fini par décrocher du groupe, qui de toute façon ne m'a jamais parlé plus que ça....

le 21 Novembre 2018 par NONO


@METALPROG84 : Je suis quasiment du même avis que toi. Et je suis heureux de voir que pour une fois, quelqu'un reconnaît la puissance et la réussite de "Change of heart" ! Comme toi aussi, je suis un des rares (visiblement) à ne pas aimer "Lion". Si beaucoup pensent que l'album sonne trop "hard FM" ce que je désapprouve, cependant avec "Lion" il y a lieu de s'interroger ! Morceau trop orchestré, trop rempli, trop bruyant, et si la voix de Frederiksen est assez bonne en général, elle est littéralement saoûlante sur ce morceau.
Pour le reste : j'adore "Stranger in town" (bien qu'un peu trop séquencé), "Angel don't cry" est sublime, "Endless" est une très belle réussite (morceau étonnamment "pop" dans un album plutôt orienté métal !), "Isolation" je la trouve assez bonne sans plus, "Holyanna" est excellente (même si je m'en suis un peu lassé mais la 1ère fois que je l'ai entendue j'ai tout de suite accroché).
J'aime assez "Carmen" et "How does it feel" sans plus.
Les 2 seuls titres qui me laissent sur ma faim sont "Lion" (déjà évoquée plus haut), et "Mr Friendly" que je trouve honnêtement un peu bâclée.
Cet album est peut-être plus basiquement rock, sans la virtuosité et la dextérité légendaire des musiciens (à commencer par Jeff Porcaro dont le jeu est plus métronomique, plus "binaire", pas de shuffle ou de rythmes alambiqués ici), mais globalement je regrette que cet album soit si mésestimé.

le 21 Novembre 2018 par METALPROG84


Album un peu mitigé, avec 2 excellents morceaux quand même: "Stranger in town" et "Isolation", quelques titres plutôt bons ("Carmen", la ballade "How does it feel" et le très rock "Change of heart"). Par contre, je n'aime pas du tout "Lion". Les autres morceaux sont corrects sans plus.
Il ont fait beaucoup mieux ("Hydra", "Turn back" ou le dernier "XIV"), mais pire aussi ("Fahrenheit").

le 13 Novembre 2018 par NONO

@ SGTJAKKU : J'ai bien aimé ton dernier paragraphe, auquel je souscris pleinement ! J'ajouterais, en plus, concernant la kitcherie typique "80s" : le gant en cuir avec les doigts qui passent au travers !! LOL Il suffit de regarder un clip de Billy Idol pour s'en convaincre.
Pour les femmes il y avait : la crinière javellisée, le maquillage "à la truelle" violet/rose, les boucles d'oreilles triangles, les badges en pagaille et surtout les innombrables bracelets/colliers, à en faire verdir des sapins de Noel !! Oh... et j'allais oublier : la moue typique faussement désabusée, qui était compensée par un poing en l'air (ganté) au moment où retentit un coup de caisse claire "reverbée" Poum-Tchâââ !!

le 29 Juin 2015 par SGTJAKKU


Difficile d’enchaîner après le IV tant ce dernier a été un exercice parfaitement réussi : accessible mais complexe et riche, un poil cheesy mais toujours de bon goût, tout ce que Isolation ne parvient pas à réaliser. Hélas, ce disque a bien mal vieilli et tombe dans le piège de la caricature du groupe rock FM des années 80...mauvais goût au rendez-vous...ce que le IV avait su si bien éviter (sorti en 1982, grande année, où la vulgarité des années 80 n'avait pas commencé). Toute la kitcherie des groupes américains des 80's se fait beaucoup ressentir en grande partie à cause d'un chant "too much over the top" qui frôle parfois le ridicule.

Mais tout cela serait pardonnable si la musique en valait la chandelle car là aussi, c'est la douche froide : refrains bidons et convenus, mélodies variétoches, grosse reverb sur la caisse claire, synthés "ultranumériques"... Seuls 4 titres sauvent l'album du naufrage complet. "Carmen", "Lion" et "Stranger In Town" sont de très bonnes chansons. Là, c'est du Toto qu'on aime ! Holyanna est une très belle surprise surtout que ce morceau vient conclure une face B bien médiocre...

Si vous aimez fermer le poing et sussurer un "In The Heat Of The Night..." (parole typique et gros cliché des années 80) et que vous aimez aussi porter chez vous un bandana sur un magnifique mulet, un jeans serré, des baskets et un débardeur, cet album est pour vous ! Foncez l'acheter ! Ma note est 2,5 en réalité.













1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod