Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
18 commentaires notés  
[?]



Genesis
And Then There Were Three...
Page   1 | 2 | 3 | 4 | 5 |

le 06 Août 2008 par TURO


Sans doute l'album le moins bon de la période 76-80. Il n'en recèle pas moins quelques très bons moments comme le dynamique morceau d'ouverture "Down and out" et la joli ballade qui suit "Undertow".

Le problème ne vient pas du fait que cet album soit de la soupe (de la soupe comme ça, j'en veux bien tous les jours) mais au contraire d'un certain manque d'inspiration. Il est clair que par rapport à "Wind And Wuthering" et "Duke", la qualité des compositions est bien moindre dans l'ensemble, c'est flagrant.

Le départ de Steve Hackett laisse en effet le champ libre aux claviers omniprésents de Tony Banks (et ça ne changera plus à partir de ce disque) mais le bougre nous gratifie encore de superbes mélodies. Alors on peut regretter le côté ultra-pop de "Many too many" mais il faut reconnaitre que c'est une très belle chanson !

Mention spéciale pour finir aux 2 morceaux sans doute les plus réussis de l'album : "Say it's alright Joe" et "The lady lies", bien plus intéressants que "Follow you follow me" qui n'aura pour seul mérite d'être le 1er "hit single" de leur carrière.

Avec cet album, Genesis évolue, mais évolue bien. La vraie "chute" du groupe viendra avec les années 80 et l'orientation définitivement pop prise par "Abacab".

le 01 Avril 2008 par DADOUU


Album de transition entre les dernières touches progressives de l'album précédent et la direction pop pure des albums suivants...
donc c'est normal je pense, qui dit transition/charnière, dit pas toujours super bon album.

le 23 Janvier 2008 par STEFAN


"And Then There Were Three" est, sauf Many Too Many - le hit de l'album -, une oeuvre où Genesis est ENCORE le Genesis des années 70 bien qu'on sente, rétrospectivement, que la période plus commerciale est, déjà, en gestation.
Un album qu'il faut donc écouter avec l'esprit ouvert, sans a priori et juger pour ce qu'il est : un album de transition mais un excellent album tout de même !

le 15 Décembre 2006 par TERRY


Sans pour autant être raté, "...ATTWT..." est quand même nettement en-dessous des joyaux "Wind & Wuthering", "Foxtrot" et "The Lamb Lies Down On Broadway".
Un disque vachement long (53 minutes). Si on lui retirait deux titres ("Say it's alright Joe" et "Deep in the motherlode"), soit l'équivalent de 10 minutes, on obtiendrait un disque fantastique. Au lieu de ça...

le 07 Octobre 2006 par DAVID


Yo !
Ben au risque de surprendre, je l'aime bien ce disque, ben ouais. Ma chronique remonte à pas mal d'années quand même.
Voilà titre par titre ce que j'en pense aujourd'hui :

Down and out : 8/10
Le morceau typé "prog" en ouverture, à priori pas grand chose n'a changé, et pourtant... Très rythmé, dynamique, d'emblée on s'éloigne de la mollesse désespérante de Wind & Wuthering, plutôt un bon point.

Undertow : 7/10
Bonne première ballade, larmoyante comme il faut, et comme c'est la première, ça va.

Ballad of Big : 4/10
Bof, tentative plus rock mais j'aime pas trop, je trouve Genesis plus à l'aise dans le registre larmoyant.

Snowbound : 4/10
L'alternance "un rock - une ballade - un rock - une ballade" peut devenir fatiguant, voire carrément indigeste, il est d'ailleurs grandement responsable dans mon rejet que j'ai eu pour cet album pendant des années. Sans parler de ce refrain qui semble ne jamais se terminer... sortez les mouchoirs !

Burning Rope : 8/10
La richesse des claviers, la mélodie imparable de Phil Collins... finalement, elles sont pas si mal toutes ces ballades.

Deep in the motherlode : 5/10
Un morceau qui possède une atmosphère spéciale, comment dire, glaciale, enfin qui colle à merveille avec la pochette (surtout avec l'intérieur de la pochette). Même si j'accroche moyennement à ces claviers qui font tout sur le morceau ou presque.

Many too many : 7/10
Encore une mélodie bien trouvée, même si on peut regretter que cette ballade n'aille pas aussi loin qu'on l'aurait souhaité. Elle se termine un peu vite, il aurait pu se passer plus de choses encore (un peu comme sur Burning Rope)

Scene’s from a nightdream dream : 6/10
Un rock que je trouve expédié un peu rapidement, un peu farfelu je sais pas, j'accroche pas complètement même si il y a de bonnes guitares, chose assez rare pour être soulignée (Mike Rutherford est loin d'égaler Steve Hackett pour son premier album en tant que lead-guitariste).

Say it's alright Joe : 9/10
Très belle ballade, boulversifiante, une de mes préférées avec Phil Collins au chant.

The Lady Lies : 9/10
Encore une qui m'impressionne, à la fois par leur facilité à pondre une mélodie magnifique tout en gardant un tempo très enlevé, rythmé (surtout en live). Et si finalement le passage de Genesis du format prog à des "pop-songs" courtes et efficaces leur était profitable ?

Follow You Follow Me : 1/10
Non là désolé, mais je trouve ce morceau nul. Le pire reste ces claviers qui jouent exactement les mêmes notes que la mélodie du chant, je trouve que ça donne un effet, comment dire... bien nase :)

Album : 6/10
J'en connais qui vont halluciner en lisant mon avis. Oui, j'ai changé d'avis sur ce disque, je ne pouvais pas le piffrer avant. Les défauts restent les mêmes pour moi, un agencement des chansons vraiment maladroit, un enchainement symétrique (une ballade - un rock, répété à l'infini) qui se répète jusqu'à écoeurement.

Mais je l'ai redécouvert suite à des évènements persos qui me laissent beaucoup plus réceptif à ce genre de musique (pour les ballades surtout). Je le préfère à Wind & Wuthering, sans problème.
Les morceaux pris individuellement, je me rends compte qu'il y a vraiment des perles là dessus.
Qui plus est, on est toujours dans le son années 70, il n'y a pas encore les travers des années 80 (bien meilleur qu'Abacab donc, c'est certain). Je trouve qu'il met davantage l'accent sur l'émotion qu'un Duke parfois froid et clinique. Puis Yes et ELP avaient aussi simplifié leur musique la même année sur Tormato et Love Beach, et franchement sur les trois, ATTWT est quand même bien meilleur que les 2 autres albums... en toute objectivité bien sur.













1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod