Recherche avancée       Liste groupes



      
POP FRANçAISE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


ALAIN SOUCHON & LAURENT VOULZY - Alain Souchon & Laurent Voulzy (2014)
Par MARCO STIVELL le 15 Avril 2017          Consultée 364 fois

Que voulez-vous ? Alors qu'il est si facile de critiquer, on se rend compte que certaines occasions nous font revoir ce que l'on pensait. Ainsi en va-t-il de cet album d'Alain SOUCHON et de Laurent VOULZY, qui à la base ne m'inspirait pas confiance. Il y avait certes le joli « Derrière les Mots » entendu à la radio, mais c'était bien l'arbre cachant la forêt !

En même temps, rien de trompeur derrière cette mélodie pop sucrée et raffinée comme de la dentelle d'Alençon, avec un texte très fleur bleue et même d'autres couleurs, de la part d'anciens bons hippies qui ont su le rester. Le pouvoir des fleurs, derrière les mots. Et avec ces deux artistes réunis, plus de maux.

Non, plus guère d'album moyen pour SOUCHON, après quinze années peu mémorables. En tout cas, on les oublie vite à l'écoute de ce disque réalisé le plus équitablement du monde (mieux que tous ceux publiés depuis quarante ans) avec Laurent VOULZY, qui a déjà bien redressé la barre avec Lys & Love. Paroles et musique ensemble, un travail commun qui s'entend et se respire. Un bonheur pur.

Nos deux nostalgiques ne livrent peut-être pas un disque très optimiste, mais il reste léger comme une caresse, c'est du petit lait (entier). Et le meilleur, c'est que toutes les chansons sont magnifiques. Dites vous que SOUCHON a 70 ans, et que VOULZY n'en est pas loin ! Ecoutez "Bad Boys" et son swing folk bien balancé. Vous qui vous demandez souvent et comme moi pourquoi les filles aiment ce genre-là, gros durs, tatoués etc, avant de bien écouter nos deux dandys, de vous souvenir que cela cache une faille et que, tout simplement, l'être humain est bien compliqué.

Et pourtant, si cela pouvait être aussi simple, si les tourments pouvaient être aussi doux qu'une chanson de cet album ! Quelques accords, des mélodies sucrées, de rares moments qui s'emballent un peu plus comme cet "Oiseau Malin", tout ce qu'il y a de plus finaud en effet. Un texte ciselé de SOUCHON, le genre à s'être fait attendre longtemps et qui résume bien le monde depuis quelques années, entre crise et peuples qui ne demandent qu'à s'émanciper. La production rappelle Lys & Love pour le côté électro, on pense aux années fin 90 et il y a du mellotron.

Les BEATLES sont là, on le sait, les BEACH BOYS aussi dans les subtilités musicales de cette très belle "Idylle Anglo-Normande", une romance fugace sur un ferry, le genre de thème cher à SOUCHON et qu'il sait si bien nous conter. Avec VOULZY en choeur, il chante la mer, tous deux nous disent, sur le merveilleux "La Baie des Fourmis" au rythme biguine, "Glisser les soucis de la vie, glisser les jolies sirènes aussi... Rester la journée entière ici, sur le mur de pierre, devant la baie des fourmis... Regarder la mer, ne pas avoir d'autre envie que regarder la mer..."

C'est désarmant de classe et de beauté, l'enfance de l'art et la maîtrise par l'expérience en même temps. Que dire alors quand les deux copains racontent une escapade en voiture et en Île-de-France, SOUCHON retrouvant sa science des mots "rythmiques", comme dans sa jeunesse d'auteur dorée ? Quand ils chantent des ritournelles très courtes et a-cappella avec un parfum printanier ?

Quand, enfin, ils nous servent deux beaux chefs-d'oeuvre avec "Consuelo" et "Il Roule", plus denses et entêtants, où VOULZY arrangeur déploie sa superbe et nous remet les sempiternels arpèges de Rickenbaker 6 et 12 cordes électriques, qui font toujours leur effet... Brillant, majestueux, et les mélodies sont à tomber. Ce qu'il manque à ce disque ? Un titre à lui peut-être. Sachant qu'il repose sur cette alliance miraculeuse, d'autant qu'on la connaissait bien, et que c'est justement ça, son identité, sans avoir à aller chercher plus loin.

Après tout, ça coule de source, du début à la fin, ça fait vraiment du bien. L'union fait la force, merci messieurs.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par MARCO STIVELL :


ZAZIE
Cyclo (2013)
Noir c'est noir.




Jacques DUTRONC
Jacques Dutronc (et Moi, Et Moi, Et Moi) (1966)
Un classique du rock français


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



Non disponible


1. Derrière Les Mots
2. Oiseau Malin
3. Idylle Anglo-normande
4. Il Roule
5. Consuelo
6. En Île-de-france
7. Oui Mais
8. Ils étaient Deux Garçons (trois)
9. Bad Boys
10. On était Beau
11. Souffrir De Se Souvenir
12. La Baie Des Fourmis



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod