Recherche avancée       Liste groupes



      
GRUNGE  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


DAYS OF THE NEW - Yellow Album (1997)
Par TWISTER le 21 Septembre 2017          Consultée 407 fois

La période grunge des années 90 a clairement marqué son temps. Bon nombre d'adolescents ayant grandi au son de NIRVANA, SOUNDGARDEN ou encore PEARL JAM ont mûri et digéré toutes ces influences pour nous offrir une scène post grunge plus qu'intéressante. Les petits gars de DAYS OF THE NEW en font clairement parti.

Le premier album éponyme du groupe surprend par son aspect étonnement mature et travaillé. A peine âgés de 17 à 20 ans, les membres de DAY OF THE NEW font des merveilles en partant d'un postulat simple : faire de la musique grunge purement acoustique. Exit les grosses grattes saturées et bienvenue dans cet album aux sonorités d'un "Jar of flies" d'ALICE IN CHAINS.

Dès le départ, la patte acoustique digne des meilleurs MTV Unplugged séduit par son aspect puissant et mélodique. Cette caractéristique provient du chanteur, guitariste et membre fondateur du groupe: Travis Meek. Véritable pilier, ce jeune homme de 17 ans en impose et se présente comme la tête pensante du groupe. Celui-ci ne concède rien à ses camarades qui deviennent rapidement les petites mains exécutantes de ses idées. Le groupe rentre en studio en fin d'année 1996 et signe d'office chez Outpost records puis Geffen Records. L'album sort finalement pendant l'été 1997.

Le résultat global est remarquable. Ce Yellow album s'ouvre sur "Shelf in the room" une perle aux sonorités entêtantes. Puis vient "Touch, Peel and Stand", le morceau qui propulsera l'album en tête du Bilboard US pendant dix sept semaines consécutives ! Même si l'album est homogène et ne baisse pas en qualité, j'offre une mention spéciale à "Where I Stand", "Freak" ou encore "Cling" et "Boner" (une hidden track tellement bonne qu'on se demande pourquoi elle se cache). Les titres s'enchaînent en proposant des solos acoustiques hypnotiques, un chant toujours envoûtant et parfois puissant de Meek, le tout couplé à des sonorités arabisantes. Clairement introspectif et légèrement dépressif, ce disque ne laisse pas de marbre et se fait remarquer.

Rapidement propulsé sur le devant de la scène, le groupe fait les premières parties de METALLICA et de Jerry Cantrell tandis que l'album s'écoule tranquillement à plus d'un million d'exemplaires. L'avenir s'annonce radieux mais c'était sans compter sur le charisme étouffant et le despotisme de Travis Meek. Constamment drogué et difficilement gérable? il se lasse vite des critiques des autres membres du groupe, attendant la fin de la tournée live pour congédier ses comparses. Il les remplacera peu de temps après en vue de la préparation d'un second disque.

D'une certaine façon ce premier album synthétise une évidence, celle que DAY OF THE NEW est avant tout le projet talentueux d'un seul homme.

A lire aussi en ROCK par TWISTER :


ALICE IN CHAINS
Mtv Unplugged (1996)
Le chant du cygne acoustique d'ALICE IN CHAINS.




CREED
Weathered (2001)
Le dernier bon album du groupe


Marquez et partagez





 
   TWISTER

 
  N/A



- Travis Meeks (chant principal,guitares)
- Todd Whitener (guitares et chant secondaire)
- Jesse Vest (bassiste)
- Matt Taul (batterie)


1. Shelf In The Room
2. Touch,peel And Stand
3. Face Of The Earth
4. Solitude
5. The Down Town
6. What's Left For Me?
7. Freak
8. Now
9. Whimsical
10. Where I Stand
11. How Do You Know You?
12. Cling



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod