Recherche avancée       Liste groupes



      
HILLBILLYROCK BLUES  |  LIVE

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 



COMMANDER CODY - Live In San Francisco 1971 (2015)
Par LE KINGBEE le 27 Février 2016          Consultée 1589 fois

Bayou ayant traité deux albums de COMMANDER CODY, nous ne nous étendrons pas trop sur leur parcours. Fondé en 1967 par le pianiste George Frayne (aka Commander Cody) et John Tichy, le duo est rapidement rejoint par l’harmoniciste Billy C. Farlow, le guitariste Bill Kirchen, le bassiste « Buffalo » Bruce Barlow, le batteur Lance Dickerson, Andy Stein un fiddler saxophoniste et Steve Davis (pedal steel guitar). Après avoir écumé le Michigan et ses états voisins la formation s’installe en Californie. Avec leur répertoire complètement atypique comprenant un mélange de Western Swing, de Hillbilly Rock, de Blues et de Rock n Roll, le groupe apparaît (c’est peu de le dire) comme un extra terrestre auprès de la communauté hippie de Californie plus encline aux différents registres psychédéliques (GRATEFUL DEAD, The DOORS, VANILLA FUDGE, BYRDS, CREAM, JEFFERSON AIRPLANE et consorts).

Ces péquenots aussi décalés que « barrés » sortent leur premier album, « Lost In The Ozone », en 1971, avec une vilaine pochette ne pouvant qu’intéresser les adeptes de psyché. L’album va cartonner à la surprise générale et leur assurer un succès de cinq ans. Et oui, si cette troupe est aujourd’hui complètement inconnue des plus jeunes, elle peut revendiquer d’avoir été celle qui a le plus tourné en 1972 et 73, plus que les STONES et autres grands groupes de l’époque. En 1973, le groupe était à la Fête de l’Huma, en 76 au Bataclan.

Cet enregistrement provient d’un passage à la radio KSAN-FM basée à San Francisco. Hormis l’année aucune indication précise ne figure sur la date de ce show radio, on peut supposer qu’il se situe quelques semaines après la sortie en août de « Lost In The Ozone » dans les mêmes studios où ils enregistrèrent le disque.
Autant dire que l’ambiance est décontractée et naturelle. Les huit membres sont venus aussi simplement que s’ils allaient écluser quelques bières dans un bouge du coin. La formation, peut être dans un souci de promotion reprend six morceaux figurant dans le disque précité. On peut cependant douter que les dirigeants d’ABC Paramount aient réussi à leur imposer un quelconque diktat quant au choix de titres joués.

Parmi les titres de cette radio session figurant sur leur premier bébé citons : le tonk roll « Lost In The Ozone », le hillbilly blues « Seeds And Stems (Again) » que les esprits chagrins pourraient qualifier de ballade mais qui le parfait prototype de White Blues. La pedal steel de Steve Davis accentue le caractère honky tonk du morceau. Le groupe rend hommage à Buddy HOLLY avec « Midnight Shift » et reprend son plus gros succès « Hot Rod Lincoln », dont le single allait dépasser le million d’exemplaires vendus, un rock trucker de première main. Cody achève sa promotion avec un rock bluesy « Home Is My Hand ». Contrairement aux indications du COMMANDER CODY en personne, ce titre ne provient pas du répertoire de Terry Fell, l’un des pères de la Truck Drivin’ Song, mais d’une compo de Ronnie Self mise en boite par Dallas Frazier. Nous aurons une nette préférence pour la présente version plus dense et ambigüe.

Cette session révèle pas moins de huit titres échappant au premier disque: « Faded Love », un honky tonk instrumental avec violonades et steel guitar, du genre de celle qui vous amène à couler une larme dans votre choppe de bière. « Smoke! Smoke! Smoke! (That Cigarette) », hit de Tex WILLIAMS & his Western Caravan délivré à l’origine en Western Swing se transforme en une fusion d’Honky Tonk et de Truck Drivin’ festif. L’harmonica de Farlow prend les commandes sur «Nine Below Zero », un classique de Sonny Boy WILLIAMSON, le jeu de piano qui se veut au départ bastringue plonge au fil des secondes dans le Juke Joint de Chicago. Cody et son band nous envoie une bonne giffle avec « Git It », popularisé par Gene VINCENT en 58 sous la forme d’un rock teenager. Une véritable métamorphose débutant sous forme de Doo-Wop hallucinant pour finir en Rockin’ Blues avec une partie de piano à la Jerry Lee LEWIS. Un moment de folie ! Après un bref intermède coupé par quelques plaisanteries entre musiciens reprend « Gone, Gone, Gone » premier titre gravé par Carl PERKINS pour l’écurie Sun.

Le vocal de Farlow, parfois sur le fil du rasoir, apporte une intensité dramatique, le saxophone procure une touche R&B alors que le piano s’offre encore un passage assez court à la Jerry Lee LEWIS, la guitare se rapprochant quant à elle d’Al Casey ou d’Hal Harris. « I Ain’t Got Nothin’ But Time » offre un petit détour vers le Hillbilly avec cette reprise d’Hank WILLIAMS... chassez le naturel il revient au galop. Petit moment de tendresse avec « Blues Stay Away From Me », un formidable Hillbilly Blues des DELMORE BROS. Mis à toutes les sauces avec parfois un mauvais goût, COMMANDER CODY se sort de l’embûche en délivrant une version respectueuse et cohérente, le phrasé d’harmonica gorgé de sobriété renvoie vers Wayne Raney. L’album se conclue dans la joie et la bonne humeur avec « Sea Cruise », un R&B de Huey Piano Smith popularisé par Frankie Ford.

Ce Live Radio bénéficie d’une bonne qualité sonore et met en avant les débuts d’un groupe déjà bien rôdé. L’énergie, l’éclectisme et une envie d’en découdre font de cet album une bonne surprise.

A lire aussi en ROCK par LE KINGBEE :


The INMATES
The Heat Of The Night (1998)
Espérons que ce live ne soit pas le chant du cygne




LITTLE BOB STORY
Live - ... Wanderers...followers...lovers... (1984)
Le meilleur représentant du french pub rock


Marquez et partagez





 
   LE KINGBEE

 
  N/A



- George Frayne (piano)
- Billy C. Farlow (chant, harmonica)
- Bill Kirchen (guitare)
- John Tichy (guitare)
- Steve Davis (pedal steel guitar)
- Andy Stein (saxophone, fiddle)
- 'buffalo' Bruce Barlow (basse)
- Lance Dickerson (batterie)


1. Lost In The Ozone.
2. Faded Love.
3. Seeds And Stems (again).
4. Smoke! Smoke! Smoke! (that Cigarette).
5. Wine Do Yer Stuff.
6. Nine Below Zero.
7. Midnight Shift.
8. Hot Rod Lincoln.
9. Git It.
10. Gone, Gone, Gone.
11. Home In My Hand.
12. I Ain't Got Nothin' But Time.
13. Blues Stay Away From Me.
14. Sea Cruise.



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod